En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Directive droit d’auteur : les producteurs français regrettent profondément le vote négatif du Parlement européen [5-07-2018]
    • Suite au vote du Parlement européen survenu ce jeudi 5 juillet, le refus de suivre l’avis de sa commission juridique témoigne de la perte de repères des instances européennes confrontées à des campagnes de désinformation très (...)

    • Lire la suite
    • Une forte volonté de réforme de l’audiovisuel public [5-06-2018]
    • La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, vient de présenter les premières esquisses de réforme de l‘audiovisuel public, afin de créer « un média global à vocation universelle ». Le SPI salue une ambition, placée dans cette (...)

    • Lire la suite
    • Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique [16-05-2018]
    • Conférence de presse du SPI, Le mardi 15 mai A 10h00 Au STUDIO Cannes Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs, les stratégies des différents acteurs du marché tendent à se (...)

    • Lire la suite
    • Conférence de presse du SPI : Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique [7-05-2018]
    • Le mardi 15 mai A 10h00 « Le Studio Cannes » (5 Rue des Belges 06400 Cannes) Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs et modes de diffusion, les stratégies des différents (...)

    • Lire la suite

Directive droit d’auteur : les producteurs français regrettent profondément le vote négatif du Parlement européen [5-07-2018]

Suite au vote du Parlement européen survenu ce jeudi 5 juillet, le refus de suivre l’avis de sa commission juridique témoigne de la perte de repères des instances européennes confrontées à des campagnes de désinformation très agressives orchestrées par les géants américains de l’Internet. Même si certains points de rédaction demeurent perfectibles pour protéger les usages et les droits de la production européenne, les producteurs cinématographiques et audiovisuels français tiennent à rappeler l’équilibre que représentent certaines avancées majeures attendues par ce texte :

  • la création d’un droit voisin pour les éditeurs et agences de presse qui préserve pleinement les liens hypertexte ;
  • un renforcement des obligations de coopération des plateformes pour lutter contre le piratage sur les sites de partage de vidéo ;
  • des obligations renforcées de transparence aux fins de mieux rémunérer la création.

Ce texte fort crée donc les conditions d’un rééquilibrage face aux défis culturels posés par les réseaux numériques et les usages massivement répandus qui y sont liés, en contraignant les géants du net à partager équitablement, avec tous les ayants droit, les recettes qu’ils génèrent sur notre continent grâce à l’exploitation de nos œuvres. Il crée des mécanismes simples et équilibrés qui protègent la propriété intellectuelle européenne sans nuire ni à la liberté de l’internet, ni à son développement, ni à sa libre utilisation par les internautes.

Par son ambition, ce projet de directive constitue un exemple de notre capacité à mieux réguler les plateformes aujourd’hui et dans le futur. Les producteurs français espèrent donc que l’esprit de responsabilité des parlementaires européens permettra très vite de finaliser les discussions autour ce projet qui est un traceur politique fort pour l’Europe.


API – Hortense de Labriffe
EUROCINEMA – Yvon Thiec
PROCIREP – Idzard van der Puyl
SATEV – Florence Braka
SPECT – Vincent Gisbert
SPFA – Stéphane Le Bars
SPI – Catherine Bertin
UPC - Frédéric Goldsmith
USPA – Jérôme Dechesne


  • communique_de_presse_directive_droit_d_auteur_05_07_18.pdf
    • 14-12-2012
    • Convention collective de la production cinématographique : une convention pour l’emploi (AFPF-APC-SPI-UPF)
    • Les organisations rassemblant les producteurs indépendants de cinéma (APC, UPF, SPI, AFPF, soit la très vaste majorité de la production française) ont remis au Ministre du Travail et à la Ministre de la Culture leur proposition conjointe de convention collective intégrant tous les salariés de la production : équipe technique dont les réalisateurs, acteurs, et artistes de complément. Cette proposition a pour objectif de : maintenir et développer le niveau de la production cinématographique française (...)

    • Lire la suite
    • 11-12-2012
    • TVA Cinéma : faut‐il surtaxer l’accès à la culture ? (BLIC-BLOC-ARP-UPF-SACD)
    • BLIC – Bureau de Liaison des Industries Cinématographiques BLOC – Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma L’ARP – Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs UPF – Union des Producteurs de Films SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques La semaine dernière, contre l’avis de la majorité des groupes politiques de l’Assemblée Nationale, le Gouvernement a maintenu dans le projet de loi de finances rectificative 2012, l’augmentation à 10% de la TVA sur les billets de cinéma et le (...)

    • Lire la suite
    • 7-12-2012
    • France Télévisions : Recentrons le débat !
    • Communiqué commun ADDOC – GROUPE 25 IMAGES – SCAM – SPI – SRF – USPA

    • Lire la suite
    • 5-12-2012
    • Création audiovisuelle et cinématographique, à quoi joue Rémy Pflimlin ?
    • Alors même qu’elle entame la négociation de l’avenant à son Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) avec l’Etat afin de prendre en compte la nouvelle donne budgétaire imposée par la loi de finances pour 2013, France Télévisions décide brutalement et unilatéralement l’arrêt de toutes les cases de diffusion d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques de seconde partie de soirée sur France 3 du lundi au jeudi. Au moment où la représentation nationale s’apprête à porter la redevance à 131 € par an, n’hésite (...)

    • Lire la suite
    • 4-12-2012
    • Le cinéma est-il toujours une pratique culturelle pour le Gouvernement français ? (BLIC-BLOC-ARP-UPF-SACD)
    • Paris, le 4 décembre 2012 La sortie au cinéma est aujourd’hui la pratique culturelle la plus populaire, plébiscitée par tous nos concitoyens, y compris les plus modestes d’entre eux. Pour autant, le Gouvernement propose aujourd’hui à la représentation nationale de voter une hausse de 3 points de TVA sur les billets achetés par les spectateurs et sur les droits d’auteur, ce qui reviendrait à quasiment doubler en deux ans la TVA sur le prix payé pour entrer en salles. Le Gouvernement acte ainsi la (...)

    • Lire la suite

... | 185 | 190 | 195 | 200 | 205 | 210 | 215 | 220 | 225 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40