Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

SPI Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Rapport de la Cour des Comptes intitulé « La Politique de soutien à la Production cinématographique et audiovisuelle" Certains constats partagés, des recommandations globalement inadaptées [14-04-2014]
    • La lecture de l’épais rapport remis par la Cour des Comptes au Gouvernement et aux parlementaires laisse la profession perplexe. Si, par une approche naturellement comptable, certains constats sur l’état du secteur peuvent en effet être corroborés par les chiffres issus du CSA ou du CNC, les recommandations formulées ne manquent pas de nous alarmer et ne peuvent à elles seules, constituer les axes de développement d’une politique culturelle publique ambitieuse, essentielle au fonctionnement (...)

    • Lire la suite
    • Comité Directeur du SPI 2014 [11-04-2014]
    • Lors de l’Assemblée Générale du 31 mars dernier, les membres du SPI ont procédé aux élections de renouvellement de son Comité Directeur (Présidents et membres des bureaux des trois collèges de producteurs). Le nouveau Comité Directeur s’est tenu hier, jeudi 9 avril, pour élire son Président et son Trésorier. Nous vous annonçons donc que, Marie Masmonteil (Elzévir Films) a été réélue Présidente du SPI Richard Magnien (Mat Films) a été réélu Trésorier du SPI Les présidences des collèges Cinéma Long métrage, (...)

    • Lire la suite
    • Festival de Clermont-Ferrand 2014 : le SPI salue la vitalité de la création cinématographique de court métrage [11-02-2014]
    • À l’occasion de la clôture du 36e festival de court métrage de Clermont-Ferrand, le SPI tient à féliciter l’ensemble des ses adhérents sélectionnés, et tout particulièrement pour leurs prix : Envie de Tempête Productions pour « Inupiluk » de Sébastien Betbeder · Prix du Public · Prix Procirep du Producteur Les Films de la Croisade pour « La Fugue » de Jean-Bernard Marlin · Prix ADAMI d’Interprétation à Adel Bencherif · Prix de la Presse Télérama Les Films Velvet pour « (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué ROC: "Quelle volonté politique autour du court métrage en 2014 ?" [5-02-2014]
    • Le Festival de Clermont-Ferrand représente une date essentielle pour le secteur du court métrage, tant au niveau de la fréquentation du public que de la présence des professionnels du monde entier. Le ROC déplore donc que, pour la première fois depuis de nombreuses années, la Ministre de la Culture et de la Communication et la Présidente du CNC soient absentes de cet événement. En outre, depuis leurs prises de fonction, les professionnels du court métrage ne sont pas parvenus à les rencontrer, en (...)

    • Lire la suite
    • Netflix doit s’engager à respecter la réglementation française concernant le cinéma et l’audiovisuel (API, SPI, UPF) [3-02-2014]
    • L’Association des Producteurs Indépendants (API), le Syndicat des Producteurs Indépendants (SPI), et l’Union des Producteurs de Films (UPF) ont pris connaissance avec la plus grande attention des déclarations d’intention de Netflix visant le territoire français. Ils rappellent avec la plus ferme conviction leur soutien déterminé à la position affirmée par la Ministre de la Culture et de la Communication : tout opérateur, où que soit son siège social, doit être soumis au respect des lois françaises si (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

L’AFPF, l’APC, l’APFP, le SPI et l’UPF prennent acte de la signature d’un accord liant quatre entreprises. Elles appellent à la négociation d’une convention collective étendue pour le secteur de la production cinématographique, avec pour objectif d’aboutir pour Cannes. [23-01-2012]

CINÉMA :
L’AFPF, l’APC, l’APFP, le SPI et l’UPF prennent acte de la signature d’un accord liant quatre entreprises. Elles appellent à la négociation d’une convention collective étendue pour le secteur de la production cinématographique, avec pour objectif d’aboutir pour Cannes.

Nous avons pris acte de la signature hier d’un accord liant quatre entreprises regroupées au sein de l’API ‐ Gaumont, MK2, Pathé et UGC ‐ au SNTPCT et aux syndicats de réalisateurs et de techniciens CGT.

Cet accord, conclu par des entreprises dont l’essentiel de l’activité n’est pas la production mais la distribution et l’exploitation de films en salles, est inapplicable au secteur et détruirait un grand nombre de films et d’emplois.

Il ne saurait engager ou être imposé aux centaines d’entreprises dont l’activité est centrée sur la production en France que représentent l’AFPF, l’APC, le SPI et l’UPF, qui produisent chaque année près de 95 % des films d’initiative française.

Nous souhaitons pour notre part une convention collective applicable à toutes les entreprises et les salariés de la production cinématographique.

Nous réfutons le prétendu blocage des négociations, qui provient du rejet systématique par les promoteurs de l’accord inter‐entreprises ci‐dessus de tous les accords que nous avons proposés et même du texte de compromis proposé par le médiateur désigné par le Ministre de la culture.

Nous appelons plus que jamais les organisations de salariés qui le souhaitent à poursuivre les discussions afin de disposer, enfin, d’un texte conventionnel qui puisse être étendu.

Nous avons proposé en novembre dernier un texte conventionnel complet. Nous avons entendu les préoccupations émanant de professionnels et sommes prêts à revoir le seuil d’éligibilité des films au mode de rémunération des techniciens avec participation aux recettes nettes des producteurs et à proposer en parallèle un aménagement des seuils salariaux afin de prendre en compte le parcours professionnel des salariés, ce qui est la pratique de tous les secteurs d’activité en France.

Nous entendons aboutir à un texte conventionnel adapté à la production de films cinématographiques en France, avec l’objectif d’y parvenir pour Cannes prochain.
Contacts :
AFPF – Stéphane Guénin / Bruno Daniault – 0 975 877 807
APC – Frédéric Goldsmith – 01 53 89 01 30
APFP – Julien Pasquier – 06 07 22 80 75
SPI – Juliette Prissard – 01 44 70 70 44
UPF – Marie‐Paule Biosse Duplan – 01 44 90 07 10


  • comm_presse_cc (...)
    • 14-04-2014
    • Rapport de la Cour des Comptes intitulé « La Politique de soutien à la Production cinématographique et audiovisuelle" Certains constats partagés, des recommandations globalement inadaptées
    • La lecture de l’épais rapport remis par la Cour des Comptes au Gouvernement et aux parlementaires laisse la profession perplexe. Si, par une approche naturellement comptable, certains constats sur l’état du secteur peuvent en effet être corroborés par les chiffres issus du CSA ou du CNC, les recommandations formulées ne manquent pas de nous alarmer et ne peuvent à elles seules, constituer les axes de développement d’une politique culturelle publique ambitieuse, essentielle au fonctionnement (...)

    • Lire la suite
    • 11-04-2014
    • Comité Directeur du SPI 2014
    • Lors de l’Assemblée Générale du 31 mars dernier, les membres du SPI ont procédé aux élections de renouvellement de son Comité Directeur (Présidents et membres des bureaux des trois collèges de producteurs). Le nouveau Comité Directeur s’est tenu hier, jeudi 9 avril, pour élire son Président et son Trésorier. Nous vous annonçons donc que, Marie Masmonteil (Elzévir Films) a été réélue Présidente du SPI Richard Magnien (Mat Films) a été réélu Trésorier du SPI Les présidences des collèges Cinéma Long métrage, (...)

    • Lire la suite
    • 11-02-2014
    • Festival de Clermont-Ferrand 2014 : le SPI salue la vitalité de la création cinématographique de court métrage
    • À l’occasion de la clôture du 36e festival de court métrage de Clermont-Ferrand, le SPI tient à féliciter l’ensemble des ses adhérents sélectionnés, et tout particulièrement pour leurs prix : Envie de Tempête Productions pour « Inupiluk » de Sébastien Betbeder · Prix du Public · Prix Procirep du Producteur Les Films de la Croisade pour « La Fugue » de Jean-Bernard Marlin · Prix ADAMI d’Interprétation à Adel Bencherif · Prix de la Presse Télérama Les Films Velvet pour « (...)

    • Lire la suite
    • 5-02-2014
    • Communiqué ROC : "Quelle volonté politique autour du court métrage en 2014 ?"
    • Le Festival de Clermont-Ferrand représente une date essentielle pour le secteur du court métrage, tant au niveau de la fréquentation du public que de la présence des professionnels du monde entier. Le ROC déplore donc que, pour la première fois depuis de nombreuses années, la Ministre de la Culture et de la Communication et la Présidente du CNC soient absentes de cet événement. En outre, depuis leurs prises de fonction, les professionnels du court métrage ne sont pas parvenus à les rencontrer, en (...)

    • Lire la suite
    • 3-02-2014
    • Netflix doit s’engager à respecter la réglementation française concernant le cinéma et l’audiovisuel (API, SPI, UPF)
    • L’Association des Producteurs Indépendants (API), le Syndicat des Producteurs Indépendants (SPI), et l’Union des Producteurs de Films (UPF) ont pris connaissance avec la plus grande attention des déclarations d’intention de Netflix visant le territoire français. Ils rappellent avec la plus ferme conviction leur soutien déterminé à la position affirmée par la Ministre de la Culture et de la Communication : tout opérateur, où que soit son siège social, doit être soumis au respect des lois françaises si (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40