En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • SCAM-ADDOC-SRF-SATEV-SPI-USPA : SIGNATURE ET ENTREE EN VIGUEUR DE LA CHARTE DES USAGES DOCUMENTAIRES [23-01-2015]
    • A l’occasion du Fipa, auteurs et producteurs ont signé ce matin en présence de la Ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin, la charte des usages professionnels qui couvre l’ensemble des œuvres audiovisuelles relevant des genres documentaires, grands reportages et reportages. La charte vient réguler les relations entre auteurs représentés par la Scam, la SRF et Addoc, et producteurs représentés par le Satev, le Spi et l’Uspa. Initiée par un premier accord en juillet 2012, cette (...)

    • Lire la suite
    • Ambition et indépendance [20-01-2015]
    • Les évènements tragiques récents soulignent combien les auteurs, les producteurs et les diffuseurs portent plus que jamais la responsabilité d’offrir aux citoyens des outils de décryptages de nos sociétés complexes. L’appel des pouvoirs publics à la concentration, qui serait gage d’ambition du secteur de la production audiovisuelle, est une erreur majeure pour ceux qui croient encore au sens profond de la diversité culturelle. Devant les difficultés économiques rencontrées par le pays, les politiques (...)

    • Lire la suite
    • Attentat à Charlie Hebdo aujourd'hui [7-01-2015]
    • Suite à l’attentat meurtrier qui s’est déroulé au siège de Charlie Hebdo aujourd’hui, le SPI tient, à manifester son indignation la plus totale face à ces crimes et à cette atteinte monstrueuse à la liberté d’expression. Au nom des 400 sociétés de producteurs indépendants d’oeuvres audiovisuelles et cinématographiques que nous représentons, nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’à toute l’équipe du journal. Nous appelons aux rassemblements prévus à 18 heures à Paris (...)

    • Lire la suite
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir. [20-12-2014]
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l'amélioration du crédit d'impôt [17-12-2014]
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

L’APC ET LE SPI S’ETONNENT ET CONTESTENT LA POSITION DU CSA SUR LE PROJET DE DECRET RELATIF AUX SERVICES DE MEDIAS AUDIOVISUELS A LA DEMANDE [8-10-2010]

Il est urgent et fondamental d’encadrer ce nouveau mode d’exploitation des oeuvres cinématographiques qui se développe de manière très importante – et c’est heureux. Il doit contribuer au financement de la création cinématographique et audiovisuelle, à l’instar des autres services audiovisuels, sous peine d’en déstabiliser profondément l’économie. Contrairement au CSA, les producteurs membres de l’APC et du SPI jugent les obligations de contribution à la création cinématographique prévue par le projet de décret particulièrement mesurées pour les SMAD. En effet, ces obligations sont exprimées en pourcentage de leur chiffre d’affaires, donc parfaitement proportionnées à la réalité économique de chacun des services concernés, et ceux-ci ont en outre la faculté de les remplir via les achats de droits qu’ils effectuent et non uniquement par voie de préfinancement comme c’est le cas pour les services de télévision. L’APC et le SPI réaffirment leur demande de suppression de l’exonération de contribution à la création prévue dans le projet de décret pour les SMAD n’atteignant pas 10 millions d’euros de chiffre d’affaires – chiffre considérable - qui va à l’encontre de la crédibilité de la régulation, en France et à l’étranger. Seule une telle suppression pourrait justifier la montée en charge préconisée par le CSA dans la mise en oeuvre des obligations des SMAD. De plus, l’APC et le SPI insistent sur l’importance des obligations prévues par le texte de mise en avant sur les pages d’accueil des SMAD d’une proportion majoritaire d’oeuvres françaises et européennes, indispensables à la préservation de la diversité de la production. Par ailleurs, le CSA n’a pas repris une série de demandes de modifications demandées par les représentants des producteurs, distributeurs et éditeurs vidéo indépendants. L’APC et le SPI appellent le Ministre de la culture à agir au plus vite pour garantir la régulation des SMAD et, par ailleurs, à publier rapidement le décret destiné à lutter contre les contournements de la régulation par les SMAD situés à l’étranger qui visent le public Français. Enfin, l’APC et le SPI rappellent la demande formulée auprès du Ministre de la Culture que soient prévues ! : • des obligations de contribution au développement de la création cinématographique et audiovisuelle pour les fabricants de téléviseurs connectés et autres terminaux interactifs dédiés - dont le modèle économique repose sur l’accès aux SMAD et donc aux oeuvres que ces derniers mettent à disposition, • la publication d’un décret prévoyant un minimum garanti ayant droits pour chaque consommation des oeuvres en vidéo à la demande. Contacts : Frédéric Goldsmith


  • cpresseapc-spi (...)
    • 23-01-2015
    • SCAM-ADDOC-SRF-SATEV-SPI-USPA : SIGNATURE ET ENTREE EN VIGUEUR DE LA CHARTE DES USAGES DOCUMENTAIRES
    • A l’occasion du Fipa, auteurs et producteurs ont signé ce matin en présence de la Ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin, la charte des usages professionnels qui couvre l’ensemble des œuvres audiovisuelles relevant des genres documentaires, grands reportages et reportages. La charte vient réguler les relations entre auteurs représentés par la Scam, la SRF et Addoc, et producteurs représentés par le Satev, le Spi et l’Uspa. Initiée par un premier accord en juillet 2012, cette (...)

    • Lire la suite
    • 20-01-2015
    • Ambition et indépendance
    • Les évènements tragiques récents soulignent combien les auteurs, les producteurs et les diffuseurs portent plus que jamais la responsabilité d’offrir aux citoyens des outils de décryptages de nos sociétés complexes. L’appel des pouvoirs publics à la concentration, qui serait gage d’ambition du secteur de la production audiovisuelle, est une erreur majeure pour ceux qui croient encore au sens profond de la diversité culturelle. Devant les difficultés économiques rencontrées par le pays, les politiques (...)

    • Lire la suite
    • 7-01-2015
    • Attentat à Charlie Hebdo aujourd’hui
    • Suite à l’attentat meurtrier qui s’est déroulé au siège de Charlie Hebdo aujourd’hui, le SPI tient, à manifester son indignation la plus totale face à ces crimes et à cette atteinte monstrueuse à la liberté d’expression. Au nom des 400 sociétés de producteurs indépendants d’oeuvres audiovisuelles et cinématographiques que nous représentons, nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’à toute l’équipe du journal. Nous appelons aux rassemblements prévus à 18 heures à Paris (...)

    • Lire la suite
    • 20-12-2014
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir.
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • 17-12-2014
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l’amélioration du crédit d’impôt
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40