En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • AFAA Tunnel des 50 - appel à signatures [17-12-2018]
    • Marina Tomé, au sein de AAFA ( Actrices Acteurs de France Associés) a créé et mène depuis trois ans la commission AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans en collaboration avec Catherine Piffaretti. Nous sommes aujourd’hui plus de quarante femmes et hommes à retrousser nos manches. En avril dernier nous avons lancé le Manifeste AAFA-Tunnel des 50. Signature en ligne : bit.ly/ManifesteAAFA-TunnelDes50 Nous avons à ce jour, plus de 10 400 signatures, beaucoup de relais dans les médias, presse radio, (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC salue le renforcement du partenariat entre OCS et le cinéma français [14-12-2018]
    • Le BLOC salue la signature d’un nouvel accord interprofessionnel entre OCS et les organisations professionnelles du cinéma. Cet accord, d’une durée de 3 ans, renforce les engagements d’OCS en faveur du cinéma européen et français, pour un montant de 125 millions d’euros sur trois ans. Dans une logique vertueuse, il prend en compte à la fois la spécificité du modèle d’OCS, le contexte concurrentiel de la télévision payante, et l’évolution des secteurs de la production et de la distribution (...)

    • Lire la suite
    • Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé [13-12-2018]
    • Communiqué de presse – Paris, le 13 décembre 2018 Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé Les producteurs français d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles saluent le compromis politique trouvé ce jour sur le projet de directive venant moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Cette nouvelle directive facilite la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur les différentes plateformes en (...)

    • Lire la suite
    • « Plan de décroissance au CNC » [6-12-2018]
    • Le SPI exprime sa plus vive inquiétude après l’adoption d’un plan d’économies du CNC par son Conseil d’Administration du 29 novembre 2018. Ce plan est prévu sur deux exercices, 2019 et 2020, et il est inédit par son ampleur puisque ce n’est pas moins de 30 millions d’économies qui sont demandés à la seule production audiovisuelle. Au total, cela représente près de 12% du soutien que le Centre apporte aux œuvres audiovisuelles, tous les genres aidés seront par conséquent très fortement impactés. Le SPI (...)

    • Lire la suite
    • L’Europe doit résister au chantage de Google et YouTube [4-12-2018]
    • Depuis plusieurs semaines, Google et YouTube mènent une campagne de désinformation massive et sans précédent contre la directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique qui est aujourd’hui en discussion au niveau européen. Les puissants moyens utilisés par ces entreprises pour défendre leurs seuls intérêts sont basés sur la manipulation des utilisateurs, des vidéastes influents et des jeunes. C’est inacceptable. Google et YouTube franchissent de nouveau une ligne rouge en abusant de leur (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

BLOC : Présidentielles 2017 : une société ne peut exister sans culture ! [7-04-2017]

Le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) regroupe 14 organisations de réalisateurs, de scénaristes, de compositeurs, de producteurs, d’artistes-interprètes, d’agents artistiques, de techniciens, de distributeurs, d’exploitants cinématographiques et d’éditeurs vidéo indépendants français, qui représentent la filière cinématographique indépendante.

Alors que se dessine une vision de la France pour les cinq années à venir, nous tenons à exprimer notre inquiétude quant à l’absence patente de la culture au sein des débats présidentiels.

La culture véhicule les valeurs constitutives de notre société. Elle est le fondement de notre République. Elle est l’une des réponses aux grands défis de notre temps, en véritable garante du « vivre ensemble », dans le respect mutuel et la diversité auxquels nous aspirons.

Un pays sans culture est une Nation sans créateurs, sans histoire et sans imaginaire. « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert », a dit André Malraux. Plus que jamais, cette conquête est indispensable.

Le cinéma, dans toute sa diversité, tient depuis ses débuts une place de choix dans le coeur des Français. Il est aussi le meilleur ambassadeur de la culture française à l’étranger. C’est pourquoi le BLOC souhaite rappeler aux candidats à l’élection présidentielle les principes fondamentaux d’une politique cinématographique ambitieuse.

Pour une création libre et indépendante

La création cinématographique tient sa force de sa liberté, de son dynamisme et de sa diversité : des valeurs sur lesquelles s’appuie toute politique culturelle.

Face aux puissants mouvements de concentration observés aujourd’hui dans le secteur, tant horizontalement que verticalement, il est impératif de renforcer les outils de régulation et d’incitation. Ces derniers permettent de garantir l’indépendance des acteurs économiques de la filière cinématographique et la diversité des oeuvres produites, essentielles notamment au renouvellement des talents et à l’innovation, et de se préserver d’une bipolarisation du secteur.

Pour une éducation et un accès de tous les publics à la création

La culture n’a de sens que si elle est partagée. La révolution des modes de diffusion numérique des oeuvres cinématographiques modifie les usages et bouleverse notre paysage culturel. Pour une meilleure exposition des oeuvres en salles et sur nos écrans, une modernisation de la chronologie des médias est nécessaire, ainsi que la mise en place d’une régulation de l’exploitation en salles permettant à tous les publics un accès à toutes les oeuvres. Les nouveaux acteurs du numérique doivent entrer dans le cercle vertueux de la régulation du secteur, notamment en contribuant au financement et à l’exposition effective de la création cinématographique. Il est en outre nécessaire de renforcer l’éducation à l’image et le soutien à l’action culturelle territoriale.

Pour une défense du droit d’auteur et une lutte efficace contre le piratage

Le droit d’auteur est au centre du processus de création et sa défense constitue une priorité. Celle-ci passe notamment par une lutte engagée contre le piratage : mise en place de mesures dissuasives, engagement des opérateurs numériques, développement des offres légales, éducation des publics, etc. Les moyens sont multiples et doivent être mis en oeuvre, dans l’objectif de protéger le droit d’auteur, pilier de la diversité de la création.

Pour une Europe de la diversité culturelle

Consciente de sa place au coeur de l’Europe, la France contribue au rayonnement de celle-ci, dans sa capacité à proposer des oeuvres singulières et ambitieuses. Les enjeux traités au plan européen, liés notamment à la pérennisation de la territorialité des droits, à la défense des droits d’auteur et au développement des soutiens au cinéma, sont incontournables et doivent être défendus.

Le cinéma français est à la fois un art et une industrie forte, créatrice de richesses multiples. Il ne s’est pas construit en un jour, et ce système complexe et performant, que tous les autres pays européens nous envient, est né avant tout de fortes volontés politiques.


  • cp_04-07_bloc_ (...)
    • 17-12-2018
    • AFAA Tunnel des 50 - appel à signatures
    • Marina Tomé, au sein de AAFA ( Actrices Acteurs de France Associés) a créé et mène depuis trois ans la commission AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans en collaboration avec Catherine Piffaretti. Nous sommes aujourd’hui plus de quarante femmes et hommes à retrousser nos manches. En avril dernier nous avons lancé le Manifeste AAFA-Tunnel des 50. Signature en ligne : bit.ly/ManifesteAAFA-TunnelDes50 Nous avons à ce jour, plus de 10 400 signatures, beaucoup de relais dans les médias, presse radio, (...)

    • Lire la suite
    • 14-12-2018
    • Le BLOC salue le renforcement du partenariat entre OCS et le cinéma français
    • Le BLOC salue la signature d’un nouvel accord interprofessionnel entre OCS et les organisations professionnelles du cinéma. Cet accord, d’une durée de 3 ans, renforce les engagements d’OCS en faveur du cinéma européen et français, pour un montant de 125 millions d’euros sur trois ans. Dans une logique vertueuse, il prend en compte à la fois la spécificité du modèle d’OCS, le contexte concurrentiel de la télévision payante, et l’évolution des secteurs de la production et de la distribution (...)

    • Lire la suite
    • 13-12-2018
    • Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé
    • Communiqué de presse – Paris, le 13 décembre 2018 Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé Les producteurs français d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles saluent le compromis politique trouvé ce jour sur le projet de directive venant moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Cette nouvelle directive facilite la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur les différentes plateformes en (...)

    • Lire la suite
    • 6-12-2018
    • « Plan de décroissance au CNC »
    • Le SPI exprime sa plus vive inquiétude après l’adoption d’un plan d’économies du CNC par son Conseil d’Administration du 29 novembre 2018. Ce plan est prévu sur deux exercices, 2019 et 2020, et il est inédit par son ampleur puisque ce n’est pas moins de 30 millions d’économies qui sont demandés à la seule production audiovisuelle. Au total, cela représente près de 12% du soutien que le Centre apporte aux œuvres audiovisuelles, tous les genres aidés seront par conséquent très fortement impactés. Le SPI (...)

    • Lire la suite
    • 4-12-2018
    • L’Europe doit résister au chantage de Google et YouTube
    • Depuis plusieurs semaines, Google et YouTube mènent une campagne de désinformation massive et sans précédent contre la directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique qui est aujourd’hui en discussion au niveau européen. Les puissants moyens utilisés par ces entreprises pour défendre leurs seuls intérêts sont basés sur la manipulation des utilisateurs, des vidéastes influents et des jeunes. C’est inacceptable. Google et YouTube franchissent de nouveau une ligne rouge en abusant de leur (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40