En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement la société de production Unité de production pour ses prix obtenus au Festival Séries Mania 2019. [1-04-2019]
    • Compétition internationale - Prix de la meilleure actrice décerné à Marina Hands Prix du public « Mytho » de Fabrice GOBERT Bruno NAHON - UNITÉ DE PRODUCTION et ARTE FRANCE (Arte et Netflix) Elle illustre le professionnalisme, la prise de risque, l’originalité de la production indépendante française résolument tournée vers l’international. Contact : Catherine BERTIN, Déléguée générale – Syndicat des Producteurs Indépendants Tél. 01 44 70 70 (...)

    • Lire la suite
    • Non à la suppression de la redevance audiovisuelle [29-03-2019]
    • De nombreuses organisations de l’audiovisuel et du cinéma réagissent aux déclarations faites ce matin par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin concernant la suppression de la redevance audiovisuelle. Les organisations de l’audiovisuel et du cinéma signataires sont abasourdies par les déclarations faites ce matin sur BFM TV et RMC par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, affirmant avoir proposé au Président de la République et au Premier ministre la (...)

    • Lire la suite
    • API-PROCIREP-ANGOA-EUROCINEMA-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur la radiodiffusion en ligne : la production française salue un nouveau vote positif du Parlement européen en faveur de la modernisation du droit d’auteur en Europe [29-03-2019]
    • Les organisations professionnelles des producteurs cinématographiques et audiovisuels français se réjouissent du vote du Parlement européen qui a approuvé ce jeudi 28 mars la directive destinée à moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Après l’adoption mardi de la Directive sur le droit d’auteur, c’est un pas de plus qui est fait pour moderniser le cadre européen de protection de la création. Cette nouvelle Directive va faciliter la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur (...)

    • Lire la suite
    • API-PROCIREP-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur le droit d’auteur : la production française salue une nouvelle étape essentielle dans la régulation du marché numérique [26-03-2019]
    • L’ensemble des organisations représentant la production française, tant cinématographique qu’audiovisuelle, salue le vote du Parlement européen approuvant définitivement la directive sur le droit d’auteur, ce mardi 26 mars. Après une campagne sans précédent de la part des géants américains destinée à remettre en cause ce texte par tous les moyens, y compris en faisant circuler des informations mensongères, ce vote est un acte courageux et historique de la part du Parlement européen. Avec l’adoption de (...)

    • Lire la suite
    • Prix Procirep du Producteur français de documentaire de l'année [19-03-2019]
    • A l’occasion de la cérémonie de remise des 25ème Prix du producteur français de télévision organisée par la Procirep le 18 mars 2019, le Syndicat des Producteurs Indépendants est fier et félicite très chaleureusement LES FILMS DU BALIBARI POUR LE PRIX PROCIREP DU PRODUCTEUR FRANÇAIS DE DOCUMENTAIRE DE L’ANNÉE Ce prix récompense les choix éditoriaux, la diversité, la qualité des productions, la prise de risque du producteur délégué au travers de projets de proximité mais également à dimension (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

BLOC : Présidentielles 2017 : une société ne peut exister sans culture ! [7-04-2017]

Le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) regroupe 14 organisations de réalisateurs, de scénaristes, de compositeurs, de producteurs, d’artistes-interprètes, d’agents artistiques, de techniciens, de distributeurs, d’exploitants cinématographiques et d’éditeurs vidéo indépendants français, qui représentent la filière cinématographique indépendante.

Alors que se dessine une vision de la France pour les cinq années à venir, nous tenons à exprimer notre inquiétude quant à l’absence patente de la culture au sein des débats présidentiels.

La culture véhicule les valeurs constitutives de notre société. Elle est le fondement de notre République. Elle est l’une des réponses aux grands défis de notre temps, en véritable garante du « vivre ensemble », dans le respect mutuel et la diversité auxquels nous aspirons.

Un pays sans culture est une Nation sans créateurs, sans histoire et sans imaginaire. « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert », a dit André Malraux. Plus que jamais, cette conquête est indispensable.

Le cinéma, dans toute sa diversité, tient depuis ses débuts une place de choix dans le coeur des Français. Il est aussi le meilleur ambassadeur de la culture française à l’étranger. C’est pourquoi le BLOC souhaite rappeler aux candidats à l’élection présidentielle les principes fondamentaux d’une politique cinématographique ambitieuse.

Pour une création libre et indépendante

La création cinématographique tient sa force de sa liberté, de son dynamisme et de sa diversité : des valeurs sur lesquelles s’appuie toute politique culturelle.

Face aux puissants mouvements de concentration observés aujourd’hui dans le secteur, tant horizontalement que verticalement, il est impératif de renforcer les outils de régulation et d’incitation. Ces derniers permettent de garantir l’indépendance des acteurs économiques de la filière cinématographique et la diversité des oeuvres produites, essentielles notamment au renouvellement des talents et à l’innovation, et de se préserver d’une bipolarisation du secteur.

Pour une éducation et un accès de tous les publics à la création

La culture n’a de sens que si elle est partagée. La révolution des modes de diffusion numérique des oeuvres cinématographiques modifie les usages et bouleverse notre paysage culturel. Pour une meilleure exposition des oeuvres en salles et sur nos écrans, une modernisation de la chronologie des médias est nécessaire, ainsi que la mise en place d’une régulation de l’exploitation en salles permettant à tous les publics un accès à toutes les oeuvres. Les nouveaux acteurs du numérique doivent entrer dans le cercle vertueux de la régulation du secteur, notamment en contribuant au financement et à l’exposition effective de la création cinématographique. Il est en outre nécessaire de renforcer l’éducation à l’image et le soutien à l’action culturelle territoriale.

Pour une défense du droit d’auteur et une lutte efficace contre le piratage

Le droit d’auteur est au centre du processus de création et sa défense constitue une priorité. Celle-ci passe notamment par une lutte engagée contre le piratage : mise en place de mesures dissuasives, engagement des opérateurs numériques, développement des offres légales, éducation des publics, etc. Les moyens sont multiples et doivent être mis en oeuvre, dans l’objectif de protéger le droit d’auteur, pilier de la diversité de la création.

Pour une Europe de la diversité culturelle

Consciente de sa place au coeur de l’Europe, la France contribue au rayonnement de celle-ci, dans sa capacité à proposer des oeuvres singulières et ambitieuses. Les enjeux traités au plan européen, liés notamment à la pérennisation de la territorialité des droits, à la défense des droits d’auteur et au développement des soutiens au cinéma, sont incontournables et doivent être défendus.

Le cinéma français est à la fois un art et une industrie forte, créatrice de richesses multiples. Il ne s’est pas construit en un jour, et ce système complexe et performant, que tous les autres pays européens nous envient, est né avant tout de fortes volontés politiques.


  • cp_04-07_bloc_ (...)
    • 1-04-2019
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement la société de production Unité de production pour ses prix obtenus au Festival Séries Mania 2019.
    • Compétition internationale - Prix de la meilleure actrice décerné à Marina Hands Prix du public « Mytho » de Fabrice GOBERT Bruno NAHON - UNITÉ DE PRODUCTION et ARTE FRANCE (Arte et Netflix) Elle illustre le professionnalisme, la prise de risque, l’originalité de la production indépendante française résolument tournée vers l’international. Contact : Catherine BERTIN, Déléguée générale – Syndicat des Producteurs Indépendants Tél. 01 44 70 70 (...)

    • Lire la suite
    • 29-03-2019
    • Non à la suppression de la redevance audiovisuelle
    • De nombreuses organisations de l’audiovisuel et du cinéma réagissent aux déclarations faites ce matin par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin concernant la suppression de la redevance audiovisuelle. Les organisations de l’audiovisuel et du cinéma signataires sont abasourdies par les déclarations faites ce matin sur BFM TV et RMC par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, affirmant avoir proposé au Président de la République et au Premier ministre la (...)

    • Lire la suite
    • 29-03-2019
    • API-PROCIREP-ANGOA-EUROCINEMA-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur la radiodiffusion en ligne : la production française salue un nouveau vote positif du Parlement européen en faveur de la modernisation du droit d’auteur en Europe
    • Les organisations professionnelles des producteurs cinématographiques et audiovisuels français se réjouissent du vote du Parlement européen qui a approuvé ce jeudi 28 mars la directive destinée à moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Après l’adoption mardi de la Directive sur le droit d’auteur, c’est un pas de plus qui est fait pour moderniser le cadre européen de protection de la création. Cette nouvelle Directive va faciliter la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur (...)

    • Lire la suite
    • 26-03-2019
    • API-PROCIREP-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur le droit d’auteur : la production française salue une nouvelle étape essentielle dans la régulation du marché numérique
    • L’ensemble des organisations représentant la production française, tant cinématographique qu’audiovisuelle, salue le vote du Parlement européen approuvant définitivement la directive sur le droit d’auteur, ce mardi 26 mars. Après une campagne sans précédent de la part des géants américains destinée à remettre en cause ce texte par tous les moyens, y compris en faisant circuler des informations mensongères, ce vote est un acte courageux et historique de la part du Parlement européen. Avec l’adoption de (...)

    • Lire la suite
    • 19-03-2019
    • Prix Procirep du Producteur français de documentaire de l’année
    • A l’occasion de la cérémonie de remise des 25ème Prix du producteur français de télévision organisée par la Procirep le 18 mars 2019, le Syndicat des Producteurs Indépendants est fier et félicite très chaleureusement LES FILMS DU BALIBARI POUR LE PRIX PROCIREP DU PRODUCTEUR FRANÇAIS DE DOCUMENTAIRE DE L’ANNÉE Ce prix récompense les choix éditoriaux, la diversité, la qualité des productions, la prise de risque du producteur délégué au travers de projets de proximité mais également à dimension (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40