En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle [16-09-2019]
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !" [13-09-2019]
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • Nomination Déléguée à l'animation et Déléguée aux affaires sociales [11-09-2019]
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
    • BLIC-BLOC-ARP : Réforme audiovisuelle // Les organisations du cinéma se mobilisent face à une réforme sans concertation ni ambition culturelle [9-09-2019]
    • Le Ministre de la Culture a présenté cette semaine les grandes lignes de la prochaine loi audiovisuelle à l’ensemble des acteurs du cinéma français. Adapter notre modèle de financement au nouvel environnement concurrentiel mondial et aux nouveaux usages est un objectif que nous partageons tous. Cette loi est l’occasion pour le gouvernement de donner la mesure d’une politique culturelle qui soit à la hauteur des enjeux que traverse le secteur et tenant compte du rôle fondamental du cinéma. Au-delà (...)

    • Lire la suite
    • Nomination d'une nouvelle Déléguée Cinéma [3-09-2019]
    • Marion GOLLÉTY est nommée Déléguée Cinéma du Syndicat des Producteurs Indépendants. Juriste de formation (maitrise Droit des affaires et DEA Droit des médias) et diplômée de la Fémis (Formation Directrice d’exploitation cinématographique), elle a commencé à travailler en 2005 à la Direction du développement des médias sur l’étude d’impact des Décrets production audiovisuelle. En 2006, elle a rejoint le CSA, comme chargée de mission des obligations d’investissement des diffuseurs dans la production (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Communiqué de presse APC BLIC DIRE SDI SPI SRF UNEVI UPF : GARANTIR ET FAIRE VIVRE LA CHRONOLOGIE DES MEDIAS [29-01-2012]

Le 20 janvier dernier, une réunion s’est tenue au CNC pour faire le point sur l’accord interprofessionnel qui régit la chronologie des médias en définissant les fenêtres successives de diffusion des films sur chacun de leurs modes d’exploitation. En effet, celui-ci prévoit une reconduction tacite pour une année à partir du 9 juillet 2012.

Suite à une récente présentation inexacte du contenu des débats de la part de deux sociétés de gestion collective non signataires de l’accord, les organisations signataires tiennent à rappeler leurs positions.

A l’unanimité, les organisations et sociétés signataires ont souhaité que l’accord se reconduise conformément aux stipulations qui y sont prévues. Elles ont en effet rappelé combien ce modèle français avait prouvé qu’il restait le seul moyen efficace de préserver le financement d’une création cinématographique ambitieuse et diversifiée, tout particulièrement dans le contexte actuel.

L’encadrement actuel est favorable à une offre légale de films riche et diverse, il est nécessaire de respecter l’équilibre entre les fenêtres prévues et le financement des oeuvres. Plutôt que de donner d’ores et déjà des gages, il est à présent nécessaire de définir précisément les engagements de ces nouveaux acteurs économiques envers le secteur de la création. A cet égard, nous réaffirmons la nécessité de mise en place d’une rémunération minimale garantie des ayants droit par acte de visionnage, dont le principe est prévu dans la loi depuis 3 ans.

Une fois affirmée la volonté de maintien de l’esprit et de l’architecture de cet accord interprofessionnel étendu par sa reconduction, nous nous sommes déclarés ouverts à des ajustements par voie d’avenants. Dans cette optique, les signataires du texte ont demandé au CNC de procéder, en perspective de futures réunions, à des travaux de modélisation et d’analyse statistique suffisamment détaillés pour permettre d’évaluer l’impact sur l’économie du secteur des éventuelles modifications qui pourraient être apportées.

La légitimité du dispositif de chronologie des médias dans le cinéma repose précisément sur ce consensus négocié entre une trentaine d’organisations professionnelles et d’entreprises du secteur de l’audiovisuel. C’est ce qui fait l’originalité et la pertinence du système français d’encadrement et de régulation qui permet, en se fondant sur une directive européenne et une loi, de définir en lien avec les pouvoirs publics, les mesures de nature à garantir la défense de l’intérêt général dans les domaines artistique, juridique et économique.

Contacts :
APC : Frédéric Goldsmith – 01 53 89 01 30
BLIC : Julie Lorimy - 01 56 90 33 00
DIRE : Sylvie Correard – 06 03 11 18 72
SDI : Christian Oddos – 01 30 71 50 92
SPI : Juliette Prissard-Eltejaye – 01 44 70 70 44
SRF : Cyril Seasseau – 01 44 89 62 58
UNEVI : Marie Ceuzin – 01 56 53 56 53
UPF : Marie-Paule Biosse Duplan - 01 44 90 07 10


  • 2012_01_27_com (...)
    • 16-09-2019
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • 13-09-2019
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !"
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • 11-09-2019
    • Nomination Déléguée à l’animation et Déléguée aux affaires sociales
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
    • 9-09-2019
    • BLIC-BLOC-ARP : Réforme audiovisuelle // Les organisations du cinéma se mobilisent face à une réforme sans concertation ni ambition culturelle
    • Le Ministre de la Culture a présenté cette semaine les grandes lignes de la prochaine loi audiovisuelle à l’ensemble des acteurs du cinéma français. Adapter notre modèle de financement au nouvel environnement concurrentiel mondial et aux nouveaux usages est un objectif que nous partageons tous. Cette loi est l’occasion pour le gouvernement de donner la mesure d’une politique culturelle qui soit à la hauteur des enjeux que traverse le secteur et tenant compte du rôle fondamental du cinéma. Au-delà (...)

    • Lire la suite
    • 3-09-2019
    • Nomination d’une nouvelle Déléguée Cinéma
    • Marion GOLLÉTY est nommée Déléguée Cinéma du Syndicat des Producteurs Indépendants. Juriste de formation (maitrise Droit des affaires et DEA Droit des médias) et diplômée de la Fémis (Formation Directrice d’exploitation cinématographique), elle a commencé à travailler en 2005 à la Direction du développement des médias sur l’étude d’impact des Décrets production audiovisuelle. En 2006, elle a rejoint le CSA, comme chargée de mission des obligations d’investissement des diffuseurs dans la production (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40