En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • La ministre de la Culture soutient la voie de la concertation interprofessionnelle [4-02-2016]
    • La ministre de la Culture et de la Communication, Madame Fleur Pellerin, a reçu mardi 2 février les présidents des différents syndicats de producteurs audiovisuels (SATEV, SPECT, SPFA, SPI et USPA) à la suite de l’adoption par la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, d’amendements qui font brutalement intervenir, dans le projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, la question des relations entre producteurs indépendants et éditeurs (...)

    • Lire la suite
    • Lettre ouverte aux sénateurs : Objet : Loi création : amendements relatifs à la production indépendante [4-02-2016]
    • Paris, le 29 janvier 2016 Objet : Loi création : amendements relatifs à la production indépendante. Mesdames les Sénatrices, Messieurs les Sénateurs, Le débat public sur le projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine s’ouvrira le 9 février prochain au Sénat. La Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication a adopté les amendements du rapporteur du texte, Monsieur Jean-Pierre Leleux, qui font brutalement intervenir dans ce projet de loi, la (...)

    • Lire la suite
    • L’ACID, l’APC, DIRE, le GNCR, L’ARP, le SFA-CGT, le SDI, le SPFA, le SPI, le SPIAC-CGT, la SRF et l’UPF s’opposent vivement à toute possibilité de remise en cause de la production indépendante dans le cadre du projet de loi « création » [27-01-2016]
    • A l’occasion de l’examen au Sénat du projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, l’ACID, l’APC, DIRE, le GNCR, L’ARP, le SFA-CGT, le SDI, le SPFA, le SPI, le SPIAC-CGT, la SRF et l’UPF ont pris connaissance des amendements déposés par le rapporteur du texte, qui conduiraient à simplifier la définition et à réduire la part de la production audiovisuelle indépendante dans les obligations des chaînes. Alors que ce projet de loi a pour objet de garantir la liberté de (...)

    • Lire la suite
    • FIPA 2016 : la création indépendante honore la France [25-01-2016]
    • Le Festival international des programmes audiovisuels vient de récompenser 19 oeuvres audiovisuelles de création pour leur excellence. La France a été distinguée cette année encore dans le genre documentaire de création et grand reportage en remportant cinq prix, tous portés par des producteurs indépendants. Le Syndicat des producteurs indépendants est fier et tient à féliciter chaleureusement tout particulièrement son adhérent : La société KILAOHM PRODUCTIONS qui a reçu le PRIX du PUBLIC Pour le (...)

    • Lire la suite
    • Le démantèlement annoncé de la production indépendante [22-01-2016]
    • Au moment où les débats du FIPA saluent, avec la Présidente de France Télévisions, l’accord interprofessionnel signé « pour une nouvelle Alliance » avec les syndicats de producteurs, dont le SPI, dans l’intérêt de la création et du service public. Au moment où s’engagent les discussions avec les diffuseurs privés dans le même esprit constructif et responsable. Au moment où le Président du CSA déclare que ces accords n’ont pas à être contraints par la voie législative et qu’il faut laisser la régulation du (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

L’APC ET LE SPI S’ETONNENT ET CONTESTENT LA POSITION DU CSA SUR LE PROJET DE DECRET RELATIF AUX SERVICES DE MEDIAS AUDIOVISUELS A LA DEMANDE [8-10-2010]

Il est urgent et fondamental d’encadrer ce nouveau mode d’exploitation des oeuvres cinématographiques qui se développe de manière très importante – et c’est heureux. Il doit contribuer au financement de la création cinématographique et audiovisuelle, à l’instar des autres services audiovisuels, sous peine d’en déstabiliser profondément l’économie. Contrairement au CSA, les producteurs membres de l’APC et du SPI jugent les obligations de contribution à la création cinématographique prévue par le projet de décret particulièrement mesurées pour les SMAD. En effet, ces obligations sont exprimées en pourcentage de leur chiffre d’affaires, donc parfaitement proportionnées à la réalité économique de chacun des services concernés, et ceux-ci ont en outre la faculté de les remplir via les achats de droits qu’ils effectuent et non uniquement par voie de préfinancement comme c’est le cas pour les services de télévision. L’APC et le SPI réaffirment leur demande de suppression de l’exonération de contribution à la création prévue dans le projet de décret pour les SMAD n’atteignant pas 10 millions d’euros de chiffre d’affaires – chiffre considérable - qui va à l’encontre de la crédibilité de la régulation, en France et à l’étranger. Seule une telle suppression pourrait justifier la montée en charge préconisée par le CSA dans la mise en oeuvre des obligations des SMAD. De plus, l’APC et le SPI insistent sur l’importance des obligations prévues par le texte de mise en avant sur les pages d’accueil des SMAD d’une proportion majoritaire d’oeuvres françaises et européennes, indispensables à la préservation de la diversité de la production. Par ailleurs, le CSA n’a pas repris une série de demandes de modifications demandées par les représentants des producteurs, distributeurs et éditeurs vidéo indépendants. L’APC et le SPI appellent le Ministre de la culture à agir au plus vite pour garantir la régulation des SMAD et, par ailleurs, à publier rapidement le décret destiné à lutter contre les contournements de la régulation par les SMAD situés à l’étranger qui visent le public Français. Enfin, l’APC et le SPI rappellent la demande formulée auprès du Ministre de la Culture que soient prévues ! : • des obligations de contribution au développement de la création cinématographique et audiovisuelle pour les fabricants de téléviseurs connectés et autres terminaux interactifs dédiés - dont le modèle économique repose sur l’accès aux SMAD et donc aux oeuvres que ces derniers mettent à disposition, • la publication d’un décret prévoyant un minimum garanti ayant droits pour chaque consommation des oeuvres en vidéo à la demande. Contacts : Frédéric Goldsmith


  • cpresseapc-spi (...)
    • 4-02-2016
    • La ministre de la Culture soutient la voie de la concertation interprofessionnelle
    • La ministre de la Culture et de la Communication, Madame Fleur Pellerin, a reçu mardi 2 février les présidents des différents syndicats de producteurs audiovisuels (SATEV, SPECT, SPFA, SPI et USPA) à la suite de l’adoption par la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, d’amendements qui font brutalement intervenir, dans le projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, la question des relations entre producteurs indépendants et éditeurs (...)

    • Lire la suite
    • 4-02-2016
    • Lettre ouverte aux sénateurs : Objet : Loi création : amendements relatifs à la production indépendante
    • Paris, le 29 janvier 2016 Objet : Loi création : amendements relatifs à la production indépendante. Mesdames les Sénatrices, Messieurs les Sénateurs, Le débat public sur le projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine s’ouvrira le 9 février prochain au Sénat. La Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication a adopté les amendements du rapporteur du texte, Monsieur Jean-Pierre Leleux, qui font brutalement intervenir dans ce projet de loi, la (...)

    • Lire la suite
    • 27-01-2016
    • L’ACID, l’APC, DIRE, le GNCR, L’ARP, le SFA-CGT, le SDI, le SPFA, le SPI, le SPIAC-CGT, la SRF et l’UPF s’opposent vivement à toute possibilité de remise en cause de la production indépendante dans le cadre du projet de loi « création »
    • A l’occasion de l’examen au Sénat du projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, l’ACID, l’APC, DIRE, le GNCR, L’ARP, le SFA-CGT, le SDI, le SPFA, le SPI, le SPIAC-CGT, la SRF et l’UPF ont pris connaissance des amendements déposés par le rapporteur du texte, qui conduiraient à simplifier la définition et à réduire la part de la production audiovisuelle indépendante dans les obligations des chaînes. Alors que ce projet de loi a pour objet de garantir la liberté de (...)

    • Lire la suite
    • 25-01-2016
    • FIPA 2016 : la création indépendante honore la France
    • Le Festival international des programmes audiovisuels vient de récompenser 19 oeuvres audiovisuelles de création pour leur excellence. La France a été distinguée cette année encore dans le genre documentaire de création et grand reportage en remportant cinq prix, tous portés par des producteurs indépendants. Le Syndicat des producteurs indépendants est fier et tient à féliciter chaleureusement tout particulièrement son adhérent : La société KILAOHM PRODUCTIONS qui a reçu le PRIX du PUBLIC Pour le (...)

    • Lire la suite
    • 22-01-2016
    • Le démantèlement annoncé de la production indépendante
    • Au moment où les débats du FIPA saluent, avec la Présidente de France Télévisions, l’accord interprofessionnel signé « pour une nouvelle Alliance » avec les syndicats de producteurs, dont le SPI, dans l’intérêt de la création et du service public. Au moment où s’engagent les discussions avec les diffuseurs privés dans le même esprit constructif et responsable. Au moment où le Président du CSA déclare que ces accords n’ont pas à être contraints par la voie législative et qu’il faut laisser la régulation du (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40