Mon espace

Actualités du SPI

Retrouvez nos derniers communiqués de presse dans cette rubrique

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

SPI Syndicat des Producteurs Indépendants
Dernières actualités
    • Audiovisuel public et CNC : le SPI demande que la politique budgétaire pour l'audiovisuel et le cinéma allie clarté et ambition [10-07-2014]
    • Le document d’orientation budgétaire remis au Parlement par le Gouvernement prévoit que les dotations du budget de l’Etat pour l’audiovisuel public vont passer de 292 millions d’euros en 2014 à 29 millions en 2017, soit une chute de plus de 90 %, fragilisant encore davantage les ressources des entreprises de l’audiovisuel public. Parallèlement, les ponctions successives effectuées ainsi que celles envisagées pour 2015 sur le budget du CNC remettent en cause la politique menée en faveur du cinéma et (...)

    • Lire la suite
    • Le BLOC prend acte de l'importance avérée du piratage des œuvres cinématographiques sur Internet en France et demande au gouvernement d'agir immédiatement pour accroître la lutte contre ce phénomène [10-07-2014]
    • Le BLOC prend acte de l’importance avérée du piratage des œuvres cinématographiques sur Internet en France et demande au gouvernement d’agir immédiatement pour accroître la lutte contre ce phénomène Les dernières statistiques de l’ALPA, de MEDIAMETRIE, de TMG et du CNC récemment publiées montrent l’importance du piratage de œuvres cinématographiques sur les réseaux électroniques dans notre pays, malgré l’action menée par la HADOPI concernant le P2P. Ce phénomène massif met en cause notre système de (...)

    • Lire la suite
    • Communiqué suite à la conférence de Presse du SPI Sunny Side of the Doc 2014 [25-06-2014]
    • LE SPI PRÉSENT AU SUNNY SIDE 2014 A RÉAFFIRMÉ UNE DE SES CONVICTIONS ESSENTIELLES À SA CREATION : LA DIVERSITE DES ACTEURS ET DES ECRITURES, GARANTE DE LA VITALITE ET DU DYNAMISME DU SECTEUR À l’occasion de sa conférence de presse organisée dans le cadre du Sunny Side 2014, le SPI a souhaité affronter sans tabou une des questions qui est dans toutes les têtes : il y a-t-il trop de producteurs ? En effet, le volume de production d’œuvres allant croissant, la réponse peut sembler aller de soi. Avec (...)

    • Lire la suite
    • B L O C - A R P - U P F : La filière indépendante unie pour repenser la diffusion des films : 50 mesures pour la diversité du cinéma [11-06-2014]
    • Le BLOC, l’ARP et l’UPF proposent à la concertation une plateforme de propositions destinée à faire évoluer les outils de régulation de la diffusion des films en salles et garantir une véritable diversité du cinéma. Alors que les travaux des Assises pour la diversité du cinéma, engagés par le CNC et basés sur les rapports de René Bonnell et du groupe Réalisateurs Techniciens Producteurs, doivent se conclure d’ici l’été, la question de l’exploitation des œuvres est au cœur des préoccupations. Il est (...)

    • Lire la suite
    • Alors que le Gouvernement a nommé un médiateur mais ne déclare pas surseoir à l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations de salariés et le MEDEF, le SPI exprime son inquiétude de voir une grande partie des bénéficiaires des annexes 8 et 10 grandement précarisée [11-06-2014]
    • Le 18 juin, le Conseil national de l’emploi devra donner un avis avant l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations salariales et le MEDEF concernant le régime d¹indemnisation des intermittents du spectacle. Cet accord devra être ensuite agréé par le Gouvernement qui s’est déclaré à de nombreuses reprises décidé à le faire en dépit de la contestation grandissante de certains syndicats de salariés. Une médiation a été diligentée et Monsieur Gille, Député d¹Indre et Loire, devra rendre ses (...)

    • Lire la suite
  • 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Premiers films : quelle place dans la création et la diffusion Cinématographique ? Table ronde à l’occasion du festival Premiers Plans [18-01-2012]



18 Janvier 2012
LE SYNDICAT DES PRODUCTEURS INDÉPENDANTS AU FESTIVAL D’ANGERS

Premiers films : quelle place dans la création et la diffusion Cinématographique ?

Le SPI en partenariat avec le Festival Premiers Plans vous convient à deux tables rondes
Le samedi 28 Janvier 2012 – de 10h à 16h30 – Entrée Libre

Les premiers films constituent un enjeu majeur du dynamisme de la création cinématographique française en ce qu’ils assurent l’émergence de nouvelles générations de cinéastes, producteurs et équipes artistiques.

Si l’année 2010 s’est vu marquée d’un niveau record de production, le nombre de premiers films a subi une baisse significative de 14 films par rapport à l’année précédente. Du fait de leur fragilité économique, ces oeuvres sont les premières affectées par la concentration des investissements.

Quant à leur diffusion, celle-ci est considérablement altérée par le renforcement des coûts de sortie en salle et l’accélération de la rotation des oeuvres.

Sur la base de données chiffrées et autour de personnalités représentant la chaîne de création et de diffusion d’un premier film, les conditions essentielles au maintien du renouvellement créatif seront analysées afin de s’interroger sur l’efficacité des dispositifs existants et sur les évolutions nécessaires à l’existence d’un tissu propice à l’émergence des cinéastes de demain.


La production des premiers films (10h00 – 12h30) Table ronde 1

Préambule : Laure de Verdalle (Sociologue - Laboratoire Printemps, CNRS – UVSQ)
Introduction : Caroline Jeanneau (Chef du service des statistiques - CNC) : La production des premiers films, Carole Perraut (Responsable des études - Audiens) : L’emploi dans les premiers films
Modérateur : Marie Masmonteil (Présidente du SPI, Productrice – Elzévir Films)
Intervenants : Katell Quillévéré (Scénariste et réalisatrice - Un poison Violent), _ Bénédicte Couvreur, (Productrice - Hold-Up Films), Thomas Ordonneau (Distributeur - Shellac) et Franck Weber (Directeur des acquisitions du cinéma français - Canal Plus)

L’exposition des premiers films (14h00 – 16h30) Table ronde 2

Introduction : Caroline Jeanneau (Chef du service des statistiques - CNC) : La diffusion des premiers films d’initiative française
Modérateur : Daniel Goudineau (Directeur général - France 3 Cinéma)
Intervenants : Stéphane Arnoux (Scénariste et réalisateur - Nos désirs font désordre et La carotte et le Bâton), David Thion (Producteur - Les Films Pelléas), Eric Lagesse (Distributeur et exportateur - Pyramide Distribution), Stéphane Goudet (Exploitant - Le Méliès, Montreuil) et Claude-Eric Poiroux (Directeur Général - Europa Cinémas, Propriétaire et exploitant - Les 400 Coups, Angers)


Conclusion des débats (16h00 – 16h30)
Eric Garandeau, Président du CNC

Contact SPI :
01 44 70 70 44
Juliette PRISSARD-ELTEJAYE
Déléguée Générale

  • com_presse_ang (...)
    • 10-07-2014
    • Audiovisuel public et CNC : le SPI demande que la politique budgétaire pour l’audiovisuel et le cinéma allie clarté et ambition
    • Le document d’orientation budgétaire remis au Parlement par le Gouvernement prévoit que les dotations du budget de l’Etat pour l’audiovisuel public vont passer de 292 millions d’euros en 2014 à 29 millions en 2017, soit une chute de plus de 90 %, fragilisant encore davantage les ressources des entreprises de l’audiovisuel public. Parallèlement, les ponctions successives effectuées ainsi que celles envisagées pour 2015 sur le budget du CNC remettent en cause la politique menée en faveur du cinéma et (...)

    • Lire la suite
    • 10-07-2014
    • Le BLOC prend acte de l’importance avérée du piratage des œuvres cinématographiques sur Internet en France et demande au gouvernement d’agir immédiatement pour accroître la lutte contre ce phénomène
    • Le BLOC prend acte de l’importance avérée du piratage des œuvres cinématographiques sur Internet en France et demande au gouvernement d’agir immédiatement pour accroître la lutte contre ce phénomène Les dernières statistiques de l’ALPA, de MEDIAMETRIE, de TMG et du CNC récemment publiées montrent l’importance du piratage de œuvres cinématographiques sur les réseaux électroniques dans notre pays, malgré l’action menée par la HADOPI concernant le P2P. Ce phénomène massif met en cause notre système de (...)

    • Lire la suite
    • 25-06-2014
    • Communiqué suite à la conférence de Presse du SPI Sunny Side of the Doc 2014
    • LE SPI PRÉSENT AU SUNNY SIDE 2014 A RÉAFFIRMÉ UNE DE SES CONVICTIONS ESSENTIELLES À SA CREATION : LA DIVERSITE DES ACTEURS ET DES ECRITURES, GARANTE DE LA VITALITE ET DU DYNAMISME DU SECTEUR À l’occasion de sa conférence de presse organisée dans le cadre du Sunny Side 2014, le SPI a souhaité affronter sans tabou une des questions qui est dans toutes les têtes : il y a-t-il trop de producteurs ? En effet, le volume de production d’œuvres allant croissant, la réponse peut sembler aller de soi. Avec (...)

    • Lire la suite
    • 11-06-2014
    • B L O C - A R P - U P F : La filière indépendante unie pour repenser la diffusion des films : 50 mesures pour la diversité du cinéma
    • Le BLOC, l’ARP et l’UPF proposent à la concertation une plateforme de propositions destinée à faire évoluer les outils de régulation de la diffusion des films en salles et garantir une véritable diversité du cinéma. Alors que les travaux des Assises pour la diversité du cinéma, engagés par le CNC et basés sur les rapports de René Bonnell et du groupe Réalisateurs Techniciens Producteurs, doivent se conclure d’ici l’été, la question de l’exploitation des œuvres est au cœur des préoccupations. Il est (...)

    • Lire la suite
    • 11-06-2014
    • Alors que le Gouvernement a nommé un médiateur mais ne déclare pas surseoir à l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations de salariés et le MEDEF, le SPI exprime son inquiétude de voir une grande partie des bénéficiaires des annexes 8 et 10 grandement précarisée
    • Le 18 juin, le Conseil national de l’emploi devra donner un avis avant l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations salariales et le MEDEF concernant le régime d¹indemnisation des intermittents du spectacle. Cet accord devra être ensuite agréé par le Gouvernement qui s’est déclaré à de nombreuses reprises décidé à le faire en dépit de la contestation grandissante de certains syndicats de salariés. Une médiation a été diligentée et Monsieur Gille, Député d¹Indre et Loire, devra rendre ses (...)

    • Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Syndicat des Producteurs Indépendants - 40, rue Louis Blanc - 75010 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40