En partenariat avec
Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • BLOC : Agrément de l’offre promotionnelle d’UGC Illimité : En renonçant à sa fonction de régulation, le CNC approuve la perte de valeur des ayants droit [16-04-2018]
    • Le BLOC s’insurge de la modification de l’agrément de l’offre UGC illimité, qui autorise la diminution du prix de référence sur lequel est basée la rémunération des ayants droit, alors que selon les éléments à notre disposition, le prix des abonnements est, lui, maintenu (sauf pour les 12 premiers mois des nouveaux abonnements) ! La suppression, en mai 2017 - sans aucune concertation ni information - de la commission d’agrément des formules d’accès illimité au cinéma qui permettait d’associer les ayants (...)

    • Lire la suite
    • Chronologie des médias : De nombreux professionnels demandent en urgence un rendez-vous à Françoise NYSSEN pour obtenir des mesures contre le piratage [10-04-2018]
    • Les organisations professionnelles ACID, API, DIRE, FNCF, FNDF, FICAM, LA GUILDE FRANÇAISE DES SCENARISTES, SDI, SEVN, SPFA, SPI, SRF, UNEVI et les diffuseurs historiques CANAL +, M6 et TF1, rappellent qu’ils ne pourront, sans préjudice d’autres réserves, trouver un accord réformant la chronologie tant que les Pouvoirs Publics ne s’engageront pas à adopter des mesures fortes et concrètes pour mettre fin à la destruction considérable de valeur tenant au piratage massif des oeuvres cinématographiques et (...)

    • Lire la suite
    • Assemblée générale du SPI le 27 mars 2018 [28-03-2018]
    • Le Syndicat des producteurs indépendants, SPI, tenait son Assemblée générale le 27 mars 2018 à la FEMIS. A cette occasion, le SPI a adopté de nouveaux statuts, renforçant l’unité et la cohésion syndicales. Le syndicat crée un nouveau collège dédié à l’animation. Ainsi le SPI, fort de ses 420 adhérents, répartis sur tout le territoire français, seul syndicat représentant le cinéma court et long métrage, ainsi que tous les genres audiovisuels, ajoute une nouvelle dimension à sa représentativité syndicale. Cette (...)

    • Lire la suite
    • L’indispensable préservation de la diversité culturelle en Europe [23-03-2018]
    • La transformation des moyens de production et de diffusion rebat complètement les cartes du financement et de la circulation des oeuvres européennes. Elle remet au premier plan la préservation de la diversité culturelle en Europe, enjeu fondamental du projet de directive en cours d’adoption. La préservation de la diversité culturelle repose sur un principe vertueux : quiconque tire profit d’un marché audiovisuel doit contribuer au financement d’oeuvres produites dans ce pays. C’est ce qui prévaut (...)

    • Lire la suite
    • ROC : le court métrage est l'avenir du cinéma et de l'audiovisuel. Protégeons sa production et les acteurs de sa diffusion ! [16-03-2018]
    • Le ROC (Regroupement des Organisations du Court) a organisé la 4ème édition de sa journée professionnelle, ce jeudi 15 mars 2018 à la Fémis, à l’occasion de la « Fête du court métrage ». Le ROC tient tout d’abord à remercier la Fémis pour son accueil, Xavier Leherpeur et Pierre Gras pour la modération des tables rondes, l’ensemble des intervenants et le public, mobilisé nombreux chaque année. * * * * * La première table ronde de cette journée a permis de rappeler l’importance du court métrage comme « (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Les producteurs et distributeurs audiovisuels indépendants s’engagent pour un paysage audiovisuel sur la TNT davantage structuré [8-03-2012]

Les producteurs et distributeurs audiovisuels indépendants s’engagent pour un paysage audiovisuel sur la TNT davantage structuré autour d’une offre mieux disante pour les citoyens, singularisée et exigeante

Dès l’automne 2011, le comité de liaison regroupant le SATEV, le SPI et le SEDPA, soit près de 400 sociétés de production et de distribution indépendantes, a clairement exprimé sa volonté de voir les chaînes de la TNT s’engager significativement en direction de la création audiovisuelle alors qu’elles captent plus de 25 % de parts d’audience, mais investissent moins dans la création audiovisuelle patrimoniale que les télévisions locales.

Il estime que les nouvelles chaînes qui bénéficieront d’une fréquence en Haute définition sur la TNT se doivent donc de positionner leur offre dans une logique véritablement mieux disante.

Le comité de liaison a donc décidé de prendre le temps de discuter avec les différents candidats de leur projet éditorial et des engagements qu’ils comptaient prendre à l’égard de toute la filière de la création française et ce dans un respect mutuel et une logique de partenariat.

A ce jour, le comité de liaison a donc décidé de signer des accords avec deux acteurs, le groupe Next Radio TV tout d’abord pour son projet de chaîne RMC découverte et les groupes Fleurus presse, Le Nouvel Observateur, Detroit Media, Les éditions du mouvement et Media participations pour leur projet 360 TV.

Ces deux projets dynamiques en termes de création nous semblent en mesure de donner un coup de fouet à la création française et d’amener davantage de sens aux téléspectateurs en portant une exigence d’intelligence collective vis-à-vis des familles et des citoyens.

En s’engageant bien au-delà de ce qui a été signé en 2009 par les chaînes de la TNT, ces projets misent sur l’attractivité de la création française, par une démarche volontariste de participation à la recherche et au développement de celle-ci. Ces porteurs de projets s’engagent notamment à diffuser en soirée des documentaires de création d’expression originale française.

De plus, ils intègrent des problématiques liées à la distribution et au renforcement nécessaire de la circulation des oeuvres pour mieux les promouvoir en prévoyant une durée des droits maximale raccourcies pour les achats, des clauses de libération anticipée des droits et la possibilité d’ouverture de fenêtres dans la durée des droits pour un diffuseur tiers.

Le Comité de liaison prouve par ces deux accords exigeants à l’égard des citoyens que producteurs, distributeurs et diffuseurs ont bien des intérêts convergents autour de la création et de la circulation d’œuvres.

C’est pourquoi, le Comité de liaison souhaite la généralisation de ces accords particulièrement structurants pour l’ensemble du secteur audiovisuel et appelle le CSA à défendre pour les chaînes à vocation patrimoniale, le principe d’obligations renforcées.

Contacts :

Florence Braka
SATEV
24 rue du faubourg Poissonnière
75010 Paris
01 42 47 01 00

Diane de Saint Mathieu
SEDPA
5 rue Cernuschi
75017 Paris
06 50 81 32 81

Juliette Prissard-Eltejaye
SPI
40 rue louis Blanc
75010 Paris
01 44 70 70 44


  • cp_satev_sedpa (...)
    • 16-04-2018
    • BLOC : Agrément de l’offre promotionnelle d’UGC Illimité : En renonçant à sa fonction de régulation, le CNC approuve la perte de valeur des ayants droit
    • Le BLOC s’insurge de la modification de l’agrément de l’offre UGC illimité, qui autorise la diminution du prix de référence sur lequel est basée la rémunération des ayants droit, alors que selon les éléments à notre disposition, le prix des abonnements est, lui, maintenu (sauf pour les 12 premiers mois des nouveaux abonnements) ! La suppression, en mai 2017 - sans aucune concertation ni information - de la commission d’agrément des formules d’accès illimité au cinéma qui permettait d’associer les ayants (...)

    • Lire la suite
    • 10-04-2018
    • Chronologie des médias : De nombreux professionnels demandent en urgence un rendez-vous à Françoise NYSSEN pour obtenir des mesures contre le piratage
    • Les organisations professionnelles ACID, API, DIRE, FNCF, FNDF, FICAM, LA GUILDE FRANÇAISE DES SCENARISTES, SDI, SEVN, SPFA, SPI, SRF, UNEVI et les diffuseurs historiques CANAL +, M6 et TF1, rappellent qu’ils ne pourront, sans préjudice d’autres réserves, trouver un accord réformant la chronologie tant que les Pouvoirs Publics ne s’engageront pas à adopter des mesures fortes et concrètes pour mettre fin à la destruction considérable de valeur tenant au piratage massif des oeuvres cinématographiques et (...)

    • Lire la suite
    • 28-03-2018
    • Assemblée générale du SPI le 27 mars 2018
    • Le Syndicat des producteurs indépendants, SPI, tenait son Assemblée générale le 27 mars 2018 à la FEMIS. A cette occasion, le SPI a adopté de nouveaux statuts, renforçant l’unité et la cohésion syndicales. Le syndicat crée un nouveau collège dédié à l’animation. Ainsi le SPI, fort de ses 420 adhérents, répartis sur tout le territoire français, seul syndicat représentant le cinéma court et long métrage, ainsi que tous les genres audiovisuels, ajoute une nouvelle dimension à sa représentativité syndicale. Cette (...)

    • Lire la suite
    • 23-03-2018
    • L’indispensable préservation de la diversité culturelle en Europe
    • La transformation des moyens de production et de diffusion rebat complètement les cartes du financement et de la circulation des oeuvres européennes. Elle remet au premier plan la préservation de la diversité culturelle en Europe, enjeu fondamental du projet de directive en cours d’adoption. La préservation de la diversité culturelle repose sur un principe vertueux : quiconque tire profit d’un marché audiovisuel doit contribuer au financement d’oeuvres produites dans ce pays. C’est ce qui prévaut (...)

    • Lire la suite
    • 16-03-2018
    • ROC : le court métrage est l’avenir du cinéma et de l’audiovisuel. Protégeons sa production et les acteurs de sa diffusion !
    • Le ROC (Regroupement des Organisations du Court) a organisé la 4ème édition de sa journée professionnelle, ce jeudi 15 mars 2018 à la Fémis, à l’occasion de la « Fête du court métrage ». Le ROC tient tout d’abord à remercier la Fémis pour son accueil, Xavier Leherpeur et Pierre Gras pour la modération des tables rondes, l’ensemble des intervenants et le public, mobilisé nombreux chaque année. * * * * * La première table ronde de cette journée a permis de rappeler l’importance du court métrage comme « (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40