En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le BLOC salue l’apport du rapport d’Aurore Bergé pour une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique [12-10-2018]
    • Le BLOC a pris connaissance avec attention du rapport d’Aurore Bergé, rapporteure, et de Pierre-Yves Bournazel, président de la mission sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique, qui pose (...)

    • Lire la suite
    • Plan animation du CNC : un soutien indispensable [10-10-2018]
    • Le CNC vient d’annoncer une première série de mesures pour le soutien et le développement du long métrage d’animation. Le SPI salue l’enveloppe de 2,5 M€ annoncée par le CNC à l’issue d’un travail de concertation avec l’ensemble (...)

    • Lire la suite
    • Rapport sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle : de solides bases de réforme pour l’ensemble du secteur [5-10-2018]
    • La mission d’information de l’Assemblée nationale sur « une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère du numérique » était présentée hier par Aurore Bergé rapporteure de la mission, et Pierre-Yves Bournazel, son (...)

    • Lire la suite
    • Modernisation de la contribution audiovisuelle publique : un rendez-vous à nouveau manqué ? [21-09-2018]
    • La ministre de la culture, Madame Nyssen, annonçait le 14 septembre, dans le cadre du festival de la fiction audiovisuelle, le lancement d’une réflexion devant aboutir dans un an à la modernisation de la contribution à (...)

    • Lire la suite

Le BLOC salue l’apport du rapport d’Aurore Bergé pour une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique [12-10-2018]

Le BLOC a pris connaissance avec attention du rapport d’Aurore Bergé, rapporteure, et de Pierre-Yves Bournazel, président de la mission sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique, qui pose des jalons essentiels pour repenser notre système de régulation dans un environnement en pleine mutation.

Préalablement, ce rapport pose le principe selon lequel il ne peut y avoir de politique publique de soutien à la création sans que le droit d’auteur soit respecté et considère à juste titre comme prioritaire de mettre en place une politique efficace de lutte contre le piratage et de défendre les droits des auteurs et des producteurs sur les plateformes numériques extra-territoriales.

En outre, dans un paysage qui se complexifie, le rapport développe l’idée selon laquelle la contribution au financement de la création doit être assise sur l’ensemble des recettes générées par les œuvres, indépendamment des technologies de diffusion. De ce fait, il est donc équitable que l’ensemble des ressources des opérateurs chargés de la diffusion des oeuvres contribuent à l’écosystème du cinéma (salle, diffuseurs…).

De même, le rapport préconise d’aligner les obligations des services non linéaires avec celles des services linéaires, afin de préserver la diversité culturelle tout en garantissant une équité entre les opérateurs. Le BLOC souscrit pleinement à cet objectif et sera particulièrement attentif à la mise en place de ces engagements.

Enfin, le rapport pose l’idée que dans l’univers numérique, les règles d’exposition des œuvres françaises et européennes sont absolument essentielles. Le BLOC partage cette analyse et souhaite le renforcement de la régulation en la matière.

Le BLOC souhaite toutefois exprimer ses réserves sur deux points susceptibles d’affaiblir la création indépendante : la publicité pour le cinéma à la télévision fragiliserait de façon irrémédiable le tissu de distributeurs indépendants ; par ailleurs, la garantie d’un socle règlementaire sur la détention des mandats pour la production indépendante est indispensable dans la relation entre les producteurs et les chaînes de télévision.

Le BLOC remercie Aurore Bergé, et Pierre-Yves Bournazel, Président de la mission, ainsi que l’ensemble des parlementaires qui ont contribué à l’élaboration de ce rapport et appelle à la poursuite de la concertation avec les pouvoirs publics sur la mise en place d’une régulation adaptée et modernisée, préservant la diversité culturelle et le tissu d’acteurs indépendants, qui contribuent de façon décisive au rayonnement culturel et économique du secteur.

Paris, le 12 octobre 2018.

Contacts presse – co-présidence du BLOC :

Catherine Bertin- Déléguée Générale SPI : cbertin@lespi.org / 01 44 70 70 44

Julie Lethiphu- Déléguée Générale SRF : jlethiphu@la-srf.fr/ 01 44 89 99 65


  • bloc_cp_rapport_berge_12_10_18.pdf
    • 4-01-2017
    • Classification des œuvres cinématographiques : le BLOC et l’ARP restent vigilants et mobilisés quant à la réforme annoncée par les pouvoirs publics
    • Depuis plusieurs années, les recours systématiques d’associations extrémistes fragilisent la classification des films, et d’importantes campagnes médiatiques remettent en cause la légitimité des recommandations de la Commission et les décisions de la Ministre de la Culture. Les récents avis du Conseil d’Etat et du Juge des référés du Tribunal Administratif de Paris, concernant la classification des films La Vie d’Adèle et Sausage Party montrent une jurisprudence particulièrement instable à cet endroit. (...)

    • Lire la suite
    • 21-12-2016
    • Le BLOC salue l’adoption définitive de la Taxe « YouTube » au Parlement
    • Suite au vote par le Sénat de la taxe « YouTube » dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2016, le BLOC se réjouit de l’adoption définitive de la taxe sur les revenus publicitaires des plateformes vidéo sur internet. Le BLOC tient à remercier les Sénateurs pour leur mobilisation en faveur d’une mesure fondamentale pour l’ensemble de la filière, et particulièrement M. David Assouline, M. Vincent Capo-Canellas, M. André Gattolin, Mme Marie-Noëlle Lienemann, Mme Nicole Bricq et Mme (...)

    • Lire la suite
    • 16-12-2016
    • Le SPI, la SRF, l’ACID, L’ARP, DIRE, la Guilde des Scénaristes et le SDI, saluent l’amendement n°368 au Projet de Loi de Finances rectificative pour 2016, visant à assurer un accès effectif des films de réalisateurs émergents au crédit d’impôt, et appellent les sénateurs à soutenir cette mesure
    • Pour un petit nombre de films souvent emblématiques en termes de création, l’application des règles d’intensité d’aides publiques est devenue insoutenable, alors même qu’ils ont été choisis par des dispositifs particulièrement sélectifs, comme l’avance sur recettes et/ou les aides régionales. En effet, l’absence d’une chaîne de télévision en pré-financement génère presque automatiquement une majorité de financements publics sur ces films, et donc la nécessité de devoir renoncer au crédit d’impôt, pour respecter (...)

    • Lire la suite
    • 16-12-2016
    • ROC : Le court métrage engagé dans deux réflexions d’avenir : l’accompagnement de l’écriture et la diffusion des œuvres sur internet
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes et acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion des œuvres de format court. La journée professionnelle organisée ce jeudi 15 décembre, à l’occasion de la « Fête du court métrage », a permis au ROC d’aborder deux (...)

    • Lire la suite
    • 14-12-2016
    • Le BLOC salue le plan du CNC en faveur de la distribution indépendante
    • Relais essentiel entre le film et son public, la distribution indépendante connait aujourd’hui une situation économique difficile, en raison des risques financiers qu’elle est amenée à prendre, notamment pour faire face aux coûts de sortie des films en salles et contribuer au financement de la création. Fort de ce constat, le CNC vient d’annoncer un plan d’une envergure exceptionnelle en faveur de cet acteur essentiel de la diversité culturelle. Il augmentera à partir du 1er janvier 2017 ses aides (...)

    • Lire la suite

... | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40