En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Une réforme de l’audiovisuel public à l’économie ? [23-07-2018]
    • Le SPI a pris connaissance le 19 juillet 2018 des arbitrages communiqués par le Premier ministre concernant la réforme de l’audiovisuel public, alors que les conclusions de la mission confiée à Catherine Smadja par la ministre de la culture, devant faire état de la « concertation » avec le secteur, venaient juste d’être rendues. Ces arbitrages sont marqués par la suppression annoncée de deux chaînes hertziennes d’ici 2020 et par une mesure d’économie à échéance 2022. Les efforts demandés à FTV seront (...)

    • Lire la suite
    • Directive droit d’auteur : les producteurs français regrettent profondément le vote négatif du Parlement européen [5-07-2018]
    • Suite au vote du Parlement européen survenu ce jeudi 5 juillet, le refus de suivre l’avis de sa commission juridique témoigne de la perte de repères des instances européennes confrontées à des campagnes de désinformation très agressives orchestrées par les géants américains de l’Internet. Même si certains points de rédaction demeurent perfectibles pour protéger les usages et les droits de la production européenne, les producteurs cinématographiques et audiovisuels français tiennent à rappeler l’équilibre (...)

    • Lire la suite
    • Une forte volonté de réforme de l’audiovisuel public [5-06-2018]
    • La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, vient de présenter les premières esquisses de réforme de l‘audiovisuel public, afin de créer « un média global à vocation universelle ». Le SPI salue une ambition, placée dans cette intervention sous le signe de l’avenir, du renouveau du service public, de la proximité et de la promotion de la création, et de l’accès à la connaissance et à l’éducation quand d’autres reléguaient depuis plusieurs semaines cette réforme aux seules contraintes d’économies budgétaires. (...)

    • Lire la suite
    • Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique [16-05-2018]
    • Conférence de presse du SPI, Le mardi 15 mai A 10h00 Au STUDIO Cannes Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs, les stratégies des différents acteurs du marché tendent à se concentrer autour de quelques œuvres, diffusées et rediffusées. Cette stratégie d’optimisation des investissements dans le cinéma s’illustre parfaitement chez les GAFAN, qui concentrent leurs financements sur 2 ou 3 films de réalisateurs confirmés dans chaque pays. Marie Masmonteil, (...)

    • Lire la suite
    • Conférence de presse du SPI : Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique [7-05-2018]
    • Le mardi 15 mai A 10h00 « Le Studio Cannes » (5 Rue des Belges 06400 Cannes) Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs et modes de diffusion, les stratégies des différents acteurs du marché tendent à se concentrer autour de quelques œuvres, diffusées et rediffusées. Cette stratégie d’optimisation des investissements dans le cinéma s’illustre parfaitement parmi les GAFAN, qui privilégient l’optimisation de leurs investissements, en finançant 2 ou 3 films de (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Le SPI félicite Mme Delphine Ernotte Cunci pour sa nomination à la présidence de France Télévisions [29-04-2015]

Le Syndicat des Producteurs Indépendants tient à féliciter Madame Delphine Ernotte Cunci pour sa nomination à la tête de France Télévisions.

Le SPI regroupe 400 sociétés de production d’oeuvres cinématographiques et audiovisuelles, indépendantes de tout groupe et de tout diffuseur. Il est majoritaire dans le secteur du documentaire et de la captation audiovisuelle de spectacles, mais ses adhérents produisent également de nombreuses fictions et des oeuvres spécifiquement adaptées aux exploitations sur les nouveaux médias.

La lecture attentive du projet stratégique de Madame Ernotte, nous amène à saluer tout d’abord sa volonté d’exemplarité en termes de transparence, de déontologie, de représentation paritaire hommes/femmes au sein de l’entreprise ainsi que de généralisation de la représentation des diversités visibles et sociales sur toutes les antennes.

Militant depuis de nombreuses années pour un renforcement des financements de France Télévisions, via une contribution à l’audiovisuel public modernisée, sur le modèle de nos voisins européens, nous nous réjouissons également de sa volonté de sécuriser le périmètre de France Télévisions. Toutefois, nous nous interrogeons très fortement quant au projet de recentrage de France 2, première chaîne du service public, sur le flux.

Nous partageons évidemment avec satisfaction l’objectif fondamental de rajeunissement du public. Nous voulons souligner à cet égard que le public jeune attend du service public une programmation qui lui est ouverte tout en faisant référence, par son exigence et sa qualité.

Nous saluons la volonté d’innovation et de prise de risque notamment concernant la fiction. Une ouverture à l’international dans une logique de mise en avant de nos spécificités culturelles et la création de nouvelles fenêtres de diffusion en seconde partie de soirée sont deux mesures majeures nécessaires au renouveau du genre. Mais le SPI considère aussi que dans le contexte économique actuel de France Télévisions, la « compétitivité » de la fiction passe par une diversité renouvelée, alliant oeuvres unitaires, collections, mini-séries comme séries. Dans ce genre, des équilibres doivent être retrouvés d’urgence en collaboration avec le tissu professionnel qui regroupe, et c’est une chance, de nombreux talents.

Nous saluons la volonté exprimée d’un budget de programmation culturelle en augmentation et partageons la nécessité de donner une plus forte visibilité notamment le soir et l’hiver aux programmes culturels sur toutes les chaînes de service public. A la lecture de l’approche envisagée des programmes culturels, nous nous demandons toutefois quel sera le sort qui sera réservé en particulier aux captations audiovisuelles de spectacles vivants réalisées dans une approche à dimension fortement patrimoniale, en dehors des programmations événementielles. A notre pleine satisfaction, Mme Ernotte propose une réelle stratégie numérique de service public : elle est absolument nécessaire pour envisager sereinement l’avenir du service public audiovisuel en France. Cette stratégie devra inclure cependant, tout particulièrement à l’heure des débats sur la stratégie numérique de la commission européenne, une réflexion en profondeur sur le respect du droit des auteurs et des producteurs, ainsi que sur la valorisation des exploitations non linéaires des oeuvres.

Dans tous ces domaines, le SPI sera un partenaire constructif pour accompagner l’évolution de France Télévisions, ainsi que nous le faisons depuis de nombreuses années, notamment en ce qui concerne l’amélioration des relations entre les producteurs indépendants et la filière de production de France Télévisions.

Enfin, le SPI salue le travail de Rémy Pflimlin et de ses équipes durant ces quatre dernières années, notamment pour le travail engagé en matière de transparence et de dialogue avec les syndicats professionnels.

Contact SPI : Juliette PRISSARD ELTEJAYE - 01 44 70 70 44


  • cp_du_spi_29_4 (...)
    • 23-07-2018
    • Une réforme de l’audiovisuel public à l’économie ?
    • Le SPI a pris connaissance le 19 juillet 2018 des arbitrages communiqués par le Premier ministre concernant la réforme de l’audiovisuel public, alors que les conclusions de la mission confiée à Catherine Smadja par la ministre de la culture, devant faire état de la « concertation » avec le secteur, venaient juste d’être rendues. Ces arbitrages sont marqués par la suppression annoncée de deux chaînes hertziennes d’ici 2020 et par une mesure d’économie à échéance 2022. Les efforts demandés à FTV seront (...)

    • Lire la suite
    • 5-07-2018
    • Directive droit d’auteur : les producteurs français regrettent profondément le vote négatif du Parlement européen
    • Suite au vote du Parlement européen survenu ce jeudi 5 juillet, le refus de suivre l’avis de sa commission juridique témoigne de la perte de repères des instances européennes confrontées à des campagnes de désinformation très agressives orchestrées par les géants américains de l’Internet. Même si certains points de rédaction demeurent perfectibles pour protéger les usages et les droits de la production européenne, les producteurs cinématographiques et audiovisuels français tiennent à rappeler l’équilibre (...)

    • Lire la suite
    • 5-06-2018
    • Une forte volonté de réforme de l’audiovisuel public
    • La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, vient de présenter les premières esquisses de réforme de l‘audiovisuel public, afin de créer « un média global à vocation universelle ». Le SPI salue une ambition, placée dans cette intervention sous le signe de l’avenir, du renouveau du service public, de la proximité et de la promotion de la création, et de l’accès à la connaissance et à l’éducation quand d’autres reléguaient depuis plusieurs semaines cette réforme aux seules contraintes d’économies budgétaires. (...)

    • Lire la suite
    • 16-05-2018
    • Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique
    • Conférence de presse du SPI, Le mardi 15 mai A 10h00 Au STUDIO Cannes Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs, les stratégies des différents acteurs du marché tendent à se concentrer autour de quelques œuvres, diffusées et rediffusées. Cette stratégie d’optimisation des investissements dans le cinéma s’illustre parfaitement chez les GAFAN, qui concentrent leurs financements sur 2 ou 3 films de réalisateurs confirmés dans chaque pays. Marie Masmonteil, (...)

    • Lire la suite
    • 7-05-2018
    • Conférence de presse du SPI : Promouvoir le soutien à la création dans un monde numérique
    • Le mardi 15 mai A 10h00 « Le Studio Cannes » (5 Rue des Belges 06400 Cannes) Dans un contexte de numérisation et d’hyper concurrence entre les différents diffuseurs et modes de diffusion, les stratégies des différents acteurs du marché tendent à se concentrer autour de quelques œuvres, diffusées et rediffusées. Cette stratégie d’optimisation des investissements dans le cinéma s’illustre parfaitement parmi les GAFAN, qui privilégient l’optimisation de leurs investissements, en finançant 2 ou 3 films de (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40