En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Modernisation de la contribution audiovisuelle publique : un rendez-vous à nouveau manqué ? [21-09-2018]
    • La ministre de la culture, Madame Nyssen, annonçait le 14 septembre, dans le cadre du festival de la fiction audiovisuelle, le lancement d’une réflexion devant aboutir dans un an à la modernisation de la contribution à (...)

    • Lire la suite
    • Le groupe TF1, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA renouvellent leur partenariat en faveur de la création [14-09-2018]
    • Le groupe TF1 et le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA annoncent la signature d’un nouvel accord, symbole de la volonté des acteurs de la filière audiovisuelle de la création française d’accompagner les transformations du (...)

    • Lire la suite
    • Présentation de la Conférence de presse du SPI du 13 09 18 au Festival de la fiction de La Rochelle [14-09-2018]
    • Lire la suite
    • Les producteurs français se félicitent de l’adoption du projet de directive sur le droit d’auteur par le Parlement européen [13-09-2018]
    • Les producteurs français de cinéma et de télévision saluent le vote par le Parlement européen du projet de directive sur le droit d’auteur. Malgré les campagnes de désinformation sur une soi-disant censure de l’Internet, la (...)

    • Lire la suite

Modernisation de la contribution audiovisuelle publique : un rendez-vous à nouveau manqué ? [21-09-2018]

La ministre de la culture, Madame Nyssen, annonçait le 14 septembre, dans le cadre du festival de la fiction audiovisuelle, le lancement d’une réflexion devant aboutir dans un an à la modernisation de la contribution à l’audiovisuel public (CAP), pour la déconnecter de la détention d’un téléviseur. Dans les heures qui suivirent, les services du Premier ministre indiquaient que ce sujet n’était pas à l’étude. Puis le ministre des comptes publics, Monsieur Darmanin, annonçait le 17 septembre qu’il réfléchissait bien à une évolution de la redevance, d’ici 3 ans, évoquant les nouvelles façons de regarder la télévision, à condition que cette réforme n’entraîne pas de création ou de hausse d’impôt. Il précisait que cette réforme procédait de la suppression de la taxe d’habitation. Que penser ?

Le BLOC, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA appellent de ses leurs vœux depuis plus de 10 ans une telle modernisation de la CAP en cohérence avec les usages du 21ème siècle.

La CAP sert à financer l’audiovisuel public : France Télévisions, ARTE, TV5 monde, France 24, toutes les chaînes de Radio France, mais aussi leurs plateformes gratuites, et l’INA. Ce secteur est en pleine mutation et une importante réforme en est annoncée pour 2019. Quelle est la logique qui consiste à décorréler les moyens des objectifs ?

Cette réforme, comme plusieurs membres du gouvernement et du parlement l’ont souligné, apparaît comme une évidence. La législation doit s’adapter aux nouveaux usages. Le nombre de foyers possédant un téléviseur est nécessairement amené à décliner alors que de plus en plus de personnes font le choix d’avoir ordinateurs, tablettes ou smartphones comme seuls écrans à la maison. Il faut donc débattre des modalités d’une redevance assise sur les foyers fiscaux de référence.

Cette modernisation est en effet inévitable puisque la CAP ne pourra plus être perçue en même temps que la taxe d’habitation.

Cette réforme est possible, juste et nécessaire. Pour le BLOC, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA, elle doit intervenir maintenant.

Paris, le 21 septembre 2018

Contact Presse :

BLOC : Julie Lethiphu – SRF – 01 44 89 62 58 / Catherine Bertin – SPI – 01 44 70 70 44

SATEV : Florence Braka – Déléguée Générale – 01 42 47 01 00

SPECT : Vincent Gisbert – Délégué Général – 01 40 53 23 38

SPFA/USPA : Stéphane Le BARS – Délégué Général – 01 40 53 23 19

SPI : Catherine BERTIN – Déléguée Générale - 01 44 70 70 44


  • communique_de_presse_cap_19_09_2018.pdf
    • 30-03-2012
    • Pour la conclusion d’une convention collective de la production cinématographique d’ici au Festival de Cannes
    • Depuis plusieurs années, les organisations de producteurs cinématographiques se sont engagées dans une démarche de rénovation de leurs relations sociales ayant pour objet de conclure une convention collective de nature à être étendue à toutes les entreprises et à tous les salariés de la branche de la production cinématographique et de la production de films publicitaires. Lors de la réunion de la Commission mixte paritaire de la production cinématographique qui s’est tenue aujourd’hui au Ministère (...)

    • Lire la suite
    • 22-03-2012
    • Juge et partie
    • Le CNC annonce qu’il confie une mission de conseil sur la réforme du soutien automatique aux œuvres audiovisuelles à Monsieur Jacques Peskine. Au-delà des qualités professionnelles incontestables de Monsieur Peskine, nous demeurons dans l’incompréhension devant la décision du Centre national de la cinématographie et de l’image animée, de nommer, sur la question de la réforme du soutien automatique aux œuvres audiovisuelles, une (seule) personne qui a été successivement président puis délégué général de (...)

    • Lire la suite
    • 8-03-2012
    • Les producteurs et distributeurs audiovisuels indépendants s’engagent pour un paysage audiovisuel sur la TNT davantage structuré
    • Les producteurs et distributeurs audiovisuels indépendants s’engagent pour un paysage audiovisuel sur la TNT davantage structuré autour d’une offre mieux disante pour les citoyens, singularisée et exigeante Dès l’automne 2011, le comité de liaison regroupant le SATEV, le SPI et le SEDPA, soit près de 400 sociétés de production et de distribution indépendantes, a clairement exprimé sa volonté de voir les chaînes de la TNT s’engager significativement en direction de la création audiovisuelle alors (...)

    • Lire la suite
    • 7-03-2012
    • Vidéos du débat du 5 mars 2012 : Présidentielles : vers le big bang du cinéma et de l’audiovisuel ?
    • Le SPI, syndicat représentant des producteurs indépendants dans le cinéma et l’audiovisuel ainsi que l’hebdomadaire "Les Inrockuptibles" ont interrogé les représentants "culture/média" des différentes équipes de campagne (Front de gauche, le Modem, le Parti socialiste, l’UMP et les Verts) lors d'un débat organisé le 5 mars 2012 au Forum des Images, à Paris.

    • Lire la suite
    • 7-03-2012
    • Le Comité de liaison qui regroupe le SATEV, le SPI et le SEDPA, se réjouit de son accord passé avec 360 TV
    • Le Comité de liaison qui regroupe le SATEV, le SPI et le SEDPA, soit près de 400 sociétés de production et de distribution indépendantes, se réjouit de son accord passé avec 360 TV dans le cadre de l’appel aux candidatures lancé par le CSA pour six nouvelles chaînes diffusées en HD sur la TNT. Le Projet 360 TV qui se positionne comme une télévision privée ambitieuse à dominante culturelle souhaite s’adresser aux téléspectateurs curieux et en quête de sens pour essayer de leur apporter des clés de (...)

    • Lire la suite

... | 215 | 220 | 225 | 230 | 235 | 240 | 245 | 250 | 255 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40