En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

SPI Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir. [20-12-2014]
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l'amélioration du crédit d'impôt [17-12-2014]
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué de presse à l'occasion du Prix du Producteur du documentaire, du Prix à l'export documentaire et du Prix Louis Delluc [16-12-2014]
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite très chaleureusement, au nom des 400 entreprises qu’il regroupe A l’occasion de la 21e édition du Prix PROCIREP et du prix à l’export TVFI : COCOTTESMINUTE PRODUCTIONS, Jérôme Duc-Maugé et Clara Vuillermoz dont les choix éditoriaux, la diversité et la qualité des productions viennent d’être récompensés par le PRIX du PRODUCTEUR DE DOCUMENTAIRE 2014 pour « Les rebelles du Foot » réalisé par Gilles Perez et Gilles Rof et produit par 13 PRODUCTIONS, ARTE (...)

    • Lire la suite
    • Le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant [8-12-2014]
    • Avis du CSA sur les décrets dits « production » : le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant L’avis du Conseil supérieur de l’audiovisuel du 2 décembre 2014 relatif au projet de décret modifiant le régime de contribution à la production d’oeuvres audiovisuelles des éditeurs de services rappelle tout d’abord les objectifs de politique publique poursuivis : favoriser la qualité des oeuvres dans l’intérêt du public, la créativité et le renouveau de la création (...)

    • Lire la suite
    • APC-SPI-UPF : Les producteurs cinématographiques se réjouissent du renforcement des crédits d’impôt adopté le 5 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Ils remercient les députés et le gouvernement de cette mesure essentielle à l’activité du secteur, à l’emploi et à la diversité culturelle [8-12-2014]
    • Les producteurs de films cinématographiques membres de l’APC, du SPI et de l’UPF se réjouissent de l’adoption par l’Assemblée nationale le 5 décembre dernier d’un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2014 permettant de renforcer à compter du 1er janvier 2016 l’attractivité des crédits d’impôt destinés à accroître la localisation des tournages sur le territoire français. Ils tiennent à remercier l’ensemble des députés ayant adopté cette mesure, et particulièrement Messieurs Patrick (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

L’APC ET LE SPI S’ETONNENT ET CONTESTENT LA POSITION DU CSA SUR LE PROJET DE DECRET RELATIF AUX SERVICES DE MEDIAS AUDIOVISUELS A LA DEMANDE [8-10-2010]

Il est urgent et fondamental d’encadrer ce nouveau mode d’exploitation des oeuvres cinématographiques qui se développe de manière très importante – et c’est heureux. Il doit contribuer au financement de la création cinématographique et audiovisuelle, à l’instar des autres services audiovisuels, sous peine d’en déstabiliser profondément l’économie. Contrairement au CSA, les producteurs membres de l’APC et du SPI jugent les obligations de contribution à la création cinématographique prévue par le projet de décret particulièrement mesurées pour les SMAD. En effet, ces obligations sont exprimées en pourcentage de leur chiffre d’affaires, donc parfaitement proportionnées à la réalité économique de chacun des services concernés, et ceux-ci ont en outre la faculté de les remplir via les achats de droits qu’ils effectuent et non uniquement par voie de préfinancement comme c’est le cas pour les services de télévision. L’APC et le SPI réaffirment leur demande de suppression de l’exonération de contribution à la création prévue dans le projet de décret pour les SMAD n’atteignant pas 10 millions d’euros de chiffre d’affaires – chiffre considérable - qui va à l’encontre de la crédibilité de la régulation, en France et à l’étranger. Seule une telle suppression pourrait justifier la montée en charge préconisée par le CSA dans la mise en oeuvre des obligations des SMAD. De plus, l’APC et le SPI insistent sur l’importance des obligations prévues par le texte de mise en avant sur les pages d’accueil des SMAD d’une proportion majoritaire d’oeuvres françaises et européennes, indispensables à la préservation de la diversité de la production. Par ailleurs, le CSA n’a pas repris une série de demandes de modifications demandées par les représentants des producteurs, distributeurs et éditeurs vidéo indépendants. L’APC et le SPI appellent le Ministre de la culture à agir au plus vite pour garantir la régulation des SMAD et, par ailleurs, à publier rapidement le décret destiné à lutter contre les contournements de la régulation par les SMAD situés à l’étranger qui visent le public Français. Enfin, l’APC et le SPI rappellent la demande formulée auprès du Ministre de la Culture que soient prévues ! : • des obligations de contribution au développement de la création cinématographique et audiovisuelle pour les fabricants de téléviseurs connectés et autres terminaux interactifs dédiés - dont le modèle économique repose sur l’accès aux SMAD et donc aux oeuvres que ces derniers mettent à disposition, • la publication d’un décret prévoyant un minimum garanti ayant droits pour chaque consommation des oeuvres en vidéo à la demande. Contacts : Frédéric Goldsmith


  • cpresseapc-spi (...)
    • 20-12-2014
    • Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir.
    • Le Regroupement des Organisations du Court réunit l’ensemble des acteurs de la filière du court métrage – auteurs-réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals, artistes-interprètes, acteurs de la démocratisation culturelle – avec pour objectif d’assurer la pérennité et la diversité de la production et de la diffusion d’œuvres de format court. Fondamentalement attaché au dialogue et à l’échange avec les pouvoirs publics, le ROC a organisé, à l’occasion de la 4ème édition du « Jour le (...)

    • Lire la suite
    • 17-12-2014
    • Communiqué de presse BLIC-BLOC-ARP-UPF, relatif à l’amélioration du crédit d’impôt
    • Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et interna- tionaux et remercient les Parlementaires, le Gouvernement et le CNC pour leur soutien. Les organisations professionnelles du cinéma saluent les évolutions apportées aux crédits d’impôt nationaux et internationaux à l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de Loi de finances rectificative pour 2014. Ces améliorations permettent, à partir du 1er janvier 2016, de renforcer la (...)

    • Lire la suite
    • 16-12-2014
    • Communiqué de presse à l’occasion du Prix du Producteur du documentaire, du Prix à l’export documentaire et du Prix Louis Delluc
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite très chaleureusement, au nom des 400 entreprises qu’il regroupe A l’occasion de la 21e édition du Prix PROCIREP et du prix à l’export TVFI : COCOTTESMINUTE PRODUCTIONS, Jérôme Duc-Maugé et Clara Vuillermoz dont les choix éditoriaux, la diversité et la qualité des productions viennent d’être récompensés par le PRIX du PRODUCTEUR DE DOCUMENTAIRE 2014 pour « Les rebelles du Foot » réalisé par Gilles Perez et Gilles Rof et produit par 13 PRODUCTIONS, ARTE (...)

    • Lire la suite
    • 8-12-2014
    • Le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant
    • Avis du CSA sur les décrets dits « production » : le SPI salue un avis soucieux de garantir les grands équilibres et reste vigilant L’avis du Conseil supérieur de l’audiovisuel du 2 décembre 2014 relatif au projet de décret modifiant le régime de contribution à la production d’oeuvres audiovisuelles des éditeurs de services rappelle tout d’abord les objectifs de politique publique poursuivis : favoriser la qualité des oeuvres dans l’intérêt du public, la créativité et le renouveau de la création (...)

    • Lire la suite
    • 8-12-2014
    • APC-SPI-UPF : Les producteurs cinématographiques se réjouissent du renforcement des crédits d’impôt adopté le 5 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Ils remercient les députés et le gouvernement de cette mesure essentielle à l’activité du secteur, à l’emploi et à la diversité culturelle
    • Les producteurs de films cinématographiques membres de l’APC, du SPI et de l’UPF se réjouissent de l’adoption par l’Assemblée nationale le 5 décembre dernier d’un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2014 permettant de renforcer à compter du 1er janvier 2016 l’attractivité des crédits d’impôt destinés à accroître la localisation des tournages sur le territoire français. Ils tiennent à remercier l’ensemble des députés ayant adopté cette mesure, et particulièrement Messieurs Patrick (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40