En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • AFAA Tunnel des 50 - appel à signatures [17-12-2018]
    • Marina Tomé, au sein de AAFA ( Actrices Acteurs de France Associés) a créé et mène depuis trois ans la commission AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans en collaboration avec Catherine Piffaretti. Nous sommes aujourd’hui plus de quarante femmes et hommes à retrousser nos manches. En avril dernier nous avons lancé le Manifeste AAFA-Tunnel des 50. Signature en ligne : bit.ly/ManifesteAAFA-TunnelDes50 Nous avons à ce jour, plus de 10 400 signatures, beaucoup de relais dans les médias, presse radio, (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC salue le renforcement du partenariat entre OCS et le cinéma français [14-12-2018]
    • Le BLOC salue la signature d’un nouvel accord interprofessionnel entre OCS et les organisations professionnelles du cinéma. Cet accord, d’une durée de 3 ans, renforce les engagements d’OCS en faveur du cinéma européen et français, pour un montant de 125 millions d’euros sur trois ans. Dans une logique vertueuse, il prend en compte à la fois la spécificité du modèle d’OCS, le contexte concurrentiel de la télévision payante, et l’évolution des secteurs de la production et de la distribution (...)

    • Lire la suite
    • Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé [13-12-2018]
    • Communiqué de presse – Paris, le 13 décembre 2018 Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé Les producteurs français d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles saluent le compromis politique trouvé ce jour sur le projet de directive venant moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Cette nouvelle directive facilite la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur les différentes plateformes en (...)

    • Lire la suite
    • « Plan de décroissance au CNC » [6-12-2018]
    • Le SPI exprime sa plus vive inquiétude après l’adoption d’un plan d’économies du CNC par son Conseil d’Administration du 29 novembre 2018. Ce plan est prévu sur deux exercices, 2019 et 2020, et il est inédit par son ampleur puisque ce n’est pas moins de 30 millions d’économies qui sont demandés à la seule production audiovisuelle. Au total, cela représente près de 12% du soutien que le Centre apporte aux œuvres audiovisuelles, tous les genres aidés seront par conséquent très fortement impactés. Le SPI (...)

    • Lire la suite
    • L’Europe doit résister au chantage de Google et YouTube [4-12-2018]
    • Depuis plusieurs semaines, Google et YouTube mènent une campagne de désinformation massive et sans précédent contre la directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique qui est aujourd’hui en discussion au niveau européen. Les puissants moyens utilisés par ces entreprises pour défendre leurs seuls intérêts sont basés sur la manipulation des utilisateurs, des vidéastes influents et des jeunes. C’est inacceptable. Google et YouTube franchissent de nouveau une ligne rouge en abusant de leur (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

La notion de production indépendante modifiée la nuit et sans débat démocratique [7-10-2013]

Lors de l’examen du projet de loi sur l’indépendance de l’audiovisuel examiné en urgence par le Sénat le 1er et 2 octobre dernier, les sénateurs ont voté pendant la nuit, un amendement qui modifie la notion de production indépendante alors même qu’une réflexion est en cours et qu’un rapport sur les relations entre producteurs et diffuseurs doit être remis par Laurent Vallet à la ministre de la culture et de la communication fin novembre 2013.

Sur le plan constitutionnel, il s’agit d’un cavalier législatif tout à fait contestable voté sans discussion démocratique. Sur le fond, la définition de la création indépendante est un sujet central d’une réflexion plus vaste qui doit se tenir en 2014, à l’occasion d’une discussion législative sur la nouvelle régulation de l’offre culturelle numérique. Elle est au cœur des objectifs des politiques publiques visant à promouvoir la diversité culturelle garantie par la convention de l’UNESCO du 20 octobre 2005.

Derrière cette question de la détention des parts de coproduction par les chaînes de télévision sur des créations dites indépendantes se cache la vraie question de la remise en cause permanente de l’idée que la culture n’est pas une marchandise comme les autres, de l’idée que l’œuvre audiovisuelle n’est pas un programme marketing, de commande, à vocation industrielle, de l’idée enfin que le producteur délégué n’est pas un simple fournisseur.

Dans l’économie de l’œuvre audiovisuelle, c’est le producteur délégué qui est à l’initiative du lancement du projet de l’auteur et assure la responsabilité de sa réalisation (art. L 132-23 du Code de la propriété intellectuelle). Il garantit la bonne fin de l’œuvre et garantit le diffuseur de tous risques juridiques.

Contrairement aux contrevérités répandues, les œuvres audiovisuelles ne sont pas initiées, ni financées intégralement par les chaînes de télévision qui n’en sont pas responsables. Elles sont le fruit d’une proposition d’auteur et de producteurs qui les développent en amont de l’intervention des chaînes et souvent sur leur fonds propres. C’est la raison pour laquelle la ministre de la culture et de la communication a, à juste titre, voulu circonscrire l’effet de cet amendement aux œuvres financées à plus de 70/75%.

L’objectif des chaînes qui demandent à pouvoir bénéficier de parts de coproduction sur des œuvres relevant de leur quota de production indépendante sans s’engager globalement de manière conséquente dans le financement de la création, est celui d’un désengagement créatif dans lequel prévaut la logique de commande au détriment de la logique d’offre culturelle. L’objectif réel est celui d’un blocage de la circulation des œuvres principalement sur le territoire français au travers du droit d’autoriser ou d’interdire l’utilisation d’un mandat d’exploitation de l’œuvre.

Nous demandons aux parlementaires français de ne pas obérer toute discussion contradictoire.

Contact presse :

Juliette Prissard-Eltejaye - Déléguée Générale - SPI - 01 44 70 70 44


  • cp_spi_7_10_13 (...)
    • 17-12-2018
    • AFAA Tunnel des 50 - appel à signatures
    • Marina Tomé, au sein de AAFA ( Actrices Acteurs de France Associés) a créé et mène depuis trois ans la commission AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans en collaboration avec Catherine Piffaretti. Nous sommes aujourd’hui plus de quarante femmes et hommes à retrousser nos manches. En avril dernier nous avons lancé le Manifeste AAFA-Tunnel des 50. Signature en ligne : bit.ly/ManifesteAAFA-TunnelDes50 Nous avons à ce jour, plus de 10 400 signatures, beaucoup de relais dans les médias, presse radio, (...)

    • Lire la suite
    • 14-12-2018
    • Le BLOC salue le renforcement du partenariat entre OCS et le cinéma français
    • Le BLOC salue la signature d’un nouvel accord interprofessionnel entre OCS et les organisations professionnelles du cinéma. Cet accord, d’une durée de 3 ans, renforce les engagements d’OCS en faveur du cinéma européen et français, pour un montant de 125 millions d’euros sur trois ans. Dans une logique vertueuse, il prend en compte à la fois la spécificité du modèle d’OCS, le contexte concurrentiel de la télévision payante, et l’évolution des secteurs de la production et de la distribution (...)

    • Lire la suite
    • 13-12-2018
    • Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé
    • Communiqué de presse – Paris, le 13 décembre 2018 Accès transfrontière aux contenus en ligne : la production française salue une directive équilibrée et un nouveau cadre sécurisé Les producteurs français d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles saluent le compromis politique trouvé ce jour sur le projet de directive venant moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Cette nouvelle directive facilite la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur les différentes plateformes en (...)

    • Lire la suite
    • 6-12-2018
    • « Plan de décroissance au CNC »
    • Le SPI exprime sa plus vive inquiétude après l’adoption d’un plan d’économies du CNC par son Conseil d’Administration du 29 novembre 2018. Ce plan est prévu sur deux exercices, 2019 et 2020, et il est inédit par son ampleur puisque ce n’est pas moins de 30 millions d’économies qui sont demandés à la seule production audiovisuelle. Au total, cela représente près de 12% du soutien que le Centre apporte aux œuvres audiovisuelles, tous les genres aidés seront par conséquent très fortement impactés. Le SPI (...)

    • Lire la suite
    • 4-12-2018
    • L’Europe doit résister au chantage de Google et YouTube
    • Depuis plusieurs semaines, Google et YouTube mènent une campagne de désinformation massive et sans précédent contre la directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique qui est aujourd’hui en discussion au niveau européen. Les puissants moyens utilisés par ces entreprises pour défendre leurs seuls intérêts sont basés sur la manipulation des utilisateurs, des vidéastes influents et des jeunes. C’est inacceptable. Google et YouTube franchissent de nouveau une ligne rouge en abusant de leur (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40