En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le BLOC salue la publication du décret sur la classification [10-02-2017]
    • Le BLOC (Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma) a pris connaissance du décret relatif à la classification des films publié aujourd’hui. Conformément aux conclusions de la mission qui avait été confiée à Jean-François Mary, ce texte supprime l’automaticité de l’interdiction aux moins de 18 ans. Il établit par ailleurs une plus grande progressivité des décisions de la Commission de classification, en les proportionnant « aux exigences tenant à la protection de l’enfance et de la jeunesse, au regard (...)

    • Lire la suite
    • Accord entre le Groupe M6 et les organisations de producteurs [2-02-2017]
    • Le Groupe M6, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA ont signé ce jour au Ministère de la Culture et de la Communication en présence de Madame la Ministre un accord qui réaffirme les engagements du groupe M6 en matière de production audiovisuelle. A travers cet accord, le Groupe M6 et les organisations de producteurs confirment leur volonté de travailler dans un climat de confiance avec l’ambition de s’adapter aux nouveaux enjeux du secteur audiovisuel français et de soutenir la diversité de (...)

    • Lire la suite
    • Table ronde ROC “La présence du court métrage sur internet : visibilité versus rémunération ?” [18-01-2017]
    • De nouvelles initiatives de diffusion des courts métrages sur Internet se développent, en réponse à la révolution des pratiques du visionnage des œuvres. Il convient donc d’interroger ces nouvelles initiatives, tant dans leurs interactions avec le modèle de financement du secteur que dans les perspectives qu’elles offrent – en termes de visibilité, d’éditorialisation des films et d’aménagement culturel du territoire d’Internet ; mais également de modèles économiques pérennes et favorables à la filière (...)

    • Lire la suite
    • Table Ronde ROC : “L’écriture de court métrage et son accompagnement, vers une nouvelle dynamique ?” [18-01-2017]
    • Alors que le CNC a fait fortement évoluer ses dispositifs d’accompagnement à l’écriture de courts métrages et que de nouvelles initiatives voient le jour dans le domaine, la table ronde permettra de faire un état des lieux quant à l’accompagnement de l’écriture dans le court métrage et de réfléchir aux perspectives d’amélioration des dispositifs de soutien. Ce sera l’occasion d’aborder les bonnes pratiques existantes et les besoins du secteur, ainsi que les liens avec la production des films. Avec (...)

    • Lire la suite
    • Classification des œuvres cinématographiques : le BLOC et l’ARP restent vigilants et mobilisés quant à la réforme annoncée par les pouvoirs publics [4-01-2017]
    • Depuis plusieurs années, les recours systématiques d’associations extrémistes fragilisent la classification des films, et d’importantes campagnes médiatiques remettent en cause la légitimité des recommandations de la Commission et les décisions de la Ministre de la Culture. Les récents avis du Conseil d’Etat et du Juge des référés du Tribunal Administratif de Paris, concernant la classification des films La Vie d’Adèle et Sausage Party montrent une jurisprudence particulièrement instable à cet endroit. (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Le SPI félicite Mme Delphine Ernotte Cunci pour sa nomination à la présidence de France Télévisions [29-04-2015]

Le Syndicat des Producteurs Indépendants tient à féliciter Madame Delphine Ernotte Cunci pour sa nomination à la tête de France Télévisions.

Le SPI regroupe 400 sociétés de production d’oeuvres cinématographiques et audiovisuelles, indépendantes de tout groupe et de tout diffuseur. Il est majoritaire dans le secteur du documentaire et de la captation audiovisuelle de spectacles, mais ses adhérents produisent également de nombreuses fictions et des oeuvres spécifiquement adaptées aux exploitations sur les nouveaux médias.

La lecture attentive du projet stratégique de Madame Ernotte, nous amène à saluer tout d’abord sa volonté d’exemplarité en termes de transparence, de déontologie, de représentation paritaire hommes/femmes au sein de l’entreprise ainsi que de généralisation de la représentation des diversités visibles et sociales sur toutes les antennes.

Militant depuis de nombreuses années pour un renforcement des financements de France Télévisions, via une contribution à l’audiovisuel public modernisée, sur le modèle de nos voisins européens, nous nous réjouissons également de sa volonté de sécuriser le périmètre de France Télévisions. Toutefois, nous nous interrogeons très fortement quant au projet de recentrage de France 2, première chaîne du service public, sur le flux.

Nous partageons évidemment avec satisfaction l’objectif fondamental de rajeunissement du public. Nous voulons souligner à cet égard que le public jeune attend du service public une programmation qui lui est ouverte tout en faisant référence, par son exigence et sa qualité.

Nous saluons la volonté d’innovation et de prise de risque notamment concernant la fiction. Une ouverture à l’international dans une logique de mise en avant de nos spécificités culturelles et la création de nouvelles fenêtres de diffusion en seconde partie de soirée sont deux mesures majeures nécessaires au renouveau du genre. Mais le SPI considère aussi que dans le contexte économique actuel de France Télévisions, la « compétitivité » de la fiction passe par une diversité renouvelée, alliant oeuvres unitaires, collections, mini-séries comme séries. Dans ce genre, des équilibres doivent être retrouvés d’urgence en collaboration avec le tissu professionnel qui regroupe, et c’est une chance, de nombreux talents.

Nous saluons la volonté exprimée d’un budget de programmation culturelle en augmentation et partageons la nécessité de donner une plus forte visibilité notamment le soir et l’hiver aux programmes culturels sur toutes les chaînes de service public. A la lecture de l’approche envisagée des programmes culturels, nous nous demandons toutefois quel sera le sort qui sera réservé en particulier aux captations audiovisuelles de spectacles vivants réalisées dans une approche à dimension fortement patrimoniale, en dehors des programmations événementielles. A notre pleine satisfaction, Mme Ernotte propose une réelle stratégie numérique de service public : elle est absolument nécessaire pour envisager sereinement l’avenir du service public audiovisuel en France. Cette stratégie devra inclure cependant, tout particulièrement à l’heure des débats sur la stratégie numérique de la commission européenne, une réflexion en profondeur sur le respect du droit des auteurs et des producteurs, ainsi que sur la valorisation des exploitations non linéaires des oeuvres.

Dans tous ces domaines, le SPI sera un partenaire constructif pour accompagner l’évolution de France Télévisions, ainsi que nous le faisons depuis de nombreuses années, notamment en ce qui concerne l’amélioration des relations entre les producteurs indépendants et la filière de production de France Télévisions.

Enfin, le SPI salue le travail de Rémy Pflimlin et de ses équipes durant ces quatre dernières années, notamment pour le travail engagé en matière de transparence et de dialogue avec les syndicats professionnels.

Contact SPI : Juliette PRISSARD ELTEJAYE - 01 44 70 70 44


  • cp_du_spi_29_4 (...)
    • 10-02-2017
    • Le BLOC salue la publication du décret sur la classification
    • Le BLOC (Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma) a pris connaissance du décret relatif à la classification des films publié aujourd’hui. Conformément aux conclusions de la mission qui avait été confiée à Jean-François Mary, ce texte supprime l’automaticité de l’interdiction aux moins de 18 ans. Il établit par ailleurs une plus grande progressivité des décisions de la Commission de classification, en les proportionnant « aux exigences tenant à la protection de l’enfance et de la jeunesse, au regard (...)

    • Lire la suite
    • 2-02-2017
    • Accord entre le Groupe M6 et les organisations de producteurs
    • Le Groupe M6, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA ont signé ce jour au Ministère de la Culture et de la Communication en présence de Madame la Ministre un accord qui réaffirme les engagements du groupe M6 en matière de production audiovisuelle. A travers cet accord, le Groupe M6 et les organisations de producteurs confirment leur volonté de travailler dans un climat de confiance avec l’ambition de s’adapter aux nouveaux enjeux du secteur audiovisuel français et de soutenir la diversité de (...)

    • Lire la suite
    • 18-01-2017
    • Table ronde ROC “La présence du court métrage sur internet : visibilité versus rémunération ?”
    • De nouvelles initiatives de diffusion des courts métrages sur Internet se développent, en réponse à la révolution des pratiques du visionnage des œuvres. Il convient donc d’interroger ces nouvelles initiatives, tant dans leurs interactions avec le modèle de financement du secteur que dans les perspectives qu’elles offrent – en termes de visibilité, d’éditorialisation des films et d’aménagement culturel du territoire d’Internet ; mais également de modèles économiques pérennes et favorables à la filière (...)

    • Lire la suite
    • 18-01-2017
    • Table Ronde ROC : “L’écriture de court métrage et son accompagnement, vers une nouvelle dynamique ?”
    • Alors que le CNC a fait fortement évoluer ses dispositifs d’accompagnement à l’écriture de courts métrages et que de nouvelles initiatives voient le jour dans le domaine, la table ronde permettra de faire un état des lieux quant à l’accompagnement de l’écriture dans le court métrage et de réfléchir aux perspectives d’amélioration des dispositifs de soutien. Ce sera l’occasion d’aborder les bonnes pratiques existantes et les besoins du secteur, ainsi que les liens avec la production des films. Avec (...)

    • Lire la suite
    • 4-01-2017
    • Classification des œuvres cinématographiques : le BLOC et l’ARP restent vigilants et mobilisés quant à la réforme annoncée par les pouvoirs publics
    • Depuis plusieurs années, les recours systématiques d’associations extrémistes fragilisent la classification des films, et d’importantes campagnes médiatiques remettent en cause la légitimité des recommandations de la Commission et les décisions de la Ministre de la Culture. Les récents avis du Conseil d’Etat et du Juge des référés du Tribunal Administratif de Paris, concernant la classification des films La Vie d’Adèle et Sausage Party montrent une jurisprudence particulièrement instable à cet endroit. (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40