En partenariat avec
Mon espace

Actualités des adhérents

Actu Adhérents > Le SPI regroupe 360 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Actualités des adhérents
    VisuelLogoAdherentInterne
    • [13-02-2017] - SPI
    • A l’occasion du 39e Festival de Clermont-Ferrand, le SPI félicite ses adhérents pour leurs films sélectionnés et tout particulièrement pour leurs prix

     
  • A l’occasion du 39e Festival de Clermont-Ferrand, le SPI félicite ses adhérents pour leurs films sélectionnés et tout particulièrement pour leurs prix :

    La Luna Productions
    Prix Procirep du producteur de court métrage

    Kidam
    Pour « Le Film de l’été » de Emmanuel Marre
    • Grand Prix

    Sésame Films
    Pour « Féfé limbé » de Julien Silloray
    • Prix Spécial du Jury,
    • Prix ADAMI d’interprétation, Meilleur Comédien _
    Takami Productions
    Pour « Panthéon Discount » de Stéphan Castang
    • Prix du Public
    • Prix Etudiant de la Jeunesse

    Sedna Films
    Pour « Dirty South » de Olivier Strauss
    • Prix Meilleure 1ère Œuvre de Fiction (SACD)

    Les Films Velvet
    Pour « Chasse royale » de Romane Gueret, Lise Akoka
    • Prix ADAMI d’interprétation, Meilleure Comédienne

    Les Films du Nord
    Pour « Totems » de Paul Jadoul
    • Prix du Meilleur Film d’Animation francophone SACD

    Méroé Films
    Pour « Herculanum » de Arthur Cahn
    • Prix de la Presse Télérama _
    Sacrebleu Productions
    Pour « Permission  » de Martin Razy et Joël Petitjean
    • Bourse des festivals au 39e festival international du court métrage de Clermont-Ferrand

    La Ruche Productions
    Pour « Debout Kinshasa » de Sébastien Maitre
    • Mention spéciale du Jury France Télévisions

    Yukunkun Productions
    Pour « Le Bleu Blanc Rouge de mes cheveux » de Josza Anjembe
    • Prix d’interprétation Féminine France Télévisions

    Films Grand Huit et Offshore
    Pour « Et toujours nous marcherons » de Jonathan Millet
    • Prix d’interprétation masculine France Télévisions

    Bilan de la table ronde :

    « Vers de nouvelles politiques régionales en matière de soutien au court métrage ? »

    Les politiques régionales de soutien au court métrage sont absolument centrales dans l’aménagement culturel du territoire, tant pour la production que la diffusion des œuvres. La nouvelle dynamique territoriale devrait permettre de renforcer le rôle des nouvelles régions, en collaboration avec le CNC.

    Les derniers mois ont été marqués par une réflexion sur le sens et les modalités de ces politiques, qui ont un véritable effet d’entraînement pour la filière. Les objectifs culturels doivent être prépondérants dans l’élaboration de ces dispositifs, en lien avec un ancrage territorial qui ne peut s’inscrire que dans une dynamique de création. Les talents locaux doivent pouvoir circuler, être promus, "projetés" sur tous les territoires, en étant accompagné le cas échéant par des crédits économiques.

    La concertation est une nécessité absolue dans le processus de décision, et plusieurs intervenants évoquent la co-construction des politiques publiques de la culture. En Finistère, la récente annonce de la suppression des aides au court métrage sans concertation préalable est très préoccupante. Sans concertation, une décision politique n’a pas de légitimité.

    Enfin, le rôle d’impulsion et de régulation du CNC doit jouer pleinement dans le cadre de ces politiques, sur les volets de l’écriture, de la production et de la diffusion des œuvres, afin que ces politiques nationales et territoriales conservent leur cohérence et leur complémentarité.

    Le SPI remercie chaleureusement le Festival de Clermont-Ferrand pour son accueil, ainsi que pour leur participation : Julien Neutres (CNC), Philippe Germain (CICLIC- Région Centre-Val-de-Loire), Catherine Puthod (Région Auvergne-Rhône-Alpes), Pierre Da Silva (Région Nouvelle Aquitaine), et Jean-Laurent Csinidis (Films de Force Majeure).

    Paris, le 13 Février 2017.

    Contact Presse :

    Catherine BERTIN – Déléguée Générale
    SPI – Syndicat Des Producteurs Indépendants
    4, Cité Griset 75011 Paris
    Tél 01 44 70 70 44

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40