En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Déprogrammation du film « Chez nous » : le BLOC dénonce une atteinte à la liberté d’expression [21-03-2017]
    • Le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) dénonce fermement l’atteinte à la liberté d’expression que constitue la déprogrammation du film de Lucas Belvaux « Chez nous » par le maire FN de la commune de Luc-en-Provence, Pascal Verrelle. Cette déprogrammation fait suite à une attaque contre ce film sur les réseaux sociaux, dès la diffusion de sa bande annonce et alors que personne n’avait encore vu le film. Le BLOC rappelle que la liberté de création est un pilier de notre démocratie, (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC salue la publication du décret sur la classification [10-02-2017]
    • Le BLOC (Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma) a pris connaissance du décret relatif à la classification des films publié aujourd’hui. Conformément aux conclusions de la mission qui avait été confiée à Jean-François Mary, ce texte supprime l’automaticité de l’interdiction aux moins de 18 ans. Il établit par ailleurs une plus grande progressivité des décisions de la Commission de classification, en les proportionnant « aux exigences tenant à la protection de l’enfance et de la jeunesse, au regard (...)

    • Lire la suite
    • Accord entre le Groupe M6 et les organisations de producteurs [2-02-2017]
    • Le Groupe M6, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA ont signé ce jour au Ministère de la Culture et de la Communication en présence de Madame la Ministre un accord qui réaffirme les engagements du groupe M6 en matière de production audiovisuelle. A travers cet accord, le Groupe M6 et les organisations de producteurs confirment leur volonté de travailler dans un climat de confiance avec l’ambition de s’adapter aux nouveaux enjeux du secteur audiovisuel français et de soutenir la diversité de (...)

    • Lire la suite
    • Table ronde ROC “La présence du court métrage sur internet : visibilité versus rémunération ?” [18-01-2017]
    • De nouvelles initiatives de diffusion des courts métrages sur Internet se développent, en réponse à la révolution des pratiques du visionnage des œuvres. Il convient donc d’interroger ces nouvelles initiatives, tant dans leurs interactions avec le modèle de financement du secteur que dans les perspectives qu’elles offrent – en termes de visibilité, d’éditorialisation des films et d’aménagement culturel du territoire d’Internet ; mais également de modèles économiques pérennes et favorables à la filière (...)

    • Lire la suite
    • Table Ronde ROC : “L’écriture de court métrage et son accompagnement, vers une nouvelle dynamique ?” [18-01-2017]
    • Alors que le CNC a fait fortement évoluer ses dispositifs d’accompagnement à l’écriture de courts métrages et que de nouvelles initiatives voient le jour dans le domaine, la table ronde permettra de faire un état des lieux quant à l’accompagnement de l’écriture dans le court métrage et de réfléchir aux perspectives d’amélioration des dispositifs de soutien. Ce sera l’occasion d’aborder les bonnes pratiques existantes et les besoins du secteur, ainsi que les liens avec la production des films. Avec (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Contribution à l’audiovisuel public : 1 euro de moins au détriment de la création et de l’emploi [17-10-2016]

Le SATEV, le SPI, le SPFA et l’USPA ont pris connaissance avec stupéfaction de la décision de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale de ramener l’augmentation de la contribution à l’audiovisuel public prévue dans le cadre du projet de loi de Finances pour 2017 de deux euros à un euro.

Cette suppression de l’augmentation de l’euro supplémentaire de la contribution à l’audiovisuel public met à mal les contrats d’objectifs et de moyens 2016/2020 de France Télévisions et d’ARTE France et leur plan de relance des investissements dans la création patrimoniale.

Cet euro supplémentaire sera directement investi dans les œuvres puisque le contrat d’objectifs et de moyens de France Télévisions prévoit une augmentation de 20 M€ supplémentaires dans la création dès 2017, notamment pour soutenir la relance de la fiction française, et celui d’ARTE France une hausse de 10 M€ de ses investissements dans la création pour accompagner le développement de sa grille de journée.

Ce plan de relance des investissements dans la création à travers les chaînes publiques aura pour conséquence de soutenir l’emploi dans la production audiovisuelle, les salaires et charges sociales constituant 70% du coût de ces œuvres localisées à 95% sur le territoire français.

L’augmentation de la taxe sur les opérateurs télécoms prévue par la Commission des Finances en compensation de cette suppression d’un euro de la contribution à l’audiovisuel public ne constitue pas une réponse pérenne à la nécessaire visibilité et indépendance financière dont ont besoin les entreprises de l’audiovisuel public. Les recettes de cette taxe ne sont pas affectées directement au budget de l’audiovisuel public et la quote-part qui lui revient est discutée chaque année au Parlement.

En remplaçant cet euro de contribution publique par davantage de taxe sur les opérateurs télécoms, la Commission des Finances rompt de surcroît les équilibres de la trajectoire financière prévue dans le Contrat d’Objectifs et de Moyens 2016/2020 de France Télévisions au-delà de 2017, alors même qu’il vient d’être approuvé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale. Le risque de devoir reprendre complétement le COM de France Télévisions, afin de redéfinir sa trajectoire financière et ses objectifs, est donc réel.

Les syndicats de producteurs appellent en conséquence le gouvernement et les parlementaires à revenir à l’occasion de la discussion publique au schéma initial prévu dans le projet de loi de Finances.

Paris, le 17 octobre 2016

Contacts presse :

Florence Braka – SATEV – 01 42 47 01 00 / Stéphane Le Bars – SPFA – USPA – 01 40 53 23 00 / Catherine Bertin – SPI – 01 44 70 70 44


  • cp_commun_cap_ (...)
    • 21-03-2017
    • Déprogrammation du film « Chez nous » : le BLOC dénonce une atteinte à la liberté d’expression
    • Le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) dénonce fermement l’atteinte à la liberté d’expression que constitue la déprogrammation du film de Lucas Belvaux « Chez nous » par le maire FN de la commune de Luc-en-Provence, Pascal Verrelle. Cette déprogrammation fait suite à une attaque contre ce film sur les réseaux sociaux, dès la diffusion de sa bande annonce et alors que personne n’avait encore vu le film. Le BLOC rappelle que la liberté de création est un pilier de notre démocratie, (...)

    • Lire la suite
    • 10-02-2017
    • Le BLOC salue la publication du décret sur la classification
    • Le BLOC (Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma) a pris connaissance du décret relatif à la classification des films publié aujourd’hui. Conformément aux conclusions de la mission qui avait été confiée à Jean-François Mary, ce texte supprime l’automaticité de l’interdiction aux moins de 18 ans. Il établit par ailleurs une plus grande progressivité des décisions de la Commission de classification, en les proportionnant « aux exigences tenant à la protection de l’enfance et de la jeunesse, au regard (...)

    • Lire la suite
    • 2-02-2017
    • Accord entre le Groupe M6 et les organisations de producteurs
    • Le Groupe M6, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA ont signé ce jour au Ministère de la Culture et de la Communication en présence de Madame la Ministre un accord qui réaffirme les engagements du groupe M6 en matière de production audiovisuelle. A travers cet accord, le Groupe M6 et les organisations de producteurs confirment leur volonté de travailler dans un climat de confiance avec l’ambition de s’adapter aux nouveaux enjeux du secteur audiovisuel français et de soutenir la diversité de (...)

    • Lire la suite
    • 18-01-2017
    • Table ronde ROC “La présence du court métrage sur internet : visibilité versus rémunération ?”
    • De nouvelles initiatives de diffusion des courts métrages sur Internet se développent, en réponse à la révolution des pratiques du visionnage des œuvres. Il convient donc d’interroger ces nouvelles initiatives, tant dans leurs interactions avec le modèle de financement du secteur que dans les perspectives qu’elles offrent – en termes de visibilité, d’éditorialisation des films et d’aménagement culturel du territoire d’Internet ; mais également de modèles économiques pérennes et favorables à la filière (...)

    • Lire la suite
    • 18-01-2017
    • Table Ronde ROC : “L’écriture de court métrage et son accompagnement, vers une nouvelle dynamique ?”
    • Alors que le CNC a fait fortement évoluer ses dispositifs d’accompagnement à l’écriture de courts métrages et que de nouvelles initiatives voient le jour dans le domaine, la table ronde permettra de faire un état des lieux quant à l’accompagnement de l’écriture dans le court métrage et de réfléchir aux perspectives d’amélioration des dispositifs de soutien. Ce sera l’occasion d’aborder les bonnes pratiques existantes et les besoins du secteur, ainsi que les liens avec la production des films. Avec (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40