En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

SPI Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir. [20-12-2014]
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l'amélioration du crédit d'impôt [17-12-2014]
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué de presse à l'occasion du Prix du Producteur du documentaire, du Prix à l'export documentaire et du Prix Louis Delluc [16-12-2014]
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite très chaleureusement, au nom des 400 entreprises qu’il regroupe A l’occasion de la 21e édition du Prix PROCIREP et du prix à l’export TVFI : COCOTTESMINUTE PRODUCTIONS, Jérôme Duc-Maugé et Clara Vuillermoz dont les choix éditoriaux, la diversité et la qualité des productions viennent d’être récompensés par le PRIX du PRODUCTEUR DE DOCUMENTAIRE 2014 pour « Les rebelles du Foot » réalisé par Gilles Perez et Gilles Rof et produit par 13 PRODUCTIONS, ARTE (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant [8-12-2014]
    • Avis du CSA sur les décrets dits « production » : le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant L’avis du Conseil supérieur de l’audiovisuel du 2 décembre 2014 relatif au projet de décret modifiant le régime de contribution à la production d’oeuvres audiovisuelles des éditeurs de services rappelle tout d’abord les objectifs de politique publique poursuivis : favoriser la qualité des oeuvres dans l’intérêt du public, la créativité et le renouveau de la création (...)

    • Lire la suite
    • APC-SPI-UPF : Les producteurs cinématographiques se réjouissent du renforcement des crédits d’impôt adopté le 5 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Ils remercient les députés et le gouvernement de cette mesure essentielle à l’activité du secteur, à l’emploi et à la diversité culturelle [8-12-2014]
    • Les producteurs de films cinématographiques membres de l’APC, du SPI et de l’UPF se réjouissent de l’adoption par l’Assemblée nationale le 5 décembre dernier d’un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2014 permettant de renforcer à compter du 1er janvier 2016 l’attractivité des crédits d’impôt destinés à accroître la localisation des tournages sur le territoire français. Ils tiennent à remercier l’ensemble des députés ayant adopté cette mesure, et particulièrement Messieurs Patrick (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Concentration du secteur audiovisuel : Quel rôle doit jouer le CNC ? [10-02-2012]

La mise en ligne par le CNC du document intitulé « PERSPECTIVES 2012 DOCUMENT DE PERFORMANCE DU CNC dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2012 » a attiré toute l’attention du SPI.

Ce document affirme que « Le soutien automatique est au cœur du système de soutien aux industries de programmes audiovisuels. Ce dispositif aux effets fortement structurants ne doit pas susciter une trop forte dispersion des aides ni une trop forte atomisation du secteur, alors même que le développement des diffuseurs (chaînes thématiques et locales) modifie en profondeur l’environnement de l’audiovisuel. C’est pourquoi la part des aides attribuées aux dix premières sociétés doit rester significative  » Et pour joindre les actes au principe, le document indique que si le pourcentage du soutien automatique audiovisuel notifié aux dix premières sociétés était en 2009 de 16,6%, les prévisions de 2012 serait de 18/20% et l’objectif 2013 serait de 20/22%.

Depuis plusieurs mois le SPI a tenté d’alerter des effets dévastateurs qu’une politique du « tout séries longues » en fiction aurait sur un secteur d’ores et déjà fragilisé par les multiples changements de lignes éditoriales et d’organisation du service public ces dernières années, par la forte baisse des obligations accordée aux chaînes privées en 2009 ainsi que par l’allègement des critères d’indépendance des sociétés de production par rapport aux diffuseurs.

Si le CNC n’est pas le seul acteur participant à la forte concentration de la filière, il y participe. Car il s’agit bien là d’un objectif affiché et non d’une observation des tendances du secteur.

Ainsi, c’est aujourd’hui tout un savoir faire et tout un tissu de PME qui est en passe de disparaître doucement, silencieusement mais sûrement sur l’autel de cette nouvelle politique : l’industrialisation du secteur (et la culture dans tout cela ?) et la constitution de groupes permettant de concurrencer les groupes internationaux.

C’est le sens de l’intervention du CNC qui est aujourd’hui ainsi questionné par ces orientations : Comment souhaite-t-il parvenir à atteindre cet objectif de 22% ? Avec quels outils ? Au détriment de qui ? Comment se répartiront les aides pour les centaines d’autres sociétés ? Qu’est-ce qui justifie ce choix ? Est-ce le rôle de l’argent public d’aider les actionnaires de groupes à faire davantage de profits alors même que le crédit d’impôt, les produits dérivés, le potentiel de recettes d’exploitation supplémentaires de ces formats longs sur le marché international et les marges faites sur les fabrications de séries longues y pourvoient déjà largement ?

N’est-ce pas davantage le rôle du CNC de garantir la diversité de la création, le renouvellement des talents, la production d’œuvres ambitieuses ouvertes au monde ?

Ces questions restent pour le moment sans réponse claire de la part du CNC. Nous lui demandons de préciser rapidement ses objectifs et les moyens pour y parvenir.

Contact :
Juliette Prissard Eltejaye- 01 44 70 70 44 - jprissard@lespi.org
40 rue louis Blanc – 75010 Paris


  • cp_10_2_12_con (...)
    • 20-12-2014
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir.
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • 17-12-2014
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l’amélioration du crédit d’impôt
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite
    • 16-12-2014
    • Communiqué de presse à l’occasion du Prix du Producteur du documentaire, du Prix à l’export documentaire et du Prix Louis Delluc
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite très chaleureusement, au nom des 400 entreprises qu’il regroupe A l’occasion de la 21e édition du Prix PROCIREP et du prix à l’export TVFI : COCOTTESMINUTE PRODUCTIONS, Jérôme Duc-Maugé et Clara Vuillermoz dont les choix éditoriaux, la diversité et la qualité des productions viennent d’être récompensés par le PRIX du PRODUCTEUR DE DOCUMENTAIRE 2014 pour « Les rebelles du Foot » réalisé par Gilles Perez et Gilles Rof et produit par 13 PRODUCTIONS, ARTE (...)

    • Lire la suite
    • 8-12-2014
    • Le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant
    • Avis du CSA sur les décrets dits « production » : le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant L’avis du Conseil supérieur de l’audiovisuel du 2 décembre 2014 relatif au projet de décret modifiant le régime de contribution à la production d’oeuvres audiovisuelles des éditeurs de services rappelle tout d’abord les objectifs de politique publique poursuivis : favoriser la qualité des oeuvres dans l’intérêt du public, la créativité et le renouveau de la création (...)

    • Lire la suite
    • 8-12-2014
    • APC-SPI-UPF : Les producteurs cinématographiques se réjouissent du renforcement des crédits d’impôt adopté le 5 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Ils remercient les députés et le gouvernement de cette mesure essentielle à l’activité du secteur, à l’emploi et à la diversité culturelle
    • Les producteurs de films cinématographiques membres de l’APC, du SPI et de l’UPF se réjouissent de l’adoption par l’Assemblée nationale le 5 décembre dernier d’un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2014 permettant de renforcer à compter du 1er janvier 2016 l’attractivité des crédits d’impôt destinés à accroître la localisation des tournages sur le territoire français. Ils tiennent à remercier l’ensemble des députés ayant adopté cette mesure, et particulièrement Messieurs Patrick (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40