En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • De la parole aux actes [6-11-2019]
    • Alors que nous assistons à une séquence courageuse et salvatrice de libération de la parole sur les violences sexuelles et sexistes, nous souhaitons prendre part à la fois personnellement et collectivement à une plus forte conscientisation de notre milieu. En tant que producteur.rice.s, nous avons la responsabilité des films que nous mettons en œuvre et encadrons. Il nous semble indispensable d’entamer une réflexion avec l’ensemble de la filière afin de mettre en place des mesures concrètes de (...)

    • Lire la suite
    • Redevance : stupeur et incrédulité [24-09-2019]
    • Le SPI accueille avec stupeur et incrédulité le projet annoncé par le Ministre du Budget d’une baisse de un euro de la contribution à l’audiovisuel public. A contre-courant de tous les pays européens, qui ont fait le choix de consolider leurs médias publics en modernisant et en rendant plus équitable la perception de la redevance, le gouvernement français fait le choix d’affaiblir nos capacités d’investissement dans la création. Cette baisse correspond en effet exactement à la diminution annoncée de (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle [16-09-2019]
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !" [13-09-2019]
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • Nomination Déléguée à l'animation et Déléguée aux affaires sociales [11-09-2019]
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Chiffres de la production cinématographie : des mesures urgentes sont nécessaires [19-11-2014]

Le CNC vient de publier les chiffres de la production cinématographique sur les neufs premiers mois de l’année 2014, faisant état d’une baisse de l’investissement de 23,6 % des films d’initiative française. Ces chiffres sont confirmés par les indicateurs de la FICAM qui notent une baisse de 17 % du nombre de films de fiction mis en production..

Cette diminution, touche quasiment toutes les catégories de budget et nécessite également une analyse approfondie quant à ses causes : surcoûts liés à l’application de la convention collective, difficulté des producteurs à boucler le financement des projets, fragilisation de la distribution indépendante, concentration des investissements, effets de seuil liés au crédit d’impôt, difficulté de placement des SOFICA, diminution du chiffre d’affaires des chaînes « historiques », non compensé par les nouvelles chaînes de la TNT, absence de contribution des nouveaux acteurs de l’internet au préfinancement du secteur…

Rappelant que selon le BIPE, l’impact économique global de la filière cinéma, stricto sensu, est évalué à 7,5 milliards d’euros, cette baisse des investissements en amont de la filière aura des effets en cascade, sur l’emploi du secteur, sur les retombées économiques directes et indirectes de la production de films, sur la fréquentation cinématographique en 2015 et sur les exportations de films français.

Cette tendance fortement baissière laisse présager d’un début de crise, à l’image de celle que la musique a connue ces dernières années. La diversité de la production cinématographique ne peut-être que l’affirmation d’une volonté politique : des mesures urgentes sont nécessaires, sans lesquelles nous assisterons à une lente diminution de l’offre cinématographique.

Les mesures proposées par le CNC dans le cadre des Assises pour la diversité du cinéma doivent ainsi être amplifiées permettant d’assurer le financement de la création. La question d’une meilleure répartition de l’investissement des chaînes de télévision gratuites reste posée, et des mesures complémentaires pour les films les plus fragiles doivent être trouvées.

Il est également indispensable d’élargir le bénéfice du taux de crédit d’impôt de 30 % pour les films d’un devis supérieur à 4 millions d’euros, afin de garantir le financement des « films du milieu ».

En outre, à quelques mois de la disparition des contributions numériques, les autres mesures proposées dans le cadre des Assises pour la diversité du cinéma doivent être portées à leur terme, permettant notamment de repenser la régulation de l’exposition des films en salles, élément indispensable pour recréer les conditions de l’investissement des distributeurs dans la création cinématographique.

Dans un contexte extrêmement instable, et rappelant que le cinéma est un marché de l’offre, il est plus que jamais indispensable que l’existence de toutes les typologies de production soit assuré, pour qu’à moyen terme, le dynamisme de l’ensemble du secteur et la diversité culturelle sur les écrans demeurent.

Contact :
Juliette Prissard-Eltejaye – Déléguée Générale
Tel : 01 44 70 70 44


  • cp_spi_chiffre (...)
    • 6-11-2019
    • De la parole aux actes
    • Alors que nous assistons à une séquence courageuse et salvatrice de libération de la parole sur les violences sexuelles et sexistes, nous souhaitons prendre part à la fois personnellement et collectivement à une plus forte conscientisation de notre milieu. En tant que producteur.rice.s, nous avons la responsabilité des films que nous mettons en œuvre et encadrons. Il nous semble indispensable d’entamer une réflexion avec l’ensemble de la filière afin de mettre en place des mesures concrètes de (...)

    • Lire la suite
    • 24-09-2019
    • Redevance : stupeur et incrédulité
    • Le SPI accueille avec stupeur et incrédulité le projet annoncé par le Ministre du Budget d’une baisse de un euro de la contribution à l’audiovisuel public. A contre-courant de tous les pays européens, qui ont fait le choix de consolider leurs médias publics en modernisant et en rendant plus équitable la perception de la redevance, le gouvernement français fait le choix d’affaiblir nos capacités d’investissement dans la création. Cette baisse correspond en effet exactement à la diminution annoncée de (...)

    • Lire la suite
    • 16-09-2019
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • 13-09-2019
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !"
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • 11-09-2019
    • Nomination Déléguée à l’animation et Déléguée aux affaires sociales
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40