En partenariat avec
Mon espace

Pourquoi est-il si urgent de réformer la redevance ?


Suivez l’actualité du SPI sur Facebook

Le SPI regroupe environ 400 producteurs de l’audiovisuel et du cinéma, indépendants de tout opérateur de diffusion et de télécommunication.

La politique du SPI est définie par son Comité Directeur, composé d’une vingtaine de producteurs élus pour deux ans par l’ensemble des adhérents.

Présent dans l’ensemble des organisations, institutions et commissions du secteur, le SPI s’attache à défendre et promouvoir la liberté de création des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, la diversité des œuvres produites et l’indépendance des entreprises de production du secteur.

Le SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants Syndicat des Producteurs Indépendants
Fiche société
    • VisuelLogoAdherentInterne
    • BAIACEDEZ

    •  
    • Nom(s) du(des) producteur(s)
    • Gérard Paulès - Producteur

    • Présentation
    • Baiacedez films production a été créée en 1994. Baiacedez cinéma produit des documentaires, longs-métrages et court-métrages de fiction et animation pour le cinéma et la télévision. Baiacedez communication est spécialisée en films publicitaires, web et corporate.

    • Coordonnées
    • 9, rue Gaston Paymal - 92110 CLICHY — Tél 01 47 56 02 10 15, rue de Salis - 64600 ANGLET — Tél 06 81 74 26 57

    • Filmographie
    • Filmographie Baiacedez cinéma

      COURTS METRAGES Les liqueurs d’Alice CNC / Région Poitou – Charente Fest. Cinéma des cinéastes 2009, 15’, Katia Scarton-Kim Marie, une petite fille de douze ans, se livre à un jeu cruel avec des mouches. À ses côtés, sa mère s’affaire dans la cuisine. Arrive Brigitte, une amie de la mère, exubérante et nymphomane. Toutes deux parlent des hommes. La présence de Marie, silencieuse et étrangère à ce qui l’entoure, agit comme un révélateur. Un vent de folie s’empare des personnages. Krowland’s Republik (Animation) Prix du scénario Annecy 2007, 3’, Alban Guillemois Aujourd’hui à Krowland, l’île des corbeaux, c’est le jour de l’élection du président de la République. Les oiseaux militants placardent ici et là les affiches des candidats maîtres corbeaux et le peuple se presse aux urnes. Le soir venu, une émission de télévision annonce le résultat des élections. Le nouveau président de la République des corbeaux croasse et salue la foule en délire sous les feux artifices.

      Duplication Sélection Corck/London Sci-fi 2007, 12’, Patrick Perlman Viré parce que vieux à 45 ans et remplacé par son clone. Les joues rouges CNC / France 3 Prix Court 18 / Prix Digne les Bains Festivals : Paris / Aix / El Dorado/ Manchester / Athènes / Alençon / Montreuil / Paris Dauphine / Lille/Pontault Combault /l’Isle Adam 2005, 8’, Joëlle Miquel Dans un monde en noir et blanc à la Edouard Boubat, à Paris, une petite fille habillée de rouge, accompagnée de son chien. À sa rencontre, les gens tristes et trop sérieux s’émeuvent et « attrapent » les joues rouges. L’enfant les entraîne dans un monde en couleur. Dans une vision optimiste et humaniste, cette histoire cherche à mettre en valeur la proximité entre les gens et à révéler leur part d’humanité. Un univers poétique et décalé.

      Asphalte CNC / France 2 /Haute-Normandie Grand Prix Cinéma Le Balzac 2005, 15’, Pierre Meunier VICTOR, dont le travail consiste à tracer les lignes blanches des routes, embarque sur sa machine une autostoppeuse chargée de paquets. Tout en conduisant, il rêve de peindre avec cette femme une ligne sous le nez du Concorde, de repeindre la Tour Eiffel … La femme, qui s’est changée en mariée pendant le trajet, l’arrête devant l’église d’un village et va se jeter dans les bras de son futur mari. Resté seul, Victor, travaille la nuit pour rattraper son retard.

      Psycocose Prix Pontault Combault Festivals/Grenoble/Montreuil 2005, 6’40, Nadia Jandeau et Pierre Bénézit

      Pour rester zen, mangez dix fruits et légumes par jour.

      Redressement Festivals / Caen / Paris / Jeumont 2005, 12’, Simon Paulès

      Dans un monde où les hommes ont une tête en forme de cube blanc. Un homme à la tête difforme à rendez-vous avec un médecin redresseur pour corriger cette anormalité.

      Flux CNC 2003, 6’, Florent Geslin BORIS, trader impeccable au jour du tout virtuel, ne se pose pas de questions. Plus que tout, il aime son travail, il aime gagner de l’argent. C’est un joueur. Jusqu’au jour du 11 Septembre où la destruction du World Trade Center met en faillite son mode de vie, son système de pensée, ses convictions. Ce qui n’était qu’un jeu abstrait prend soudain un aspect concret, réel.

      Côté jardin Festivals / Trouville / Biarritz les Cinglés du cinéma / Lille... 2003, 6’, Karine Benhaïm L’amour, l’amitié… la vie en somme : vaste débat. Un homme, peut-il à lui seul, apporter des réponses aux grandes questions existentielles ? Son but est-il de secouer les consciences ou est-il tout simplement fou ? Mais la folie n’est-elle pas un excès de conscience ? Ce film nous parle du bonheur de transmettre et de prodiguer la joue et l’enthousiasme de vivre.

      En chemin CNC / ARTE / Aquitaine / CG Landes Prix qualité CNC Festivals / Nantes / Hambourg / St-Petersbourg / Florence / Cork/Rennes/ Versions Originales / Pantin / Sélectionné Prix Jean Vigo et Prix Radi 2003 Las Palmas de Gran Canaria/ Cinéssone / Montpellier / Evreux / Du grain à démoudre / Gonfreville. Collèges au cinéma 2013 / l ’enfance de l’art 2013

      2002, 12’, MikhaïlKobakhidzé

      Un chemin. Un homme apparaît. Il marche chargé de tous les biens qu’il a amassés sa vie durant. Il ne remarque pas l’oiseau qui chante, pour lui, sur sa branche. Après d’autres rencontres insolites sur ce chemin, il voit à l’horizon des nuages s’amonceler. La tempête arrive. Bientôt le vent arrache avec violence tout ce qu’il possède… jusqu’à ses vêtements. Il est nu. Et de nouveau l’oiseau chante. Une parabole intemporelle de la destinée et de la sagesse humaine, traitée avec humour et poésie.

      Même pas mal CANAL + / Radio Télévision Canada / TPS Bonus film « La chance de ma vie » Festivals / Les Saisons du Court

      Festival HEC / La Réunion / Pontault-Combault / Metz/Biarritz / Trouville / Belo Horizonte Brésil /Las Palmas de Gran Canaria / FIFAM /Les Cinglés du cinéma / Tirana. 2002, 8’, Ivan Radkine

      Dans un aéroport, un jeune homme va à la rencontre d’une jeune femme qui pleure.

      Hardi ! CNC / France 2 / CG de la Loire Prix de Qualité CNC Loches : Mention Spéciale du Jury Festivals / Biarritz /Cannes Off / Lama Corse… 2001, 17’ , Pierre Meunier

      Un roi ne supporte plus de trébucher et de tomber le jour comme la nuit et en toutes circonstances. Décidé à en finir avec cette maladie qui en faisant rire de lui nuit à son pouvoir, il convoque un homme connu pour ses guérisons stupéfiantes. Celui-ci le persuade qu’il doit se débarrasser de sa « part cadente », cette part de lui-même qui se régale dans la chute. Un bras est tranché, puis le deuxième, les jambes, le torse y passent. S’estimant enfin guéri, le roi convie la foule à assister à sa première sortie.

      Plus rien 2000, 15’, Fabrice Nordmann Festivals / Halifax / Pégase / Lille / Stockholm / Motovun / Cannes off / Boston / Brighton / Barcelone / Palm Beach Festival de Paris « Carte à Court ».

      Paris en 1942, noir et blanc. Sarah, une petite fille juive de six ans, doit choisir les affaires qu’elle emportera dans sa fuite. Ce choix la force à se constituer une Histoire et donc à quitter l’enfance.

      Vomi d’amour 13ème Rue/Un film de.com. 2000, 12’, Karine Benhaïm Festivals / Prime Film / Les Saisons du Court / Nevers / Open du Court / Grasse / Limoges.

      Joey, un trentenaire épanoui, prépare un dîner d’amoureux pour sa femme qui va bientôt revenir du travail, lorsqu’un inconnu bouleversé vient lui apporter une atroce nouvelle : sa femme est morte dans un accident. Par amour pour elle, il s’inflige une terrible épreuve. Puis, l’incroyable vérité est découverte.

      Sur le fil 1996, 11’, Antoine Reyes

      C’est un court instant dans le temps en décalage. C’est un regard sur le cinéma, les comédiens, les stars et les autres, le théâtre, Shakespeare, les trains électriques, la famille, l’amour, la boxe, les pizzas, les téléphones, les portes qui claquent, s’ouvrent et se referment, les valises pour partir, celles que l’on prépare pour rester.

      Livre + DVD « Au delà du désordre » de Pierre Meunier (en collaboration avec Les Solitaires Intempestifs)

      Ça bouge, ça chauffe, ça secoue, ça démonte, ça écrase, ça coule, ça trime, ça vibre, ça tisse, ça martèle, ça lamine, ça démarre, ça épluche, ça machine partout, et pendant ce temps… le dur se fissure, la falaise s’écroule, les rochers sont réduits en sable, comme si le lien entre l’homme et la matière était constamment menacé, constamment à refaire.

      Rêveries à haute voix et moteurs à plein tube, si des images pouvaient nous y aider ?

      DOCUMENTAIRES

      Dans la tête du videur CNC / Planète + no limit 2013, 52’, Jean de Loriol

      « Sots, butés, avec gros biscottos et petit cerveau »... L’image des videurs de boîte de nuit n’est sacrément pas flatteuse. Entre préjugés, fantasmes et réalité, qui sont vraiment ces hommes de la nuit ? À Paris, en banlieue ou en province, la nuit mais aussi le jour, Driss, Pierre, Roger, Akim, Marco et Philippe nous dévoilent l’envers de leur décor.

      Parties Communes CNC / Ministère de la Culture DGP 2010, 52’, Aurélien Grèzes

      Les gardiens d’un immeuble partent à la retraite. Les 45 familles locataires du H.L.M leur rendent hommage par un petit texte livré à la caméra.

      Rien 2010, 33’, Aurélien Grèzes

      Installation. La salle d’un musée est vide entre deux expositions. Des visiteurs tentent de comprendre l’œuvre qu’ils pensent être installée. La situation est filmée et retransmise dans le même lieu quelques jours plus tard.

      Out of the window 2007, 52’, Xavier Duyck

      Pendant une année, un homme observe, de la fenêtre de sa cuisine, le spectacle de la rue. Durant cette période, il tourne un film qui a pour titre " Out of the window ". L’homme habite une petite ville de la banlieue parisienne. Son appartement est situé au cinquième étage d’un immeuble qui fait face à un pont qui traverse la Marne. La situation de son promontoire est privilégiée. Elle offre une vue dégagée sur l’horizon urbain et ses ciels. Elle permet aussi un regard scrutateur et discret sur la vie du quartier et de ses habitants.

      Et ça continue ! France 2 2007, 1h 40, Pierre Meunier

      Ça bouge, ça chauffe, ça secoue, ça démonte, ça écrase, ça coule, ça trime, ça vibre, ça tisse, ça martèle, ça lamine, ça démarre, ça épluche, ça machine partout, et pendant ce temps… le dur se fissure, la falaise s’écroule, les rochers sont réduits en sable, comme si le lien entre l’homme et la matière était constamment menacé, constamment à refaire.

      Rêveries à haute voix et moteurs à plein tube, si des images pouvaient nous y aider ?

      Le maître et le bâtard Planète + 2006, Jean de Loriol

      Jean-Pierre Vigneau est un enfant de l’assistance publique. A 16 ans, il connaît la prison. Plus tard, à la suite de grandes déceptions, il s’engage comme mercenaire. Puis, de retour à Paris, il côtoie le monde de la nuit en tant que videur. Durant 15 ans, il ne dort que d’un œil et manie le nunchaku, entre rackets et règlements de compte. Les portes du cinéma s’ouvrent à lui : il devient cascadeur. Il bat plusieurs fois de nombreux records périlleux. Un accident l’oblige à quitter les plateaux. Il donne aujourd’hui des cours d’arts martiaux à Paris.

      Making of d’Asphalte 2005, Simon Paulès

      Pierre Meunier tourne Asphalte. Le potager d’aventures 2004, 52’, Emma Le Bail

      Dans la cour de récréation de l’école Irène Joliot - Curie de Saint-Ouen, pousse un potager. Les enfants qui le cultivent sont en Cours Préparatoire : Enzo, Melissa, Hatouma, Kamel, Mozïah, Nicolas, Séphora, Damia … Le film témoigne de cette histoire : une classe en zone d’éducation prioritaire, 18 élèves d’origines différentes qui, une fois par semaine, guidés par une animatrice, Olga, vont faire vivre leur lopin de terre. Une initiation atypique à la nature, au cycle de la vie, grâce à une pédagogie dynamique et créative. L’aventure d’une année, avec ces élèves pour filmer ce que cela change pour eux, en eux.

      Le dopage Région Midi-Pyrénées 2003, 13’, Pierre Saint-Blanquat Ce documentaire propose une présentation médicale du dopage en exposant les raisons de son interdiction, les risques encourus et une réflexion sur la démarche psychologique qui y conduit, les moyens de lutte, son évolution dans le futur et un inventaire des alternatives.

      Mikhaïl Kobakhidzé tourne En chemin (Making of) 2002, 26’, Charles Alvarez

      Après trente années de silence forcé, Kobakhidzé s’apprête à tourner… L’occasion rêvée d’approcher ce cinéaste qui élabore sa mise en scène autour du corps en mouvement de ses comédiens. Le travail qu’il exécute sur le plateau se donne à voir avec la même grâce que ses personnages aériens.

      Lexique dansé Ministère de la Culture / Direction de la Danse Prix SACD Région Languedoc-Roussillon Centre Chorégraphique du Havre Centre Pompidou Festivals / Bratislava/Vidéodanse

      2002, 52’, Jeannette Dumeix Les projets chorégraphiques sont souvent truffés de mots qui sont tus et cependant poussés par la danse et « l’écriture » ou son processus. Quelles relations les mots engagent-ils avec le corps et avec les corps entre eux ? Où va le sens ? Par où passe-il ? Le tournage a eu lieu durant les premières semaines du travail de création. Chorégraphes et danseurs explorent les propositions qu’il fait naître. Une relation primordiale s’engage entre le sujet, celui qui danse et ce qui est demandé, dit, ou encore non nommé. C’est un moment vulnérable, fragile, intime.

      Passage des Pyrénées CNC/Région Aquitaine Prix Cinérail d’Argent-Lille 2001 Département Pyrénées-Atlantiques Aquitaine cinéma 2001, 59’, Jean-Paul Roig Festivals / Résistances de Foix / Namur / Gand / Cinéma Hispano - Américain « Fecha » L’Isle Jourdain / Escales Documentaires de La Rochelle.

      C’est une quête initiatique autour d’une gare, une immense, une magistrale gare, la Gare Internationale de Canfranc, au coeur des Pyrénées. Lieu de transit et de mémoire, posée là presque par hasard, son histoire contient la nôtre, celle de nos origines. Un voyageur part à sa découverte. Devant le monument et autour de lui, il rencontre les histoires de personnages eux-même habités par cette gare magnifique, inconvenable, surréaliste. C’est une réflexion sur la traversée, le temps, la rencontre, un film sur un instant magique : le passage.

      Cas d’école ou le lycée autogéré de Paris 2000, 52’, Pascale Anziani

      Acte essentiel, la parole y est privilégiée pour apprendre à se positionner dans un groupe et à développer sa personnalité. En suivant deux élèves de terminale, Pénélope et Malek, le film propose de partager les réussites et les difficultés du LAP et invite à une réflexion globale sur l’enseignement. Cas d’Ecole est le premier film documentaire de Pascale Anziani. Elle a suivi pendant une année la vie du lycée en s’attachant autant à son organisation interne, l’autogestion, qu’au cheminement de plusieurs de ses élèves.

      Bruegel The Kunsthistorisches Museum Wien Musées Royaux de Belgique RAI, RTBF, YLE, TV GLOBO

      1999, 26’, Gérard Paulès

      Ce documentaire met en relation une démarche artistique et une époque historique tourmentée : l’éclatement des Pays-Bas espagnols. Les œuvres présentées proviennent en majorité du musée des beaux arts de Vienne, la plus riche collection Bruegel au monde.

      La voix au féminin 1997, 26’, Gérard Paulès Prix du meilleur Film du Festival International du Film Médical et de Santé de Liège 1998

      L’Histoire commence à l’écriture, bien avant cela, bien avant l’histoire, Adam et Eve parlaient... Parler, chanter, histoire de l’homme ou vibrations de l’âme, voix d’homme, voix de femme, empreinte propre à chaque individu, n’est-ce pas la carte d’identité de l’être ? Quelle étrange mécanique que la voix humaine ! Elle se soumet aux influences du temps. Elle reflète les cicatrices de la vie. Voix de femme... changeante avec les années, au gré des cycles lunaires. Le timbre, la hauteur, l’intensité de la voix humaine expriment les sentiments, provoquent l’émotion, révèlent la personnalité tel un instrument de musique magique et mystérieux.

      Le cinéma publicitaire des années cinquante 1996, 26’ - Films d’Archives, Gérard Paulès

      Dans les années cinquante, la publicité est allée au cinéma. Les « spots » publicitaires utilisaient de vrais scénarios de fiction. Pour ce documentaire, quinze heures de publicité de l’époque ont été extraites des archives de LOréal, la première société à avoir introduit la publicité au cinéma.

      Lasers ultimes 1995, 26’, Gérard Paulès

      Réalisé pour LVMH. Le film fait un parallèle entre science et art en faisant un point sur la connaissance de la matière grâce au laser et un tour d’horizon sur l’œuvre du peintre ZAO WOU KI.

      PROJETS DOCUMENTAIRES Le telescope Olivier Atheba Ma concierge est dans la rue Gérard Paulès

      Le titan d’Ilbarritz Gérard Paulès

      Lieux Communs Xavier Duyck / Gérard Paulès

      Allez les petits ! Fred Podetti

      Je tiens à ma chaise (La vie de Gardien de Musée) Simon Paulès

      PROJETS FICTIONS ET SERIES Albert (long métrage) Gérard Paulès Les Mots du Rugby (série documentaire) Fred Podetti / Simon Paulès / Eric Parizeau

Syndicat des Producteurs Indépendants - 4, Cité Griset - 75011 Paris - Tél. : 01 44 70 70 44 - Fax : 01 44 70 70 40