En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le BLOC salue l’apport du rapport d’Aurore Bergé pour une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique [12-10-2018]
    • Le BLOC a pris connaissance avec attention du rapport d’Aurore Bergé, rapporteure, et de Pierre-Yves Bournazel, président de la mission sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique, qui pose des jalons essentiels pour repenser notre système de régulation dans un environnement en pleine mutation. Préalablement, ce rapport pose le principe selon lequel il ne peut y avoir de politique publique de soutien à la création sans que le droit d’auteur soit respecté et (...)

    • Lire la suite
    • Plan animation du CNC : un soutien indispensable [10-10-2018]
    • Le CNC vient d’annoncer une première série de mesures pour le soutien et le développement du long métrage d’animation. Le SPI salue l’enveloppe de 2,5 M€ annoncée par le CNC à l’issue d’un travail de concertation avec l’ensemble des professionnels de la filière. Il estime cet effort indispensable au maintien du développement du secteur et à la valorisation d’un savoir-faire français. Le SPI souligne que ce plan ne doit être qu’une première étape vers une réflexion plus globale sur le développement d’une (...)

    • Lire la suite
    • Rapport sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle : de solides bases de réforme pour l’ensemble du secteur [5-10-2018]
    • La mission d’information de l’Assemblée nationale sur « une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère du numérique » était présentée hier par Aurore Bergé rapporteure de la mission, et Pierre-Yves Bournazel, son Président. Après plus de 220 auditions, notamment des professionnels du secteur, ce rapport brosse avec exigence et précision un état des lieux de la réglementation du secteur et formule une quarantaine de propositions qui serviront de base à la réforme annoncée de l’audiovisuel. (...)

    • Lire la suite
    • Modernisation de la contribution audiovisuelle publique : un rendez-vous à nouveau manqué ? [21-09-2018]
    • La ministre de la culture, Madame Nyssen, annonçait le 14 septembre, dans le cadre du festival de la fiction audiovisuelle, le lancement d’une réflexion devant aboutir dans un an à la modernisation de la contribution à l’audiovisuel public (CAP), pour la déconnecter de la détention d’un téléviseur. Dans les heures qui suivirent, les services du Premier ministre indiquaient que ce sujet n’était pas à l’étude. Puis le ministre des comptes publics, Monsieur Darmanin, annonçait le 17 septembre qu’il (...)

    • Lire la suite
    • Le groupe TF1, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA renouvellent leur partenariat en faveur de la création [14-09-2018]
    • Le groupe TF1 et le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA annoncent la signature d’un nouvel accord, symbole de la volonté des acteurs de la filière audiovisuelle de la création française d’accompagner les transformations du secteur et l’évolution des usages dans le cadre d’une relation constructive. Cet accord vient modifier celui signé le 24 mai 2016. Les organisations professionnelles représentatives des producteurs audiovisuels et le groupe TF1 sont ainsi convenus des éléments suivants : (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

La fiction française renouvelée ? [21-04-2015]

La fiction française, genre historiquement fédérateur, a remporté depuis 2014 de beaux succès d’audience dépassant les fictions américaines, nous nous en réjouissons. Les conditions du renouveau seraient-elles enfin arrivées ? Qu’observe-t-on à la lecture du dernier bilan publié par le CNC pour l’année 2014 ? Des diffuseurs historiques français qui se désengagent financièrement tout particulièrement en volume de production commandé et diffusé :
-  - 8,3% de financements des chaines privées, pour un volume en baisse de 11%.
-  Sur France 2, une baisse continue et inquiétante de l’investissement depuis cinq ans (tendance confirmée en 2014 avec un volume de fiction initié en 2014 encore en baisse de 7% par rapport à 2013),
-  Sur France 3, si on exclut « Plus belle la vie » qui représente pas moins de 53% du volume de production initié par France 3, un volume de commande en baisse également (83 heures en 2014 contre 109 heures en 2013). Quant aux chaînes de la TNT qui existent maintenant depuis 10 ans ? :
-  Augmentation du volume de commandes de 23% mais baisse de leur niveau de financements de 22% ! Elles couvrent 1,3% des investissements totaux dans ce genre (tout en captant 24 % de l’audience et 36 % de recettes brut publicitaires). En 2014, le volume de production de fictions initié approche le niveau historiquement bas de 2010, année de la crise financière. En 2015 les prévisions ne sont pas meilleures pour les professionnels. Pas de doutes, la fiction française doit trouver des sources de financements alternatifs. Le défi n’est pas de former nos auteurs à la langue anglaise mais de conquérir les publics, au travers une démarche artistique propre à notre culture encore regardée et appréciée dans le monde. Il faut convaincre par notre forte singularité et non en tentant, forcément en vain, de copier les anglo-saxons et de les concurrencer sur leur propre culture. A la veille de l’acte II de la réforme des décrets de production, nous considérons qu’il est indispensable d’oeuvrer :
-  Pour le renforcement de la production indépendante seule à même d’assurer la recherche et développement du secteur de manière déconnectée des contraintes d’audience immédiate tout en étant dans un esprit de partenariat avec les diffuseurs.
-  Pour diversifier les volumes de productions inédites, y compris sur les (nouvelles) chaînes de la TNT ;
-  Pour que les prochains contrats d’objectifs et de moyens des sociétés de l’audiovisuel public prévoient des espaces en seconde partie de soirée, des thématiques diversifiées, des fictions jeunesse ;
-  Pour que la fiction française ne soit pas réduite au polar, ou à la comédie contemporaine déconnectée de la réalité de notre société.
-  Pour que le CNC réforme son système de soutien en accordant des avances pour le développement afin de favoriser la structuration des entreprises indépendantes qui investissent dans le développement au lieu de les regarder se faire absorber par les groupes.
-  Pour que l’on s’attèle d’urgence à l’encadrement des investissements dans la création des nouveaux acteurs de l’internet. Sans impulsion ou encadrement, ces nouveaux acteurs ont déjà démontré qu’ils n’entendent pas participer au financement de la création qu’ils diffusent.

Le renouveau de la fiction française est à ce prix. Il est de notre responsabilité commune à tout le secteur d’y travailler dès maintenant activement.

Contact SPI : Juliette PRISSARD ELTEJAYE - 01 44 70 70 44


  • cp_spi_fiction (...)
    • 12-10-2018
    • Le BLOC salue l’apport du rapport d’Aurore Bergé pour une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique
    • Le BLOC a pris connaissance avec attention du rapport d’Aurore Bergé, rapporteure, et de Pierre-Yves Bournazel, président de la mission sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique, qui pose des jalons essentiels pour repenser notre système de régulation dans un environnement en pleine mutation. Préalablement, ce rapport pose le principe selon lequel il ne peut y avoir de politique publique de soutien à la création sans que le droit d’auteur soit respecté et (...)

    • Lire la suite
    • 10-10-2018
    • Plan animation du CNC : un soutien indispensable
    • Le CNC vient d’annoncer une première série de mesures pour le soutien et le développement du long métrage d’animation. Le SPI salue l’enveloppe de 2,5 M€ annoncée par le CNC à l’issue d’un travail de concertation avec l’ensemble des professionnels de la filière. Il estime cet effort indispensable au maintien du développement du secteur et à la valorisation d’un savoir-faire français. Le SPI souligne que ce plan ne doit être qu’une première étape vers une réflexion plus globale sur le développement d’une (...)

    • Lire la suite
    • 5-10-2018
    • Rapport sur une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle : de solides bases de réforme pour l’ensemble du secteur
    • La mission d’information de l’Assemblée nationale sur « une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’ère du numérique » était présentée hier par Aurore Bergé rapporteure de la mission, et Pierre-Yves Bournazel, son Président. Après plus de 220 auditions, notamment des professionnels du secteur, ce rapport brosse avec exigence et précision un état des lieux de la réglementation du secteur et formule une quarantaine de propositions qui serviront de base à la réforme annoncée de l’audiovisuel. (...)

    • Lire la suite
    • 21-09-2018
    • Modernisation de la contribution audiovisuelle publique : un rendez-vous à nouveau manqué ?
    • La ministre de la culture, Madame Nyssen, annonçait le 14 septembre, dans le cadre du festival de la fiction audiovisuelle, le lancement d’une réflexion devant aboutir dans un an à la modernisation de la contribution à l’audiovisuel public (CAP), pour la déconnecter de la détention d’un téléviseur. Dans les heures qui suivirent, les services du Premier ministre indiquaient que ce sujet n’était pas à l’étude. Puis le ministre des comptes publics, Monsieur Darmanin, annonçait le 17 septembre qu’il (...)

    • Lire la suite
    • 14-09-2018
    • Le groupe TF1, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA renouvellent leur partenariat en faveur de la création
    • Le groupe TF1 et le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA annoncent la signature d’un nouvel accord, symbole de la volonté des acteurs de la filière audiovisuelle de la création française d’accompagner les transformations du secteur et l’évolution des usages dans le cadre d’une relation constructive. Cet accord vient modifier celui signé le 24 mai 2016. Les organisations professionnelles représentatives des producteurs audiovisuels et le groupe TF1 sont ainsi convenus des éléments suivants : (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40