En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Le BLOC demande une véritable régulation de la programmation en salles [22-11-2017]
    • A la suite des courriers que le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) a adressés au CNC sur les Assises pour la diversité du cinéma et sur l’encadrement des cartes illimitées d’accès aux salles, et préalablement à la réunion de bilan sur la mise en oeuvre de l’accord du 13 mai 2016 sur les engagements de programmation et de diffusion, le BLOC vient d’envoyer un courrier à la Présidente du CNC pour revenir auprès d’elle sur les sujets touchant à la régulation de l’exploitation des films en (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué : Faisons le pari de la jeune création cinématographique ! [22-11-2017]
    • Party Girl de Marie Amachoukeli, Samuel Theis et Claire Burger en 2014, Divines de Houda Benyamina en 2016, et cette année, Jeune femme de Léonor Serraille. En quatre ans, Cannes, le plus grand festival de cinéma du monde, a attribué trois fois la Caméra d’or (prix du meilleur premier film) au jeune cinéma français. Ces distinctions mettent en lumière le talent de ces jeunes auteurs et font rayonner la culture française au-delà de nos frontières. Pourtant, ce sont justement les premières œuvres et (...)

    • Lire la suite
    • Table Ronde sur le Métier de Producteur [20-11-2017]
    • Table Ronde : Le METIER DE PRODUCTEUR (ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le métier de Producteur sans jamais oser le demander) Mercredi 29 novembre 2017 à 15h30 à l’Amphithéâtre de la Verrière (Cité du livre Aix-en-Provence) Ouverte à un large public, cette table ronde représente une occasion rare d’apporter un éclairage sur un métier finalement peu connu en questionnant quatre producteurs venus d’horizons différents : produire, ça veut dire quoi ? Comment devient-on producteur ? (...)

    • Lire la suite
    • Financement de l’Audiovisuel public : la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale montre la voie de la réforme [16-11-2017]
    • La Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale a adopté la semaine dernière le rapport pour avis de la mission médias, livres et industries culturelles et avances à l’audiovisuel public des députées Frédérique Dumas et Béatrice Piron (LREM). L’ARP, le BLOC, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images, la SACD, le SATEV, la SCAM, le SPECT, le SPFA, le SPI, l’USPA souhaitent apporter leur soutien aux principales conclusions de ce rapport sérieux et approfondi qui (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC appelle les pouvoirs publics à agir à la suite de la décision du Conseil constitutionnel sur la TST-E (taxe sur les éditeurs de services de télévision) [6-11-2017]
    • Les organisations membres du Bureau de liaison des organisations du cinéma (BLOC) ont pris acte de la décision rendue vendredi dernier par le Conseil constitutionnel de déclarer inconstitutionnelle une partie du texte instituant la taxe perçue par le CNC et acquittée par les chaînes de télévision sur leurs recettes publicitaires (TST-E). Elles saluent la sagesse du Conseil d’avoir reporté les effets de sa décision au 1er juillet 2018, afin de permettre aux pouvoirs publics de sécuriser la taxe pour (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Les oeuvres audiovisuelles prisonnières de grands groupes de médias [22-09-2010]

Très attendues, ces deux études constatent à nouveau la trop faible circulation des oeuvres d’un groupe de médias à un autre et vers les chaînes indépendantes. Le Comité de liaison prend note que le CSA et le ministère de la Culture et de la Communication constatent l’un et l’autre, en France comme en Europe, une bonne circulation des oeuvres … mais seulement à l’intérieur d’un même groupe !

A contrario, les deux études font état de la mauvaise fluidité des droits d’un groupe à l’autre et des grandes difficultés d’accès aux oeuvres pour les chaînes indépendantes, avec pour conséquences d’une part, un appauvrissement de la création et du pluralisme pour le spectateur et d’autre part une plus grande précarité dans le financement des oeuvres.

En effet, contrairement à ce qui est supposé dans l’étude du ministère de la culture, les prix pratiques par les grands groupes n’ont pas été réévalués à la hausse. Cette tendance est encore plus forte dans les pays européens voisins où les professionnels de l’audiovisuel ne bénéficient pas de dispositifs d’encadrement des relations entre diffuseurs et producteurs.

Il est à craindre que la réforme du dispositif réglementaire initiée fin 2007 et qui a abouti à la publication récente de trois décrets, ne conduise la France sur le même chemin... D’ailleurs, les premiers effets pervers n’ont-ils pas été pointés du doigt dans ces deux études, comme, par exemple, les clauses de premier et dernier refus qui entravent la circulation des oeuvres ?

Ainsi, se confirment une fois de plus, les inquiétudes soulevées à de nombreuses reprises par les producteurs indépendants et les distributeurs auprès des pouvoirs publics, sur les difficultés d’accès pour les chaînes de la TNT, du câble et du satellite aux productions nationales et européennes. Cet accès qui est pourtant la condition vitale de leur développement, et est de plus profitable à l’ensemble de la filière de l’audiovisuel.

Le Comité de liaison considère que les pouvoirs publics ne peuvent plus faire l’économie d’une adaptation de la réglementation aux nécessités du paysage audiovisuel. Il faut redonner la possibilité aux oeuvres de circuler à l’extérieur des groupes pour permettre un financement serein des oeuvres, créer les conditions du maintien de l’emploi dans la filière audiovisuelle et offrir au téléspectateur une télévision de qualité.

Il devient donc urgent :
- d’encourager l’accès des chaînes dites « secondaires » indépendantes au plan de financement des oeuvres et de sanctuariser du même coup l’exigence d’investir dans des oeuvres inédites permettant d’assurer le renouveau, la diversité des talents et le dynamisme de l’offre proposée aux téléspectateurs ;
- de retenir le principe d’une proportionnalité des droits cédés à ces chaînes au niveau de leur investissement ;
- de prévoir, en tout état de cause, une valorisation spécifique des des mandats d’exploitation des oeuvres audiovisuelles en VàD ;
- d’instituer la caducité automatique des droits détenus sur les oeuvres à l’issue de la dernière exploitation contractuelle ;
- d’encadrer et de limiter les droits de préemption ;
- et enfin, pour éviter la destruction de la valeur du marché des programmes audiovisuels, d’inciter les nouveaux médias à participer réellement au financement des oeuvres.

Au-delà, le comité de liaison alerte les pouvoirs publics sur le risque de remise en cause du principe de pluralisme et de diversité de l’offre de programmes audiovisuels en France et de paupérisation de toute la filière.


  • cp_cl_22_9_10_ (...)
    • 22-11-2017
    • Le BLOC demande une véritable régulation de la programmation en salles
    • A la suite des courriers que le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) a adressés au CNC sur les Assises pour la diversité du cinéma et sur l’encadrement des cartes illimitées d’accès aux salles, et préalablement à la réunion de bilan sur la mise en oeuvre de l’accord du 13 mai 2016 sur les engagements de programmation et de diffusion, le BLOC vient d’envoyer un courrier à la Présidente du CNC pour revenir auprès d’elle sur les sujets touchant à la régulation de l’exploitation des films en (...)

    • Lire la suite
    • 22-11-2017
    • Communiqué : Faisons le pari de la jeune création cinématographique !
    • Party Girl de Marie Amachoukeli, Samuel Theis et Claire Burger en 2014, Divines de Houda Benyamina en 2016, et cette année, Jeune femme de Léonor Serraille. En quatre ans, Cannes, le plus grand festival de cinéma du monde, a attribué trois fois la Caméra d’or (prix du meilleur premier film) au jeune cinéma français. Ces distinctions mettent en lumière le talent de ces jeunes auteurs et font rayonner la culture française au-delà de nos frontières. Pourtant, ce sont justement les premières œuvres et (...)

    • Lire la suite
    • 20-11-2017
    • Table Ronde sur le Métier de Producteur
    • Table Ronde : Le METIER DE PRODUCTEUR (ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le métier de Producteur sans jamais oser le demander) Mercredi 29 novembre 2017 à 15h30 à l’Amphithéâtre de la Verrière (Cité du livre Aix-en-Provence) Ouverte à un large public, cette table ronde représente une occasion rare d’apporter un éclairage sur un métier finalement peu connu en questionnant quatre producteurs venus d’horizons différents : produire, ça veut dire quoi ? Comment devient-on producteur ? (...)

    • Lire la suite
    • 16-11-2017
    • Financement de l’Audiovisuel public : la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale montre la voie de la réforme
    • La Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale a adopté la semaine dernière le rapport pour avis de la mission médias, livres et industries culturelles et avances à l’audiovisuel public des députées Frédérique Dumas et Béatrice Piron (LREM). L’ARP, le BLOC, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images, la SACD, le SATEV, la SCAM, le SPECT, le SPFA, le SPI, l’USPA souhaitent apporter leur soutien aux principales conclusions de ce rapport sérieux et approfondi qui (...)

    • Lire la suite
    • 6-11-2017
    • Le BLOC appelle les pouvoirs publics à agir à la suite de la décision du Conseil constitutionnel sur la TST-E (taxe sur les éditeurs de services de télévision)
    • Les organisations membres du Bureau de liaison des organisations du cinéma (BLOC) ont pris acte de la décision rendue vendredi dernier par le Conseil constitutionnel de déclarer inconstitutionnelle une partie du texte instituant la taxe perçue par le CNC et acquittée par les chaînes de télévision sur leurs recettes publicitaires (TST-E). Elles saluent la sagesse du Conseil d’avoir reporté les effets de sa décision au 1er juillet 2018, afin de permettre aux pouvoirs publics de sécuriser la taxe pour (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40