En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • De la parole aux actes [6-11-2019]
    • Alors que nous assistons à une séquence courageuse et salvatrice de libération de la parole sur les violences sexuelles et sexistes, nous souhaitons prendre part à la fois personnellement et collectivement à une plus forte conscientisation de notre milieu. En tant que producteur.rice.s, nous avons la responsabilité des films que nous mettons en œuvre et encadrons. Il nous semble indispensable d’entamer une réflexion avec l’ensemble de la filière afin de mettre en place des mesures concrètes de (...)

    • Lire la suite
    • Redevance : stupeur et incrédulité [24-09-2019]
    • Le SPI accueille avec stupeur et incrédulité le projet annoncé par le Ministre du Budget d’une baisse de un euro de la contribution à l’audiovisuel public. A contre-courant de tous les pays européens, qui ont fait le choix de consolider leurs médias publics en modernisant et en rendant plus équitable la perception de la redevance, le gouvernement français fait le choix d’affaiblir nos capacités d’investissement dans la création. Cette baisse correspond en effet exactement à la diminution annoncée de (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle [16-09-2019]
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !" [13-09-2019]
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • Nomination Déléguée à l'animation et Déléguée aux affaires sociales [11-09-2019]
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Création audiovisuelle et cinématographique, à quoi joue Rémy Pflimlin ? [5-12-2012]

Alors même qu’elle entame la négociation de l’avenant à son Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) avec l’Etat afin de prendre en compte la nouvelle donne budgétaire imposée par la loi de finances pour 2013, France Télévisions décide brutalement et unilatéralement l’arrêt de toutes les cases de diffusion d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques de seconde partie de soirée sur France 3 du lundi au jeudi.

Au moment où la représentation nationale s’apprête à porter la redevance à 131 € par an, n’hésite pas, en l’absence de tout dialogue avec les auteurs et les producteurs, à supprimer deux cases hebdomadaires de documentaires de création, et une case hebdomadaire de diffusion de films de longs métrages cinématographiques. Rien de moins !

Ces cases de seconde partie de soirée sont essentielles dans la diversité de l’offre du groupe France Télévisions et pour la création. Entre les premières parties de soirée, qui se doivent d’être très fédératrices, et les troisièmes parties de soirée sans moyen financier, c’est dans cet espace que la création parvient aujourd’hui à s’exprimer et à se renouveler.

Quelques semaines après des attaques répétées sur les investissements dans la création, c’est maintenant l’exposition des œuvres qui est visée.

Ce ne sont pas les promesses vagues sur le redéploiement de la case du lundi soir qui pourront calmer la montée de la colère du monde de la création et modifier l’impression désastreuse d’un passage en force provoquée par les décisions du Président de France Télévisions.

Rémy Pflimlin persiste et signe. La création ne fait pas partie de ses priorités :

-  France 3 pousse à l’éligibilité au COSIP des programmes de script réalité alors même qu’une concertation est ouverte par le CSA sur le sujet ;
-  La charte sur le développement de la fiction signée le 4 juillet 2011 n’est toujours pas mise en œuvre ; ni son avenant discuté depuis un an et aujourd’hui finalisé, car France Télévisions conditionne sa signature à un nouvel assouplissement de ses engagements en production audiovisuelle ;
-  le travail effectué avec succès par les antennes de France 3 pour améliorer l’éditorialisation du cinéma, élément essentiel de l’accord trouvé avec les organisations professionnelles en 2007 modifié il y a quelques mois, est aujourd’hui remis en cause ;
-  la mise en place de discussions avec les professionnels du court métrage, prévue dans l’accord de 2008 et dans l’actuel COM n’a toujours pas eu lieu, en dépit de leurs demandes répétées ;
-  alors même qu’un accord sur les oeuvres de spectacle vivant vient d’être signé, aucun rendez-vous de diffusion régulier et identifiable pour le public de ces œuvres éminemment culturelles n’est prévu.
-  Enfin, l’absence de calendrier de renégociation de l’accord documentaire qui arrive à expiration en fin d’année en témoigne également

Cette prise de position augure mal du résultat des discussions qui démarrent sur le Contrat d’Objectifs et de Moyens entre l’Etat et le groupe public, affiche un mépris de la lettre et de l’esprit des accords existants et rompt la confiance installée depuis de nombreuses années entre France Télévisions et le monde de la création.

France Télévisions doit prendre ses responsabilités et répondre à la demande de préservation de ses investissements dans la création correspondant à sa mission de service public, exprimée fin octobre par le Président de la République et la ministre de la Culture et de la Communication.

Contacts : SPI - Juliette Prissard-Eltejaye - 01 44 70 70 44 / plecompte@lespi.org


  • cp_france3_512 (...)
    • 28-03-2011
    • Communiqué de presse du ROD : L’ÉTAT DU DOCUMENTAIRE 2000-2010
    • La place de la création dans la production documentaire

    • Lire la suite
    • 9-03-2011
    • Le BLOC salue les déclarations de José Manuel Barroso et réaffirme sa demande de préserver le programme Média tel qu’il existe actuellement et d’en renforcer les moyens financiers
    • Les membres du Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) saluent les déclarations de Monsieur José Manuel Barroso à l’occasion de son déplacement à Turku le 7 mars dernier, durant lequel il a souligné le succès et l’intérêt du programme « Media » et annoncé que la Commission Européenne allait en proposer le renforcement dans le cadre des discussions qui se tiendront le 18 mars prochain. Ils ont également pris acte avec satisfaction de la tribune publiée par Madame Androuilla Vassiliou, (...)

    • Lire la suite
    • 15-02-2011
    • Communiqué de presse du ROC : court métrage : comment ça va avec le numérique ?
    • Nous, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, enseignants et formateurs dans les métiers du cinéma, réunis au sein du ROC, souhaitons rappeler que le court métrage, particulièrement mis à l’honneur à l’occasion du festival de Clermont-Ferrand, est porteur de nombreux enjeux pour la filière toute entière du cinéma et qu’il doit trouver sa place dans le monde numérique, tant en termes de production, de diffusion et de démocratisation des pratiques (...)

    • Lire la suite
    • 2-02-2011
    • Nominations aux Oscars et aux César 2011
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement ses adhérents pour leurs nominations aux Oscars et aux César, qui témoignent de la qualité et de la vitalité de l’activité des producteurs indépendants français. Pour leur nomination aux Oscars : « Hors la loi » de Rachid Bouchareb, produit par Tessalit Productions « Incendies » de Denis Villeneuve, co-produit par T.S. Productions « Madagascar, Carnet de voyage » de Bastien Dubois, produit par Sacrebleu Productions Pour leur nomination (...)

    • Lire la suite
    • 25-01-2011
    • Communiqué de presse du BLOC relatif au projet de fusion TPS-Orange Cinéma Séries
    • Les organisations signataires ont pris connaissance du projet d'accord dans la télévision payante entre Orange et Canal Plus et demandent des garanties.

    • Lire la suite

... | 335 | 340 | 345 | 350 | 355 | 360 | 365 | 370 | 375 | 380

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40