En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Les organisations du BLOC se mobilisent pour l'audiovisuel public [21-09-2017]
    • Les organisations du BLOC expriment leurs plus vives inquiétudes au sujet des baisses des crédits annoncées dans l’audiovisuel public et s’insurgent contre une communication qui ne reflète pas la réalité des coupes envisagées. En effet, si la Ministre de la Culture a évoqué une baisse de 36 M€, calculée par rapport au budget 2017 des entreprises de l’audiovisuel public, il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg. Les baisses envisagées représentent en réalité 80 M € (dont 50 M€ pour France (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC exprime toutes ses réserves sur l’accord-cadre conclu entre OCS et UGC Images [18-09-2017]
    • Le BLOC a pris connaissance par la presse courant juillet de l’annonce par le Président d’Orange de la conclusion d’un accord-cadre entre OCS et UGC Images, dans le cadre de l’extension du partenariat déjà existant entre Orange et UGC concernant la distribution des films coproduits par Orange Studio. Le BLOC a constamment défendu le rôle d’OCS, afin que ce service exerce sa liberté d’investissement dans les œuvres cinématographiques les plus diverses, ce qui a été le cas ces dernières années et ce dont (...)

    • Lire la suite
    • France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction [18-09-2017]
    • A l’occasion du Festival de fiction TV de La Rochelle, France Télévisions, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 Images, la SACD, le SPI et l’USPA ont signé la Charte relative au développement de la fiction, avec pour objectif de développer davantage de projets de séries pour accompagner l’ambition du « Plan création » de France Télévisions. Ce nouvel accord, qui prolonge et renouvelle la précédente Charte signée le 4 juillet 2011, témoigne de la volonté commune des auteurs (scénaristes et réalisateurs), (...)

    • Lire la suite
    • Budgets de l’audiovisuel public : une décision contre la croissance [13-09-2017]
    • Le gouvernement s’apprêterait à valider dans le cadre du projet de loi de finances 2018 une forte baisse des crédits affectés aux entreprises de l’audiovisuel public à hauteur de 80 M€ selon les informations parues hier dans la presse. Les producteurs audiovisuels rassemblés au sein du SATEV, du SPECT, du SPFA, du SPI et de l’USPA tiennent à faire part de leur profonde inquiétude et consternation si jamais une telle décision devait être prise. Cette annonce est une sombre nouvelle pour le service (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI obstinément pour la réforme de la contribution à l’audiovisuel public (CAP) [1-09-2017]
    • Le cabinet du ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, vient d’annoncer que la refonte de la contribution à l’audiovisuel public, la CAP, restera inchangée dans le projet de loi de finances pour 2018. Cette déclaration nous donne deux informations importantes. La première est que le taux de l’actuelle redevance restera inchangé, la seconde que la réforme en profondeur de ce vieil objet fiscal n’est encore pas pour aujourd’hui. Le SPI milite depuis maintenant près de 10 ans pour la (...)

    • Lire la suite
  • ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ...

Débats organisés par le SPI dans le cadre du Festival Premiers Plans d’Angers le vendredi 24 janvier 2014 : La France est-elle toujours le lieu de confluence du cinéma d’auteur mondial ? [27-01-2014]

Alors que le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de la Culture affirment clairement leur attachement constant à la diversité de la création cinématographique, le SPI rappelle que derrière les mots se cache une réalité : la difficulté chaque jour plus importante de fabriquer, de vendre et d’exposer la diversité cinématographique française et mondiale produite par la France.

L’exportation du cinéma français se concentre sur quelques films faute de cinémas d’art et d’essai pour projeter la grande majorité de la production, et en raison de la fragilisation des chaines payantes face à la VOD par abonnement.

Ces tables rondes ont permis de mettre en évidence certains éléments de notre politique cinématographique :

  • L’importance du cinéma français en termes de diplomatie culturelle,
  • La qualité de travail des producteurs français dans l’accompagnement des cinéastes mondiaux,
  • Les vendeurs internationaux français ont un savoir faire et un rôle central dans la diffusion du cinéma d’auteur mondial, et il s’avère nécessaire de mieux les accompagner dans leur travail en faveur de la diversité.
  • Le rôle des festivals français dans l’attraction du territoire,
  • L’absurdité d’une remise en cause de la salles comme premier lieu d’exposition du cinéma et d’une diffusion massive des œuvres de la diversité sur les nouveaux médias sans travail d’édition.

Or, le cinéma d’auteur est aujourd’hui questionné :

  • Alors qu’il a de toute évidence besoin de passeurs pour exister, quel sera le réseau salles art et essai et d’éditeur de vidéo à la demande qui saura militer pour la diversité, pour l’émergence, pour la différence ?
  • Quelle régulation pour le cinéma sur les écrans cinématographiques et sur le net demain ?
  • Quelle volonté politique saura demander aux acteurs économiques de s’engager pour la création ?

C’est un enjeu pour le rayonnement de la France à l’international, pour le secteur, son renouvellement et son dynamisme mais c’est également un enjeu citoyen : le diversité des regards doit pouvoir continuer à s’exprimer. Chacun doit pouvoir regarder l’autre sans peurs et réticences. Le formatage nuit à la démocratie. L’éclectisme cultive le goût de chacun pour l’autre et le monde.

Les bonnes questions sont aujourd’hui sur la table. Nous espérons que les réponses apportées par les pouvoirs publics, notamment à l’occasion des assises du cinéma et de la loi création, seront à la hauteur des enjeux.

Le SPI remercie chaleureusement le Festival Premiers Plans d’Angers pour son accueil et pour son soutien indéfectible aux jeunes scénaristes, cinéastes et producteurs qui ont la générosité de nous donner accès à leurs univers et leurs talents.

Débats animés par Elisabeth Lequeret, journaliste à RFI, critique de films et déléguée du Festival de Berlin pour la France, en présence de :

  • Lors du premier débat intitulé « La place du cinéma français à l’international » de Denis Freyd, Producteur - Archipel 35 ; Xavier Lardoux, Directeur général adjoint d’Unifrance ; Michel Plazanet, Directeur adjoint des Affaires européennes et internationales du CNC ; Claude-Eric Poiroux, Directeur général d’Europa Cinema ; Alain Rocca, Président d’Universciné ; Anne Tallineau, Conseillère Diplomatie Culturelle et d’Influence au Ministère des affaires étrangères et François Yon, Exportateur - Films Distribution ;
  • Lors du second débat intitulé « Le travail de recherche et d’accompagnement des cinéastes mondiaux » de Jacques Bidou, Producteur - JBA Production ; Nathalie Coste-Cerdan, Directrice du Cinéma du groupe Canal Plus ; Christophe Leparc, Secrétaire général de la Quinzaine des Réalisateurs ; Valérie Mouroux, Directrice du département cinéma à l’Institut Français ; Marianne Slot, Productrice - Slot Machine et Présidente de l’Aide aux Cinémas du Monde et Olivier Wotling Directeur du cinéma du CNC.

    Contact :
    Syndicat des Producteurs Indépendants
    Juliette Prissard-Eltejaye, Déléguée générale
    01 44 70 70 44

  • cp_debats_ange (...)
    • 14-09-2018
    • Le groupe TF1, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA renouvellent leur partenariat en faveur de la création
    • Le groupe TF1 et le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA annoncent la signature d’un nouvel accord, symbole de la volonté des acteurs de la filière audiovisuelle de la création française d’accompagner les transformations du secteur et l’évolution des usages dans le cadre d’une relation constructive. Cet accord vient modifier celui signé le 24 mai 2016. Les organisations professionnelles représentatives des producteurs audiovisuels et le groupe TF1 sont ainsi convenus des éléments suivants : (...)

    • Lire la suite
    • 14-09-2018
    • Présentation de la Conférence de presse du SPI du 13 09 18 au Festival de la fiction de La Rochelle
    • Lire la suite
    • 13-09-2018
    • Les producteurs français se félicitent de l’adoption du projet de directive sur le droit d’auteur par le Parlement européen
    • Les producteurs français de cinéma et de télévision saluent le vote par le Parlement européen du projet de directive sur le droit d’auteur. Malgré les campagnes de désinformation sur une soi-disant censure de l’Internet, la mobilisation de tous les défenseurs de la création européenne aura finalement permis de convaincre une large majorité de parlementaires de la nécessité absolue de disposer d’un texte ambitieux et équilibré qui embrasse tous les secteurs culturels, de la presse aux œuvres (...)

    • Lire la suite
    • 23-07-2018
    • Une réforme de l’audiovisuel public à l’économie ?
    • Le SPI a pris connaissance le 19 juillet 2018 des arbitrages communiqués par le Premier ministre concernant la réforme de l’audiovisuel public, alors que les conclusions de la mission confiée à Catherine Smadja par la ministre de la culture, devant faire état de la « concertation » avec le secteur, venaient juste d’être rendues. Ces arbitrages sont marqués par la suppression annoncée de deux chaînes hertziennes d’ici 2020 et par une mesure d’économie à échéance 2022. Les efforts demandés à FTV seront (...)

    • Lire la suite
    • 5-07-2018
    • Directive droit d’auteur : les producteurs français regrettent profondément le vote négatif du Parlement européen
    • Suite au vote du Parlement européen survenu ce jeudi 5 juillet, le refus de suivre l’avis de sa commission juridique témoigne de la perte de repères des instances européennes confrontées à des campagnes de désinformation très agressives orchestrées par les géants américains de l’Internet. Même si certains points de rédaction demeurent perfectibles pour protéger les usages et les droits de la production européenne, les producteurs cinématographiques et audiovisuels français tiennent à rappeler l’équilibre (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40