En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

SITE EN RECONSTRUCTION

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le Syndicat des Producteurs Indépendants félicite chaleureusement la société de production Unité de production pour ses prix obtenus au Festival Séries Mania 2019. [1-04-2019]
    • Compétition internationale - Prix de la meilleure actrice décerné à Marina Hands Prix du public « Mytho » de Fabrice GOBERT Bruno NAHON - UNITÉ DE PRODUCTION et ARTE FRANCE (Arte et Netflix) Elle illustre le professionnalisme, la prise de risque, l’originalité de la production indépendante française résolument tournée vers l’international. Contact : Catherine BERTIN, Déléguée générale – Syndicat des Producteurs Indépendants Tél. 01 44 70 70 (...)

    • Lire la suite
    • Non à la suppression de la redevance audiovisuelle [29-03-2019]
    • De nombreuses organisations de l’audiovisuel et du cinéma réagissent aux déclarations faites ce matin par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin concernant la suppression de la redevance audiovisuelle. Les organisations de l’audiovisuel et du cinéma signataires sont abasourdies par les déclarations faites ce matin sur BFM TV et RMC par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, affirmant avoir proposé au Président de la République et au Premier ministre la (...)

    • Lire la suite
    • API-PROCIREP-ANGOA-EUROCINEMA-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur la radiodiffusion en ligne : la production française salue un nouveau vote positif du Parlement européen en faveur de la modernisation du droit d’auteur en Europe [29-03-2019]
    • Les organisations professionnelles des producteurs cinématographiques et audiovisuels français se réjouissent du vote du Parlement européen qui a approuvé ce jeudi 28 mars la directive destinée à moderniser la directive « câble et satellite » de 1993. Après l’adoption mardi de la Directive sur le droit d’auteur, c’est un pas de plus qui est fait pour moderniser le cadre européen de protection de la création. Cette nouvelle Directive va faciliter la retransmission linéaire des chaînes de télévision sur (...)

    • Lire la suite
    • API-PROCIREP-SATEV-SPECT-SPFA-SPI-UPC-USPA - Directive sur le droit d’auteur : la production française salue une nouvelle étape essentielle dans la régulation du marché numérique [26-03-2019]
    • L’ensemble des organisations représentant la production française, tant cinématographique qu’audiovisuelle, salue le vote du Parlement européen approuvant définitivement la directive sur le droit d’auteur, ce mardi 26 mars. Après une campagne sans précédent de la part des géants américains destinée à remettre en cause ce texte par tous les moyens, y compris en faisant circuler des informations mensongères, ce vote est un acte courageux et historique de la part du Parlement européen. Avec l’adoption de (...)

    • Lire la suite
    • Prix Procirep du Producteur français de documentaire de l'année [19-03-2019]
    • A l’occasion de la cérémonie de remise des 25ème Prix du producteur français de télévision organisée par la Procirep le 18 mars 2019, le Syndicat des Producteurs Indépendants est fier et félicite très chaleureusement LES FILMS DU BALIBARI POUR LE PRIX PROCIREP DU PRODUCTEUR FRANÇAIS DE DOCUMENTAIRE DE L’ANNÉE Ce prix récompense les choix éditoriaux, la diversité, la qualité des productions, la prise de risque du producteur délégué au travers de projets de proximité mais également à dimension (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Le SPI signe un nouvel accord avec France Télévisions [11-01-2019]

France Télévisions, le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI, et l’USPA ont signé le 21 décembre 2018 un accord qui consolide leur partenariat historique. Signé par l’ensemble des syndicats de producteurs audiovisuels qui ont ainsi marqué leur volonté d’accompagner France Télévisions dans sa transformation numérique, cet accord permet à France Télévisions de relever le défi numérique, de s’adapter de manière dynamique à l’évolution des usages, aux attentes de ses publics et aux spécificités de chaque oeuvre, en élargissant l’exposition non-linéaire de ses programmes dans ses offres conformément aux objectifs fixés par le Gouvernement.

Il sanctuarise l’investissement de France Télévisions dans la création patrimoniale, et garantit aux producteurs d’oeuvres audiovisuelles un engagement financier dans les différents genres jusqu’en 2022.

Il permet également d’accroitre la création de valeur des investissements de France Télévisions et la protection vis-à-vis des opérateurs n’ayant pas participé au préfinancement de l’oeuvre. Il maintient également une part importante des investissements dans la production indépendante, tout en permettant à France Télévisions de développer sa propre capacité de production.

Cet accord démontre la capacité des acteurs de la filière audiovisuelle à construire un avenir commun avec pour ambition de relever les nouveaux défis du secteur, de soutenir la diversité de la création audiovisuelle, et de trouver, pour chacun des partenaires, un meilleur équilibre économique. Il montre ainsi la pertinence des accords professionnels pour faire évoluer les relations entre les producteurs et les éditeurs.

France Télévisions et les syndicats de producteurs audiovisuels sont ainsi convenus des principales évolutions suivantes :

Investissements dans la création :
- Le principe d’engagement par France Télévisions d’au moins 420M€ par an dans la création patrimoniale sera sanctuarisé, au travers d’une modification de son cahier des charges devant être réalisée par l’Etat.
- France Télévisions s’engage à maintenir les engagements annuels d’investissement minimum par genre pour la période 2019-2022.
- La part « indépendante » de l’investissement dans la création est portée de 75% à 82.5% minimum à compter de 2019.
- La part « dépendante » réservée aux filiales de France Télévisions est portée de 12.5% à 17.5% au maximum à compter de 2019.
- La part dépendante dite « de souplesse » de 12.5% est supprimée à compter de 2019.
- Sur la période 2019-2022, l’objectif de France Télévisions est de porter à au moins 50M€ par an son investissement dans la production d’oeuvres patrimoniales faisant l’objet d’une première exploitation non-linéaire.

Partage de la valeur :
- Le seuil de déclenchement des parts de coproduction est ramené de 70% à 60%.
- Le niveau de droit à recettes de France Télévisions sur les exploitations des oeuvresindépendantes préachetées a été aligné sur celui des oeuvres coproduites, soit 50% de sa part de financement rapporté au coût définitif de l’oeuvre.

Cadre général des droits d’exploitation des oeuvres :
- Les droits d’exploitation des oeuvres sont cédés au bénéfice des services de télévision linéaires édités par France Télévisions, ou des sites et/ou medias audiovisuels à la demande édités ou coédités par France Télévisions ainsi que des offres de distributeurs tiers reprenant licitement l’offre délinéarisée de France Télévisions.
- La durée des droits d’exploitation linéaire à titre exclusif est de 36 mois pour les séries et collections, et 30 mois pour les unitaires.
- La durée de la TVR et de la « preview » reste de 7 jours. Elle est cependant élargie pour les séries de fictions et de documentaires, dans la mesure où France Télévisions aura la possibilité de donner au public l’accès à l’intégralité des épisodes jusqu’à 7 jours après la diffusion du dernier épisode.

- La période de protection exclusive des droits de France Télévisions vis-à-vis des exploitations SVàD est étendue. Elle est déterminée par le niveau de financement de l’oeuvre par France Télévisions. Elle est négociée de gré à gré dans des limites de 12 à 24 mois pour les oeuvres dont le financement de France Télévisions est supérieur à 65 % pour la fiction, 55% pour le documentaire et 45% pour le spectacle vivant. Elle est de 0 à 12 mois en dessous de ces seuils.

- Pour les exploitations non-linéaires gratuites, une période d’exclusivité est accordée à France Télévisions pendant la durée de ses droits linéaires.

France Télévisions pourra exploiter les oeuvres en non linéaire dans ses offres, de manière continue ou discontinue, pendant la période d’exclusivité SVàD. La durée de ces exploitations est liée au niveau de financement de l’oeuvre par France Télévisions (voir supra), de 6 à 9 mois pour les oeuvres les mieux financées, de 0 à 6 mois pour les autres. Cet accord, qui s’applique de 2019 à 2022 entrera en vigueur le 1er janvier 2019 et devra être complété d’ici le 31 mars 2019 par des dispositions relatives à un certain nombre de sujets additionnels devant être négociés d’ici là, notamment celles concernant l’animation qui nécessite un traitement particulier au regard des évolutions à venir de la diffusion des oeuvres.

Contacts
France Télévisions : Muriel Attal, Direction de la communication corporate - 01 56 22 67 09
Véronique Provost, Responsable des relations presse corporate - 01 56 22 23 53
SATEV : Florence Braka, Déléguée générale - 01 42 47 01 00
SPECT : Vincent Gisbert, Délégué général – 01 40 53 23 00
SPFA et UPSA : Stéphane Le Bars, Délégué général - 01 40 53 23 00
SPI : Catherine Bertin, Déléguée générale - 01 44 70 70 44


  • accord_product (...)
    • 16-09-2019
    • Le SPI félicite chaleureusement ses adhérents pour leur prix obtenus au Festival de la Fiction de La Rochelle
    • * Meilleure série 26’ "Mental" de Slimane-Baptiste Berhoun BLACK SHEEP FILMS (France.tv Slash) * Meilleure réalisation Simon Bouisson pour "Stalk" SILEX FILMS (France.tv Slash) * Meilleur scénario "L’agent immobilier" de Etgar Keret et Shira Geffen LES FILMS DU POISSON (Arte France) * Jeune espoir masculin Théo Fernandez dans "Stalk" de Simon Bouisson SILEX FILMS (France.tv Slash) * Prix Nouvelle Aquitaine "Si tu vois ma mère" de Nathanaël Guedj ALLIANCE DE PRODUCTION (...)

    • Lire la suite
    • 13-09-2019
    • Tribune Le Figaro "Préservons les producteurs français indépendants !"
    • Veuillez trouver ci-joint le lien de notre Tribune dans Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/economie...

    • Lire la suite
    • 11-09-2019
    • Nomination Déléguée à l’animation et Déléguée aux affaires sociales
    • Céline HAUTIER est nommée Déléguée à l’Animation, et chargée de missions transverses Cinéma et Audiovisuel auprès de la Déléguée générale adjointe et de la Déléguée Cinéma. Juriste de formation (master de droit de la communication, Paris II), titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée du master Médias, Art et Création d’HEC Paris, elle a été juriste en droit de l’audiovisuel avant d’intégrer le SPI en octobre 2018 en tant que chargée de mission. Elle coordonnera l’action et les (...)

    • Lire la suite
    • 9-09-2019
    • BLIC-BLOC-ARP : Réforme audiovisuelle // Les organisations du cinéma se mobilisent face à une réforme sans concertation ni ambition culturelle
    • Le Ministre de la Culture a présenté cette semaine les grandes lignes de la prochaine loi audiovisuelle à l’ensemble des acteurs du cinéma français. Adapter notre modèle de financement au nouvel environnement concurrentiel mondial et aux nouveaux usages est un objectif que nous partageons tous. Cette loi est l’occasion pour le gouvernement de donner la mesure d’une politique culturelle qui soit à la hauteur des enjeux que traverse le secteur et tenant compte du rôle fondamental du cinéma. Au-delà (...)

    • Lire la suite
    • 3-09-2019
    • Nomination d’une nouvelle Déléguée Cinéma
    • Marion GOLLÉTY est nommée Déléguée Cinéma du Syndicat des Producteurs Indépendants. Juriste de formation (maitrise Droit des affaires et DEA Droit des médias) et diplômée de la Fémis (Formation Directrice d’exploitation cinématographique), elle a commencé à travailler en 2005 à la Direction du développement des médias sur l’étude d’impact des Décrets production audiovisuelle. En 2006, elle a rejoint le CSA, comme chargée de mission des obligations d’investissement des diffuseurs dans la production (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40