En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le ROC exprime sa profonde inquiétude sur la crise actuelle des festivals [26-03-2015]
    • Structures culturelles fermées, saisons théâtrales menacées, festivals annulés : une crise sans précédent traverse la diffusion de la création. C’est ainsi que nous avons récemment appris la fin du Festival de Vendôme, premier rendez-vous européen consacré aux œuvres cinématographiques soutenues par les collectivités territoriales, et rendez-vous incontournable pour la jeune création et le court métrage. Ce festival, qui existait depuis plus de 20 ans, fait partie d’une longue liste de manifestations (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI intègre les nouveaux producteurs d'œuvres destinées au net [24-03-2015]
    • Lors de son Assemblée générale extraordinaire, le Syndicat des producteurs indépendants (SPI) a voté la modification de ses statuts afin de pouvoir accepter l’adhésion de nouveaux producteurs indépendants : les producteurs d’œuvres destinées uniquement à être mises en ligne sur le web et éligibles au soutien du CNC. Ainsi le « collège télévision » du SPI est nouvellement baptisé « collège audiovisuel » Le SPI, représente environ 400 sociétés de production d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques répartis (...)

    • Lire la suite
    • La pression des diffuseurs et des groupes audiovisuels contre la production indépendante s'accentue par le biais de think tanks et rapports dits indépendants [2-03-2015]
    • Les rapports commandés par des diffuseurs ou des groupes audiovisuels auprès d’universitaires ou de think tanks remettant en cause l’indépendance et la diversité du secteur de la production française se multiplient. Les chaires universitaires financées par ces derniers également. Ce lobbying intense contre la production indépendante, avance incessamment les mêmes idées, les mêmes thèses. La production indépendante ne saurait rivaliser avec les géants du net et la mondialisation de la diffusion et de la (...)

    • Lire la suite
    • Annulation de l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique [26-02-2015]
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants prend acte de la décision du Conseil d’Etat, d’annuler l’arrêté d’extension du 1er juillet 2013, de la convention collective de la production cinématographique. Le Conseil d’État a considéré que la signature de la convention collective par une organisation non représentative invalidait cet arrêté. Il n’a pas tenu compte de la circonstance que d’autres organisations d’employeurs ont ultérieurement adhéré à la convention. En revanche, le Conseil d’Etat ne s’est pas (...)

    • Lire la suite
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement ses membres sélectionnés pour les CÉSAR 2015. Leur indépendance et leur créativité demeurent les garants d’une création française originale, forte et diversifiée. Ces sélections nous honorent. [17-02-2015]
    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

L’AFPF, l’APC, l’APFP, le SPI et l’UPF prennent acte de la signature d’un accord liant quatre entreprises. Elles appellent à la négociation d’une convention collective étendue pour le secteur de la production cinématographique, avec pour objectif d’aboutir pour Cannes. [23-01-2012]

CINÉMA :
L’AFPF, l’APC, l’APFP, le SPI et l’UPF prennent acte de la signature d’un accord liant quatre entreprises. Elles appellent à la négociation d’une convention collective étendue pour le secteur de la production cinématographique, avec pour objectif d’aboutir pour Cannes.

Nous avons pris acte de la signature hier d’un accord liant quatre entreprises regroupées au sein de l’API ‐ Gaumont, MK2, Pathé et UGC ‐ au SNTPCT et aux syndicats de réalisateurs et de techniciens CGT.

Cet accord, conclu par des entreprises dont l’essentiel de l’activité n’est pas la production mais la distribution et l’exploitation de films en salles, est inapplicable au secteur et détruirait un grand nombre de films et d’emplois.

Il ne saurait engager ou être imposé aux centaines d’entreprises dont l’activité est centrée sur la production en France que représentent l’AFPF, l’APC, le SPI et l’UPF, qui produisent chaque année près de 95 % des films d’initiative française.

Nous souhaitons pour notre part une convention collective applicable à toutes les entreprises et les salariés de la production cinématographique.

Nous réfutons le prétendu blocage des négociations, qui provient du rejet systématique par les promoteurs de l’accord inter‐entreprises ci‐dessus de tous les accords que nous avons proposés et même du texte de compromis proposé par le médiateur désigné par le Ministre de la culture.

Nous appelons plus que jamais les organisations de salariés qui le souhaitent à poursuivre les discussions afin de disposer, enfin, d’un texte conventionnel qui puisse être étendu.

Nous avons proposé en novembre dernier un texte conventionnel complet. Nous avons entendu les préoccupations émanant de professionnels et sommes prêts à revoir le seuil d’éligibilité des films au mode de rémunération des techniciens avec participation aux recettes nettes des producteurs et à proposer en parallèle un aménagement des seuils salariaux afin de prendre en compte le parcours professionnel des salariés, ce qui est la pratique de tous les secteurs d’activité en France.

Nous entendons aboutir à un texte conventionnel adapté à la production de films cinématographiques en France, avec l’objectif d’y parvenir pour Cannes prochain.
Contacts :
AFPF – Stéphane Guénin / Bruno Daniault – 0 975 877 807
APC – Frédéric Goldsmith – 01 53 89 01 30
APFP – Julien Pasquier – 06 07 22 80 75
SPI – Juliette Prissard – 01 44 70 70 44
UPF – Marie‐Paule Biosse Duplan – 01 44 90 07 10


  • comm_presse_cc (...)
    • 26-03-2015
    • Le ROC exprime sa profonde inquiétude sur la crise actuelle des festivals
    • Structures culturelles fermées, saisons théâtrales menacées, festivals annulés : une crise sans précédent traverse la diffusion de la création. C’est ainsi que nous avons récemment appris la fin du Festival de Vendôme, premier rendez-vous européen consacré aux œuvres cinématographiques soutenues par les collectivités territoriales, et rendez-vous incontournable pour la jeune création et le court métrage. Ce festival, qui existait depuis plus de 20 ans, fait partie d’une longue liste de manifestations (...)

    • Lire la suite
    • 24-03-2015
    • Le SPI intègre les nouveaux producteurs d’œuvres destinées au net
    • Lors de son Assemblée générale extraordinaire, le Syndicat des producteurs indépendants (SPI) a voté la modification de ses statuts afin de pouvoir accepter l’adhésion de nouveaux producteurs indépendants : les producteurs d’œuvres destinées uniquement à être mises en ligne sur le web et éligibles au soutien du CNC. Ainsi le « collège télévision » du SPI est nouvellement baptisé « collège audiovisuel » Le SPI, représente environ 400 sociétés de production d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques répartis (...)

    • Lire la suite
    • 2-03-2015
    • La pression des diffuseurs et des groupes audiovisuels contre la production indépendante s’accentue par le biais de think tanks et rapports dits indépendants
    • Les rapports commandés par des diffuseurs ou des groupes audiovisuels auprès d’universitaires ou de think tanks remettant en cause l’indépendance et la diversité du secteur de la production française se multiplient. Les chaires universitaires financées par ces derniers également. Ce lobbying intense contre la production indépendante, avance incessamment les mêmes idées, les mêmes thèses. La production indépendante ne saurait rivaliser avec les géants du net et la mondialisation de la diffusion et de la (...)

    • Lire la suite
    • 26-02-2015
    • Annulation de l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants prend acte de la décision du Conseil d’Etat, d’annuler l’arrêté d’extension du 1er juillet 2013, de la convention collective de la production cinématographique. Le Conseil d’État a considéré que la signature de la convention collective par une organisation non représentative invalidait cet arrêté. Il n’a pas tenu compte de la circonstance que d’autres organisations d’employeurs ont ultérieurement adhéré à la convention. En revanche, le Conseil d’Etat ne s’est pas (...)

    • Lire la suite
    • 17-02-2015
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement ses membres sélectionnés pour les CÉSAR 2015. Leur indépendance et leur créativité demeurent les garants d’une création française originale, forte et diversifiée. Ces sélections nous honorent.
    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40