En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le BLOC exprime toutes ses réserves sur l’accord-cadre conclu entre OCS et UGC Images [18-09-2017]
    • Le BLOC a pris connaissance par la presse courant juillet de l’annonce par le Président d’Orange de la conclusion d’un accord-cadre entre OCS et UGC Images, dans le cadre de l’extension du partenariat déjà existant entre Orange et UGC concernant la distribution des films coproduits par Orange Studio. Le BLOC a constamment défendu le rôle d’OCS, afin que ce service exerce sa liberté d’investissement dans les œuvres cinématographiques les plus diverses, ce qui a été le cas ces dernières années et ce dont (...)

    • Lire la suite
    • France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction [18-09-2017]
    • A l’occasion du Festival de fiction TV de La Rochelle, France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction, avec pour objectif de développer davantage de projets de séries pour accompagner l’ambition du « Plan création » de France Télévisions. Ce nouvel accord, qui prolonge et renouvelle la précédente Charte signée le 4 juillet 2011, témoigne de la volonté commune des auteurs (scénaristes et réalisateurs), (...)

    • Lire la suite
    • Budgets de l’audiovisuel public : une décision contre la croissance [13-09-2017]
    • Le gouvernement s’apprêterait à valider dans le cadre du projet de loi de finances 2018 une forte baisse des crédits affectés aux entreprises de l’audiovisuel public à hauteur de 80 M€ selon les informations parues hier dans la presse. Les producteurs audiovisuels rassemblés au sein du SATEV, du SPECT, du SPFA, du SPI et de l’USPA tiennent à faire part de leur profonde inquiétude et consternation si jamais une telle décision devait être prise. Cette annonce est une sombre nouvelle pour le service (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI obstinément pour la réforme de la contribution à l’audiovisuel public (CAP) [1-09-2017]
    • Le cabinet du ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, vient d’annoncer que la refonte de la contribution à l’audiovisuel public, la CAP, restera inchangée dans le projet de loi de finances pour 2018. Cette déclaration nous donne deux informations importantes. La première est que le taux de l’actuelle redevance restera inchangé, la seconde que la réforme en profondeur de ce vieil objet fiscal n’est encore pas pour aujourd’hui. Le SPI milite depuis maintenant près de 10 ans pour la (...)

    • Lire la suite
    • « Ko-production in Paris » : rencontre de coproduction franco-coréenne, les 19, 20 et 21 septembre 2017 [1-09-2017]
    • Le SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants) et le KOFIC (Korean Film Council) organisent conjointement un atelier de coproduction franco-coréen, qui aura lieu les 19, 20 et 21 septembre prochain. Cette rencontre permettra à des professionnels français et coréens de nouer des relations afin de favoriser la coproduction de longs métrages entre ces deux pays. Dans ce cadre, 5 projets coréens ont été sélectionnés par le KOFIC pour leur qualité artistique afin d’être présentés aux professionnels (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Communiqué suite à la conférence de Presse du SPI Sunny Side of the Doc 2014 [25-06-2014]

LE SPI PRÉSENT AU SUNNY SIDE 2014 A RÉAFFIRMÉ UNE DE SES CONVICTIONS ESSENTIELLES À SA CREATION : LA DIVERSITE DES ACTEURS ET DES ECRITURES, GARANTE DE LA VITALITE ET DU DYNAMISME DU SECTEUR

À l’occasion de sa conférence de presse organisée dans le cadre du Sunny Side 2014, le SPI a souhaité affronter sans tabou une des questions qui est dans toutes les têtes : il y a-t-il trop de producteurs ?

En effet, le volume de production d’œuvres allant croissant, la réponse peut sembler aller de soi.

Avec conviction nous avons voulu démontrer combien ce raisonnement intuitif pour beaucoup était vain, voire tout à fait nocif.

Car si beaucoup pensent qu’il y a trop de producteurs, personne ne saurait définir lesquels sont en trop (les jeunes, les petits, les groupes, les trop « magazines », les trop « documentaires d’auteurs », les « auteurs-producteurs » etc.) ni pourquoi ils sont en trop, si ce n’est pour se rassurer face à une pénurie croissante des financements dans le secteur.

Or, nous pensons que la multiplicité des entreprises de production est le fruit de l’accroissement de la demande des chaînes, le signe de la vitalité du secteur et de sa capacité de renouvellement.

Les entreprises que nous représentons relèvent au quotidien ce pari de la création et de l’économie, elles assument le risque de la bonne fin des œuvres, elles travaillent à l’émergence du génie créatif des auteurs, elles respectent les normes sociales du secteur : en somme ce sont des chefs d’entreprise dynamiques et inventifs. Quel secteur oserait s’en plaindre ?

Le SPI salue l’orientation politique du CNC à l’égard du documentaire de création, nous nous interrogeons sur les mesures qui seront prises en faveur des documentaires les plus mal financés, ceux qui participent notamment au renouvellement artistique du genre. Ces documentaires, pour beaucoup diffusés par des télévisions locales, France 3 Région ou les chaînes du câble, sont les grands oubliés de cette réforme qui va précariser encore un peu davantage les auteurs et les producteurs qui les créent et les produisent.

Enfin, concernant l’intermittence, le SPI a exprimé son inquiétude quant aux conséquences de l’accord du 22 mars signé entre le MEDEF et certaines organisations de salariés. Les annonces faites par le Premier Ministre de mise en place d’une concertation sur six mois vont dans le bon sens, et rappellent la place que la culture doit jouer dans notre société. Il n’y aura pas de caisse autonome pour les intermittents : c’était essentiel de rester dans une logique de solidarité interprofessionnelle et de paritarisme.

La question qui demeure sera le financement de cette période de concertation : le gouvernement a garanti la financer mais avec quel argent ? L’audiovisuel traverse également une crise financière sans précédent… Nous refusons de déshabiller notre secteur pour financer une mesure transitoire fut-elle parfaitement légitime.

Contact : Juliette PRISSARD-ELTEJAYE Syndicat des Producteurs Indépendants 40 rue Louis Blanc - 75010 Paris Tel : 01 44 70 70 44 / Fax : 01 44 70 70 40


  • cp_suny_side_2 (...)

  • spi_ss_2014_3_ (...)

  • discours_eprio (...)

  • photo_cp_spi_1 (...)

  • photo_cp_spi_2 (...)

  • photo_cp_spi_3 (...)

  • photo_cp_spi_4 (...)

  • photo_cp_spi_5 (...)

  • photo_cp_spi_6 (...)

  • photo_cp_spi_7 (...)

  • photo_stand_sp (...)

  • photo_stand_sp (...)

  • photo_stand_sp (...)
    • 18-09-2017
    • Le BLOC exprime toutes ses réserves sur l’accord-cadre conclu entre OCS et UGC Images
    • Le BLOC a pris connaissance par la presse courant juillet de l’annonce par le Président d’Orange de la conclusion d’un accord-cadre entre OCS et UGC Images, dans le cadre de l’extension du partenariat déjà existant entre Orange et UGC concernant la distribution des films coproduits par Orange Studio. Le BLOC a constamment défendu le rôle d’OCS, afin que ce service exerce sa liberté d’investissement dans les œuvres cinématographiques les plus diverses, ce qui a été le cas ces dernières années et ce dont (...)

    • Lire la suite
    • 18-09-2017
    • France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction
    • A l’occasion du Festival de fiction TV de La Rochelle, France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction, avec pour objectif de développer davantage de projets de séries pour accompagner l’ambition du « Plan création » de France Télévisions. Ce nouvel accord, qui prolonge et renouvelle la précédente Charte signée le 4 juillet 2011, témoigne de la volonté commune des auteurs (scénaristes et réalisateurs), (...)

    • Lire la suite
    • 13-09-2017
    • Budgets de l’audiovisuel public : une décision contre la croissance
    • Le gouvernement s’apprêterait à valider dans le cadre du projet de loi de finances 2018 une forte baisse des crédits affectés aux entreprises de l’audiovisuel public à hauteur de 80 M€ selon les informations parues hier dans la presse. Les producteurs audiovisuels rassemblés au sein du SATEV, du SPECT, du SPFA, du SPI et de l’USPA tiennent à faire part de leur profonde inquiétude et consternation si jamais une telle décision devait être prise. Cette annonce est une sombre nouvelle pour le service (...)

    • Lire la suite
    • 1-09-2017
    • Le SPI obstinément pour la réforme de la contribution à l’audiovisuel public (CAP)
    • Le cabinet du ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, vient d’annoncer que la refonte de la contribution à l’audiovisuel public, la CAP, restera inchangée dans le projet de loi de finances pour 2018. Cette déclaration nous donne deux informations importantes. La première est que le taux de l’actuelle redevance restera inchangé, la seconde que la réforme en profondeur de ce vieil objet fiscal n’est encore pas pour aujourd’hui. Le SPI milite depuis maintenant près de 10 ans pour la (...)

    • Lire la suite
    • 1-09-2017
    • « Ko-production in Paris » : rencontre de coproduction franco-coréenne, les 19, 20 et 21 septembre 2017
    • Le SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants) et le KOFIC (Korean Film Council) organisent conjointement un atelier de coproduction franco-coréen, qui aura lieu les 19, 20 et 21 septembre prochain. Cette rencontre permettra à des professionnels français et coréens de nouer des relations afin de favoriser la coproduction de longs métrages entre ces deux pays. Dans ce cadre, 5 projets coréens ont été sélectionnés par le KOFIC pour leur qualité artistique afin d’être présentés aux professionnels (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40