En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Eurocinéma : Directive Services de médias audiovisuels (SMA) [9-11-2018]
    • Eurocinéma exprime sa vive satisfaction du fait de l’adoption ce 6 novembre 2018 par le Conseil des Ministres de l’Union européenne de la directive sur les services de médias audiovisuels. Pierre d’angle de la régulation des services audiovisuels en Europe, la révision confirme certains grands principes tels que l’assujettissement des services traditionnels à des quotas d’oeuvres et à des obligations d’investissement, mais elle étend son champs d’application aux nouveaux médias (les plates-formes) (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC se félicite du renouvellement de l’accord interprofessionnel avec Canal Plus pour une durée de 4 ans [9-11-2018]
    • À l’occasion des rencontres cinématographiques de Dijon, les organisations professionnelles du BLOC, du BLIC et de l’ARP ont signé pour une durée de quatre ans le renouvellement de leur accord interprofessionnel avec Canal+. Ce texte établit de nouvelles dispositions notamment en lien avec l’évolution de l’offre de Canal +. À quelques mois de la future loi audiovisuelle, et dans un contexte d’évolution des usages, cet accord montre la capacité de notre secteur à construire de nouvelles règles, en (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI salue la mémoire de Francis Boespflug [8-11-2018]
    • Le SPI a appris avec tristesse la disparition de Francis Boespflug. Homme de cinéma, il était un ardent défenseur de la création cinématographique dans toute sa diversité. En tant que producteur et distributeur indépendant, il a découvert et accompagné de nombreux cinéastes, tout au long de leur carrière. Le SPI adresse ses sincères condoléances à sa famille et à toute l’équipe de Pyramide. Paris, le 8 novembre 2018 Contact Presse : Catherine BERTIN – Déléguée Générale SPI – Syndicat (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC salue la nomination de Franck Riester en tant que Ministre de la Culture [18-10-2018]
    • Le BLOC salue la nomination de Franck Riester en tant que Ministre de la Culture. Sa connaissance des secteurs cinématographiques et audiovisuels sera extrêmement précieuse dans les mois à venir pour répondre aux nombreux enjeux essentiels pour notre secteur. Le BLOC remercie également Madame Françoise Nyssen pour le travail accompli au cours des derniers mois au Ministère de la Culture, tant au niveau européen, dans le cadre de la renégociation de la directive SMA, qu’au niveau national, pour la (...)

    • Lire la suite
    • Nomination de Franck Riester au ministère de la Culture [17-10-2018]
    • Le SPI salue la nomination de Franck Riester au ministère de la Culture et lui adresse tous ses vœux de succès dans ses nouvelles fonctions. Il succède à ce poste à Françoise Nyssen que nous remercions chaleureusement pour le travail accompli au cours de ces derniers mois notamment pour la construction d’une régulation européenne du secteur, pour la modernisation de la chronologie des médias et pour la défense constante de la création. Elle s’est engagée personnellement pour l’adoption des directives (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

BLOC - ARP - UPF : La filière indépendante en colère : A quand la diversité dans les salles de cinéma ? [18-03-2016]

Mercredi 16 mars matin, l’amendement n°216 au projet de Loi relatif à la Liberté de Création, à l’Architecture et au Patrimoine, déposé en vue de son examen en Commission des affaires culturelles, prévoyait les bases d’une régulation des conditions d’exposition des films en salles.

Le texte finalement adopté, modifié par le Gouvernement, s’est vu amputer de toutes les mesures concernant la diffusion des œuvres.

La loi s’interdit ainsi d’être la garante de la diversité et de la régulation dans le domaine de la diffusion des œuvres.

A la veille de la ré-ouverture des Assises pour la diversité du cinéma, sur la question de l’exploitation des films en salles, les organisations signataires au nom de la filière cinématographique indépendante sont consternées.

Les phénomènes de concentration, de surexposition de certains films au détriment de la diversité, de multidiffusion, de multiprogrammation, d’accélération de la rotation des films, de surexposition, d’augmentation des coûts de promotion, de difficulté d’accès des salles art et essai à certaines œuvres sont autant de constats sur lesquels toute la profession est unanime depuis de nombreuses années.

Pour y remédier, des objectifs permettant une régulation équilibrée, efficace et vertueuse, ont été listés et portés par les acteurs indépendants de la filière, pendant plus d’une année de concertation sous l’égide du CNC :

  • Une régulation des conditions d’exposition et de promotion en salles des œuvres cinématographiques par le renforcement des engagements de programmation et la création d’engagements de diffusion,
  • Le renforcement des pouvoirs de contrôle et de sanction des pouvoirs publics
  • Une meilleure régulation des relations économiques liant exploitants et ayants droit, pour un partage équilibré de la valeur,
  • Le maintien d’une pluralité de salles de cinéma sur l’ensemble du territoire,
  • La précision des conditions d’application du contrat écrit entre le distributeur et l’exploitant,
  • L’aménagement du fonctionnement des formules d’accès illimité au cinéma.

La volonté des pouvoirs publics de lutter contre les effets pervers qui nuisent à l’exposition des films dans toute leur diversité et contribuent à la fracture entre les groupes intégrés et les indépendants doit plus que jamais être réaffirmée et se traduire par un véritable socle de régulation inscrit dans la loi.

Quel est l’intérêt d’entamer à nouveau des discussions sur des outils de régulation sans se doter des moyens législatifs de les mettre en œuvre ?

Madame la Ministre, nous demandons à vous rencontrer d’urgence lundi 21 mars, avant le début des débats parlementaires à l’Assemblée nationale. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités pour assurer les conditions nécessaires à la diversité des films en salles.

Sans régulation, pas de diversité ! Et sans diversité dans les salles de cinéma, c’est l’exception culturelle que l’on met en danger.

Contacts :
BLOC : Catherine Bertin (SPI) : 01 44 70 70 44 / Julie Lethiphu (SRF) : 01 44 89 62 58
ARP : Florence Gastaud : 01 53 42 40 00
UPF : Marie Paule Biosse-Duplan : 01 44 90 07 10


  • bloc-arp-upf_- (...)
    • 16-04-2018
    • BLOC : Agrément de l’offre promotionnelle d’UGC Illimité : En renonçant à sa fonction de régulation, le CNC approuve la perte de valeur des ayants droit
    • Le BLOC s’insurge de la modification de l’agrément de l’offre UGC illimité, qui autorise la diminution du prix de référence sur lequel est basée la rémunération des ayants droit, alors que selon les éléments à notre disposition, le prix des abonnements est, lui, maintenu (sauf pour les 12 premiers mois des nouveaux abonnements) ! La suppression, en mai 2017 - sans aucune concertation ni information - de la commission d’agrément des formules d’accès illimité au cinéma qui permettait d’associer les ayants (...)

    • Lire la suite
    • 10-04-2018
    • Chronologie des médias : De nombreux professionnels demandent en urgence un rendez-vous à Françoise NYSSEN pour obtenir des mesures contre le piratage
    • Les organisations professionnelles ACID, API, DIRE, FNCF, FNDF, FICAM, LA GUILDE FRANÇAISE DES SCENARISTES, SDI, SEVN, SPFA, SPI, SRF, UNEVI et les diffuseurs historiques CANAL +, M6 et TF1, rappellent qu’ils ne pourront, sans préjudice d’autres réserves, trouver un accord réformant la chronologie tant que les Pouvoirs Publics ne s’engageront pas à adopter des mesures fortes et concrètes pour mettre fin à la destruction considérable de valeur tenant au piratage massif des oeuvres cinématographiques et (...)

    • Lire la suite
    • 28-03-2018
    • Assemblée générale du SPI le 27 mars 2018
    • Le Syndicat des producteurs indépendants, SPI, tenait son Assemblée générale le 27 mars 2018 à la FEMIS. A cette occasion, le SPI a adopté de nouveaux statuts, renforçant l’unité et la cohésion syndicales. Le syndicat crée un nouveau collège dédié à l’animation. Ainsi le SPI, fort de ses 420 adhérents, répartis sur tout le territoire français, seul syndicat représentant le cinéma court et long métrage, ainsi que tous les genres audiovisuels, ajoute une nouvelle dimension à sa représentativité syndicale. Cette (...)

    • Lire la suite
    • 23-03-2018
    • L’indispensable préservation de la diversité culturelle en Europe
    • La transformation des moyens de production et de diffusion rebat complètement les cartes du financement et de la circulation des oeuvres européennes. Elle remet au premier plan la préservation de la diversité culturelle en Europe, enjeu fondamental du projet de directive en cours d’adoption. La préservation de la diversité culturelle repose sur un principe vertueux : quiconque tire profit d’un marché audiovisuel doit contribuer au financement d’oeuvres produites dans ce pays. C’est ce qui prévaut (...)

    • Lire la suite
    • 16-03-2018
    • ROC : le court métrage est l’avenir du cinéma et de l’audiovisuel. Protégeons sa production et les acteurs de sa diffusion !
    • Le ROC (Regroupement des Organisations du Court) a organisé la 4ème édition de sa journée professionnelle, ce jeudi 15 mars 2018 à la Fémis, à l’occasion de la « Fête du court métrage ». Le ROC tient tout d’abord à remercier la Fémis pour son accueil, Xavier Leherpeur et Pierre Gras pour la modération des tables rondes, l’ensemble des intervenants et le public, mobilisé nombreux chaque année. * * * * * La première table ronde de cette journée a permis de rappeler l’importance du court métrage comme « (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40