En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle [16-09-2019]
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !" [13-09-2019]
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • Nomination Déléguée à l'animation et Déléguée aux affaires sociales [11-09-2019]
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
    • BLIC-BLOC-ARP : Réforme audiovisuelle // Les organisations du cinéma se mobilisent face à une réforme sans concertation ni ambition culturelle [9-09-2019]
    • Le Ministre de la Culture a présenté cette semaine les grandes lignes de la prochaine loi audiovisuelle à l’ensemble des acteurs du cinéma français. Adapter notre modèle de financement au nouvel environnement concurrentiel mondial et aux nouveaux usages est un objectif que nous partageons tous. Cette loi est l’occasion pour le gouvernement de donner la mesure d’une politique culturelle qui soit à la hauteur des enjeux que traverse le secteur et tenant compte du rôle fondamental du cinéma. Au-delà (...)

    • Lire la suite
    • Nomination d'une nouvelle Déléguée Cinéma [3-09-2019]
    • Marion GOLLÉTY est nommée Déléguée Cinéma du Syndicat des Producteurs Indépendants. Juriste de formation (maitrise Droit des affaires et DEA Droit des médias) et diplômée de la Fémis (Formation Directrice d’exploitation cinématographique), elle a commencé à travailler en 2005 à la Direction du développement des médias sur l’étude d’impact des Décrets production audiovisuelle. En 2006, elle a rejoint le CSA, comme chargée de mission des obligations d’investissement des diffuseurs dans la production (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

« Internet et le court-métrage, alliés ou adversaires ? » Bilan de la table ronde organisée par le SPI à lʼoccasion du Festival Paris Courts Devant [6-10-2012]

Dans le cadre du 8ème Festival « Paris Courts Devant » le SPI a organisé une table ronde intitulée « Internet et le court-métrage, alliés ou adversaires ? », au cours de laquelle les acteurs du secteur ont échangé sur les opportunités créées par les nouveaux médias pour le court métrage.

Quelques jours après le début de la mission Lescure sur lʼacte II de lʼexception culturelle, cette table ronde a permis de débattre de la question de la diversité culturelle sur les réseaux numériques.

Aux termes des débats, il est apparu quʼil était nécessaire de penser dès à présent les conditions du développement de lʼoffre de courts métrages sur Internet, secteur essentiel au renouvellement de la création et à la diversité culturelle.

Que ce soit sous forme de remontées de recettes, de préfinancement ou de financement participatifs, le constat a été fait quʼInternet pouvait participer au financement du court métrage, sous réserve dʼune part du respect du droit dʼauteur et de la lutte contre la piraterie, et dʼautre part, de la juste articulation avec les autres modes de diffusion.

Dans un contexte de concurrence internationale, les différentes initiatives existantes doivent cependant être mieux accompagnées pour pouvoir se développer.

En particulier, le futur décret sur le soutien aux services de vidéo à la demande, tout comme le décret sur les obligations des services de médias audiovisuels à la demande publié en décembre 2010, doivent tenir compte des spécificités économiques et éditoriales du court métrage et prévoir des incitations au financement et à la diffusion de ces oeuvres.

Parallèlement, la reprise des offres existantes par les distributeurs est également nécessaire à leur développement.

Cependant, la spécificité du court métrage impose une importante éditorialisation, pour que le travail de transmission, dʼores et déjà effectué par les festivals et es chaînes de télévision, puisse pleinement avoir lieu sur Internet.

Lʼaccompagnement de la numérisation et de lʼéditorialisation des oeuvres est donc également un levier important à la mise en place dʼune offre à forte valeur ajoutée culturelle sur les nouveaux réseaux de diffusion.

Ainsi, Internet est susceptible de constituer un véritable levier pour la diffusion culturelle des oeuvres de courts métrages. Ils nous reste collectivement à saisir cette chance.

Enfin, le SPI remercie chaleureusement le Festival « Paris Courts Devant » ainsi que lʼensemble des participants à cette table ronde : Nicolas Bailly (Président de Touscoprod), Mathieu Bompoint (Producteur, Mezzanine Films) Anne Cochard (Directrice de la création, des territoires et des publics au CNC), Philippe Germain (Délégué général de lʼAgence du court métrage) et Catherine Habib (Directrice de VODmania).

Contact :
SPI – 01 44 70 70 44


  • cp_spi_table_r (...)
    • 16-09-2019
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • 13-09-2019
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !"
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • 11-09-2019
    • Nomination Déléguée à l’animation et Déléguée aux affaires sociales
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
    • 9-09-2019
    • BLIC-BLOC-ARP : Réforme audiovisuelle // Les organisations du cinéma se mobilisent face à une réforme sans concertation ni ambition culturelle
    • Le Ministre de la Culture a présenté cette semaine les grandes lignes de la prochaine loi audiovisuelle à l’ensemble des acteurs du cinéma français. Adapter notre modèle de financement au nouvel environnement concurrentiel mondial et aux nouveaux usages est un objectif que nous partageons tous. Cette loi est l’occasion pour le gouvernement de donner la mesure d’une politique culturelle qui soit à la hauteur des enjeux que traverse le secteur et tenant compte du rôle fondamental du cinéma. Au-delà (...)

    • Lire la suite
    • 3-09-2019
    • Nomination d’une nouvelle Déléguée Cinéma
    • Marion GOLLÉTY est nommée Déléguée Cinéma du Syndicat des Producteurs Indépendants. Juriste de formation (maitrise Droit des affaires et DEA Droit des médias) et diplômée de la Fémis (Formation Directrice d’exploitation cinématographique), elle a commencé à travailler en 2005 à la Direction du développement des médias sur l’étude d’impact des Décrets production audiovisuelle. En 2006, elle a rejoint le CSA, comme chargée de mission des obligations d’investissement des diffuseurs dans la production (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40